Logements sociaux: la CORPIQ privilégie l'aide directe



    MONTREAL, le 16 sept. /CNW Telbec/ - Estimant à plus de 70 000 le nombre
logements locatifs disponibles au Québec, la CORPIQ demande aux gouvernements
fédéral, provincial et aux municipalités de ne pas céder aux revendications de
groupes d'intérêt en faveur de la construction de logements sociaux, et les
enjoint à plutôt mettre oeuvre des solutions plus économiques pour combler les
besoins et à s'attaquer aux vraies causes de pauvreté que vivent certains
locataires.
    Six ans après la crise du logement, la CORPIQ constate que les problèmes
rencontrés par des locataires à faible revenu sont davantage liés à leur
capacité de payer le juste loyer du logement qu'ils occupent qu'à la rareté de
logements disponibles. En effet, selon les données publiées en juin dernier
par la SCHL(1), 5,6 % des logements au Québec étaient disponibles, en plus
d'être les moins chers au pays.
    "Plutôt que de subventionner la construction de logements sociaux qui
coûtent aux contribuables plus de 130 000 $ l'unité, la CORPIQ recommande aux
gouvernements d'utiliser l'argent pour bonifier le programme de supplément au
loyer afin d'occuper les logements existants. On aiderait ainsi quatre fois
plus de familles, plus rapidement et avec plus de flexibilité", explique
Hans Brouillette, porte-parole de la CORPIQ.
    "Le marché a présentement des milliers de logements vacants, privant en
partie leurs propriétaires des revenus nécessaires pour assurer l'entretien de
notre patrimoine bâti. Dans un tel contexte, nous ne pouvons accepter la
concurrence de l'Etat avec l'argent des contribuables pour des besoins que le
marché privé peut combler."
    Même les problèmes d'abordabilité du logement doivent être remis en
perspective, estime la CORPIQ. Elle fait valoir que le Québec affiche les
loyers moyens les plus bas au pays(1), que c'est au Québec où les locataires
consacrent la plus faible part de leur revenu pour se loger(2,3), et que c'est
aussi au Québec où l'on retrouve le plus de personnes ayant fait le choix
personnel d'occuper seul leur logement(4).
    Rappelons que le gouvernement du Québec complète la construction des
24 000 logements sociaux et abordables promis depuis cinq ans. De plus, en
décembre 2007, la ministre des Affaires municipales et des Régions,
Mme Nathalie Normandeau, a annoncé que 1,2 milliard de dollars seront investis
dans la rénovation du parc de 73 000 HLM, somme qui inclut des contributions
du gouvernement fédéral et des municipalités.

    Organisme à but non lucratif fondé en 1980, la CORPIQ est la plus
importante association à offrir des services aux propriétaires de logements et
la seule à être présente dans toutes les régions. Au nombre de 277 000, les
propriétaires québécois fournissent un logement à 1,259 million de familles
locataires et possèdent, dans neuf cas sur dix, de 1 à 5 logements.

    
    (1) Statistique Canada, Recensement de 2006, mai 2008
    (2) SCHL, Rapport sur le marché locatif, Printemps 2008
    (3) SCHL, Rapport sur le marché locatif, Automne 2007, Indicateur de
        l'abordabilité des logements
    (4) SHQ, Les personnes seules et le logement : Vers un nouveau mode de
        vie, page 34
    




Renseignements :

Renseignements: Hans Brouillette, responsable des communications,
1-800-548-1921, poste 225, Cellulaire: (514) 249-1691,
hbrouillette@corpiq.com

Profil de l'entreprise

Corporation des propriétaires immobiliers du Québec inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.