L'occupation des usines de Collins and Aikman par les Métallos prend fin grâce à un accord sur les indemnités de départ



    MISSISSAUGA et PORT HOPE, ON, le 19 juin /CNW/ - Après un arrêt de
travail et une occupation de près de 24 heures, les membres des Métallos de
deux usines de pièces d'autos, à Port Hope et à Mississauga, ont conclu un
accord temporaire avec Collins and Aikman Corporation, une entreprise
américaine.
    L'accord prévoit une indemnité de départ complète et la création d'un
fonds mis en dépôt légal d'une valeur de 11,5 M$, le retour immédiat au
travail sans perte de salaire pour le temps perdu au cours du différend, une
garantie selon laquelle l'entreprise n'exercera aucunes représailles et le
début immédiat de négociations entre le syndicat et l'entreprise en vue de
conclure une entente complète de fermeture.
    L'adjointe du directeur des Métallos, Marie Kelly, a déclaré mardi : "Il
s'agit d'une entente sans précédent qui garantit les droits de nos membres
d'une façon telle qu'ils sont certains que leur argent sera protégé. Ces
membres ont fait preuve de beaucoup de courage et de solidarité. Voilà une
réussite de taille dans des conditions vraiment stressantes.
    "Bien sûr, le vrai problème pour eux et pour des milliers de travailleurs
en Ontario est la perte constante de bons emplois dans le secteur
manufacturier. Le comble, c'est l'incompréhension du gouvernement McGuinty.
    "Ces travailleurs ont donné des années de leur vie à l'entreprise et,
sans qu'ils en soient responsables, font face au chômage. Ils étaient en droit
de réclamer clarté et sécurité de leur employeur, et ils les ont eues."
    Le lundi 18 juin, au début du quart du matin, les employés des deux
usines de pièces d'autos ont quitté leur poste de travail, frustrés qu'il n'y
ait pas de discussion avec la direction des usines sur les incidences de la
fermeture sur leur convention collective et leurs droits.
    Comme Collins and Aikman a entrepris une restructuration, les deux usines
risquent de fermer plus tard cette année.
    Les Métallos et l'entreprise négocieront donc une entente globale de
fermeture dans le but de régler les problèmes non encore résolus.
    Les deux usines Collins and Aikman fournissent surtout des fabricants
d'automobiles comme Chrysler. Quelque 150 employés travaillent à l'usine de
Mississauga et 350 employés actifs travaillent à celle de Port Hope, où
300 autres employés sont actuellement à pied.

    Les Métallos représentent plus de 280 000 travailleurs et travailleuses
actifs dans tous les secteurs de l'économie canadienne.





Renseignements :

Renseignements: Marie Kelly, (416) 705-3627, (905) 601-5151


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.