Lipitor entraîne une réduction sans précédent du risque cardiovasculaire chez les patients diabétiques accusant un syndrome métabolique et chez les patients ayant subi un AVC



    LA NOUVELLE-ORLEANS, LA, le 27 mars /CNW Telbec/ - Pfizer a annoncé
aujourd'hui que les comprimés Lipitor(MD) (atorvastatine calcique) à 10 mg ont
entraîné une réduction significative de 61 % de la fréquence des accidents
vasculaires cérébraux (AVC) chez des patients atteints de diabète de type 2 et
d'un syndrome métabolique, sans présenter de maladie cardiaque. Dans le cadre
d'une étude distincte, l'administration de Lipitor à 80 mg a donné lieu à une
réduction significative de 53 % du risque d'accident coronarien grave (mort
d'origine cardiaque, crise cardiaque ou arrêt cardiaque avec réanimation) chez
des patients ayant subi une récidive d'AVC ou un accident ischémique
transitoire (AIT) au cours de l'étude. Ces résultats, issus de deux études
cliniques déterminantes, CARDS (Collaborative Atorvastatin Diabetes Study) et
SPARCL (Stroke Prevention by Aggressive Reduction in Cholesterol Levels), ont
été présentés lors de la réunion scientifique annuelle de l'American College
of Cardiology.
    "L'ampleur de l'efficacité cardiovasculaire, notamment la réduction de
61 % du risque d'AVC, qu'offre Lipitor aux patients exposés à un risque élevé
de manifestations cardiovasculaires est impressionnante", a déclaré John
Betteridge, professeur d'endocrinologie et de métabolisme au University
College of London Hospital et l'un des principaux auteurs du rapport de
l'étude CARDS.
    "Ces résultats viennent s'ajouter à une quantité de preuves uniques qui
plaident en faveur du traitement par Lipitor : réduction du nombre de crises
cardiaques et d'AVC, baisse moyenne de 39 à 60 % du taux de cholestérol LDL,
et marge d'innocuité établie chez un large éventail de patients", affirme le
Dr Michael Berelowitz, premier vice-président du Groupe médical mondial de
Pfizer.

    Nouvelle analyse des données de l'étude CARDS (Collaborative Atorvastatin
    Diabetes Study)

    Selon une nouvelle analyse des données portant sur plus de 2200
participants à l'étude CARDS atteints de diabète de type 2 et répondant aux
critères diagnostiques d'un syndrome métabolique :

    
    - Lipitor à 10 mg a entraîné une réduction significative de 41 % du
      risque de manifestations cardiovasculaires graves (mortalité d'origine
      coronarienne, crise cardiaque, AVC, certains types de chirurgie
      cardiaque, douleurs thoraciques) comparativement au placebo.
    - Lipitor à 10 mg a entraîné une réduction significative de 61 % du
      risque d'AVC, comparativement au placebo.

    A propos de l'étude CARDS dans son ensemble

    Publiée dans la revue The Lancet en 2004, l'étude CARDS réunissait plus de
2 800 patients atteints de diabète de type 2, sans antécédents de maladie
cardiaque, et dont le taux de cholestérol était relativement faible. Dans le
cadre de cette étude, les patients qui ont pris Lipitor à 10 mg ont affiché
une réduction de 37 % des manifestations cardiovasculaires majeures, notamment
les crises cardiaques et les AVC. En outre, 48 % moins de patients traités par
Lipitor ont été victimes d'un AVC comparativement à ceux qui recevaient un
placebo.
    Lipitor a été bien toléré au cours de l'étude CARDS. On n'a pas observé de
différence entre les groupes Lipitor et placebo quant à la fréquence globale
de manifestations indésirables, y compris les manifestations graves.

