L'intersyndicale des femmes devant la Commission Bouchard-Taylor - Faire des femmes immigrantes des citoyennes à part entière



    LONGUEUIL, QC, le 12 déc. /CNW Telbec/ - Mandatée par l'Intersyndicale
des femmes pour présenter son mémoire devant la Commission de consultation sur
les pratiques d'accommodement reliées aux différences culturelles, la
présidente de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé
et des services sociaux (APTS), madame Dominique Verreault, a insisté sur la
nécessité d'apporter tout le soutien nécessaire aux groupes de proximité qui
contribuent à l'intégration des femmes immigrantes.
    En effet, selon l'Intersyndicale des femmes, les immigrantes vivent des
difficultés d'intégration spécifiques et sont doublement discriminées face à
l'emploi et aux services offerts par l'Etat. Elles ont les salaires les plus
bas et les taux de chômage les plus élevés.
    "Pour en arriver à une réelle intégration des personnes immigrantes,
commente madame Dominique Verreault, l'Etat doit soutenir davantage les
groupes chargés de les accueillir, de les accompagner et faciliter leur
intégration dans la société. Toutes les mesures prises doivent tenir compte
des femmes immigrantes et de leurs difficultés propres."
    La démocratie ne se limite pas à élire un gouvernement, rappelle le
mémoire de l'Intersyndicale; le plein exercice de la citoyenneté suppose la
participation à la prise de décision au niveau politique, social et
économique. C'est pourquoi il faut développer et soutenir l'éducation à la
citoyenneté, à l'intérieur comme à l'extérieur de l'école, pour les jeunes et
les adultes, pour les natifs et les personnes immigrées. Cette formation rend
possible la participation de la population, particulièrement importante pour
les femmes.

    La laicité, condition de l'égalité

    La laicité est essentielle pour assurer l'égalité entre les femmes et les
hommes, considérant que dans toutes les grandes traditions religieuses, les
femmes sont subordonnées au pouvoir masculin qui exerce un contrôle sur leur
vie et leur corps. L'Intersyndicale des femmes recommande donc que l'Etat
envisage de se doter d'une politique de la laicité qui comporterait des
indications claires en vue d'assurer la véritable neutralité de l'Etat et des
institutions publiques par rapport aux pratiques, discours et symboles
religieux. Cette politique devrait inclure aussi des directives concernant les
exigences ou revendications religieuses, pour éviter toute ségrégation
sexuelle dans la prestation des services publics.
    "Au Québec, déclare madame Verreault, la polygamie, l'excision, la
violence et les mariages forcés ne peuvent être tolérés au nom de la
tradition. L'Etat doit prendre des moyens concrets, en plus des lois, pour
empêcher toute atteinte à la dignité humaine et à l'égalité entre les sexes.
Il doit soutenir les groupes de proximité de différentes communautés qui
travaillent avec les femmes victimes de violence ou de discrimination."

    Mieux faire connaître le modèle de l'interculturalisme québécois

    Des arrangements concertés peuvent être consentis s'ils sont de nature à
favoriser véritablement l'intégration des personnes immigrantes et respectent
les acquis et les valeurs du Québec. "Etre ouvert à la diversité est une
chose, mais encourager la ghettoisation ou le renforcement des courants
fondamentalistes ou intégristes en est une autre", précise la porte-parole de
l'Intersyndicale.
    Le mémoire conclut en recommandant que les documents gouvernementaux en
matière d'immigration et de citoyenneté traitent explicitement des valeurs et
réalités québécoises, soit le respect des droits des femmes et l'égalité entre
les sexes, la promotion de la culture et de la langue française, la
démocratie, la laicité de l'Etat et l'ouverture à la diversité.

    Profil de l'Intersyndicale des femmes

    Créée en 1977, l'Intersyndicale des femmes représente
160 000 travailleuses dont la plupart oeuvre dans les services publics. Elle
est aujourd'hui composée des représentantes des comités de condition féminine
des organisations syndicales suivantes : l'Alliance du personnel professionnel
et technique de la santé et des services sociaux (APTS), la Centrale des
syndicats du Québec (CSQ), la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), la
Fédération autonome du collégial (FAC), la Fédération interprofessionnelle de
la santé du Québec (FIQ), le Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ)
et le Syndicat de professionnelles et professionnels du Québec (SPGQ).




Renseignements :

Renseignements: Chantal Mantha, conseillère en communication, (450)
670-2411, 1 866 521-2411, (514) 236-9287 (cell.)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.