    A propos du syndrome métabolique

    Les critères diagnostiques du syndrome métabolique utilisés dans cette
analyse sont ceux de la Fédération internationale du diabète. Pour qu'on
conclut à un syndrome métabolique, les participants à l'étude devaient
présenter une obésité abdominale et au moins deux des affections suivantes :
diabète, hypertension traitée, taux élevé de triglycérides et faible taux de
"bon" cholestérol (HDL). Le syndrome métabolique touche des milliers de
Canadiens qui se trouvent ainsi exposés à un risque accru de maladie cardiaque
et d'AVC, particulièrement s'ils sont âgés de 50 ans ou plus(1).
    Selon la Fédération internationale du diabète, un quart de la population
adulte à l'échelle mondiale accuse un syndrome métabolique. Les personnes qui
en sont atteintes risquent trois fois plus de subir une crise cardiaque ou un
AVC que le reste de la population, et elles risquent deux fois plus d'en
mourir.

    Nouvelle analyse des données de l'étude SPARCL (Stroke Prevention by
    Aggressive Reduction in Cholesterol Levels)

    On a réalisé une nouvelle analyse de l'étude SPARCL en vue de savoir si le
traitement par Lipitor à 80 mg offrait une protection contre les
manifestations coronariennes associées à une récidive d'AVC ou d'AIT. Chez
plus de 850 patients ayant subi une récidive d'AVC ou d'AIT au cours de
l'étude :

    - Lipitor à 80 mg a réduit de 53 % le risque d'accident coronarien grave
      (mort d'origine cardiaque, crise cardiaque ou arrêt cardiaque avec
      réanimation) comparativement au placebo.

    Dans cette analyse, les bienfaits de Lipitor à 80 mg observés chez les
patients ayant subi une récidive d'AVC ou d'AIT concordent avec les résultats
préliminaires de l'étude SPARCL, qui montraient que Lipitor à 80 mg avait
réduit la fréquence d'AVC et d'accidents coronariens chez l'ensemble de la
population à l'étude (n = 4 731).

    A propos de l'étude SPARCL dans son ensemble

    Publiée dans le New England Journal of Medicine en 2006, l'étude SPARCL
est la première étude d'envergure conçue pour évaluer les bienfaits d'un
traitement hypolipidémiant chez les patients ayant déjà subi un AVC (n = 4
731). Comparativement aux patients du groupe placebo, on a observé une
diminution de 16 % du risque de récidive d'AVC ainsi qu'une diminution de 35 %
du risque de manifestation coronarienne grave telle qu'une crise cardiaque
chez les patients traités par Lipitor à 80 mg ayant déjà subi un AVC ou un
AIT. Selon une analyse a posteriori des résultats de l'étude SPARCL,
l'incidence d'AVC hémorragiques était plus élevée chez les patients prenant
Lipitor à 80 mg que chez les patients sous placebo. Bien qu'il existe
actuellement une hypothèse selon laquelle il pourrait y avoir un lien entre la
cholestérolémie peu élevée et les AVC, aucune augmentation significative de la
fréquence des AVC hémorragiques n'a été observée chez les patients ayant
atteint un taux de C-LDL plus faible dans d'autres études sur Lipitor à 80 mg.
Selon l'analyse des résultats de trois études cliniques de grande envergure
regroupant plus de 10 000 patients atteints d'une maladie coronarienne (mais
qui pouvaient ne jamais avoir subi d'AVC) et traités par Lipitor à 80 mg, la
fréquence des AVC hémorragiques a été faible (0,3 %)(2). Les patients qui
avaient déjà connu un AVC hémorragique au moment de leur inscription à l'étude
semblaient être exposés à un risque accru de récidive.
    Durant l'essai SPARCL, Lipitor a été bien toléré. La fréquence des effets
indésirables, tels que l'élévation du taux d'enzymes hépatiques, la faiblesse
musculaire et la rhabdomyolyse, a été faible. Ces résultats correspondent à la
marge d'innocuité connue de Lipitor.

    A propos de l'accident vasculaire cérébral (AVC)

    Tous les ans, environ 15 millions de personnes dans le monde subissent un
AVC. L'AVC, quatrième cause de mortalité au Canada, tue 16 000 personnes par
année au pays. Tous les ans, de 40 000 à 50 000 Canadiens font un AVC, et
environ 300 000 vivent avec les séquelles d'un AVC (p. ex., paralysie ou
troubles cognitifs). Souvent, les personnes ayant déjà subi un AVC sont
exposées à un plus grand risque de récidive.

    A propos de Lipitor

    Lipitor est un médicament d'ordonnance indiqué, tant chez l'adulte que
chez les garçons et les filles (après l'apparition des premières règles) de 10
à 17 ans atteints d'hypercholestérolémie familiale hétérozygote, pour abaisser
le taux sanguin de cholestérol LDL et d'autres matières grasses (tels les
triglycérides), lorsque la réponse au régime alimentaire et à d'autres
modifications du mode de vie n'est pas satisfaisante. Lipitor est aussi
indiqué pour réduire le risque d'infarctus du myocarde chez l'adulte
hypertendu ne présentant aucun signe clinique de maladie coronarienne, mais
présentant au moins 3 facteurs de risque coronarien comme l'âge (55 ans ou
plus), le tabagisme et le diabète de type 2.
    De plus, Lipitor est indiqué pour réduire le risque d'infarctus du
myocarde et d'AVC chez l'adulte atteint de diabète de type 2 et d'hypertension
ne présentant aucun signe clinique de maladie coronarienne, mais présentant
d'autres facteurs de risque, notamment : âge égal ou supérieur à 55 ans,
rétinopathie, albuminurie ou tabagisme.
    Lipitor est l'hypocholestérolémiant le plus prescrit dans le monde, et
l'expérience acquise représente plus de 121 millions d'années-patients. Depuis
le lancement de Lipitor il y a dix ans, l'innocuité et l'efficacité du produit
ont été démontrées à de multiples reprises dans le cadre du Programme
déterminant sur l'atorvastatine(MC), un vaste programme d'essais cliniques
comprenant plus de 400 essais en cours et terminés auxquels participent ou ont
participé plus de 80 000 patients dans le monde. Les bienfaits de Lipitor sur
le plan des manifestations cardiovasculaires ont été éprouvés auprès d'un
large éventail de patients compris dans le continuum du risque
cardiovasculaire.
    LIPITOR est généralement bien toléré. Les effets indésirables ont
habituellement été légers et transitoires. Les effets indésirables les plus
courants sont les troubles digestifs, les céphalées, la douleur, la myopathie
et la fatigue.

    A propos de Pfizer Canada Inc.

    Pfizer Canada est la filiale canadienne de Pfizer Inc, la première
entreprise pharmaceutique axée sur la recherche à l'échelle mondiale. Pfizer
découvre, met au point et fabrique des médicaments d'ordonnance novateurs pour
les humains et les animaux. Fidèle à son principe directeur, Vers un monde en
meilleure santé, Pfizer mène des travaux de recherche et de développement dans
divers domaines thérapeutiques. Pour obtenir de l'information, visitez le site
www.pfizer.ca.

    (1) Fondation des maladies du coeur.
       
http://ww2.heartandstroke.ca/Page.asp?PageID=33&ArticleID=3533&Src=news&From=S
ubCategory. Consulté
        pour la dernière fois le 26 mars 2007.

    (2) (*)MIRACL, TNT, et IDEAL
    




Renseignements :

Renseignements: Pour obtenir de plus amples renseignements ou une
entrevue avec un médecin, veuillez communiquer avec: Alexandra Menear/Julie
Seidel, Edelman, (514) 844-6665, postes 226/244,
alexandra.menear@edelman.com/julie.seidel@edelman.com; Christian Marcoux,
Pfizer Canada Inc., (514) 426-6985, christian.marcoux@pfizer.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.