L'Institut de Cardiologie de Montréal reçoit une subvention de près de 5 millions $ dans le cadre du concours de Génome Québec favorisant les partenariats entre l'industrie et les centres de recherche



    MONTREAL, le 3 oct. /CNW Telbec/ - L'Institut de Cardiologie de Montréal
(ICM) a appris avec beaucoup de fierté que son projet de recherche fondé sur
un partenariat mixte académique et privé en pharmacogénomique a été retenu
dans le cadre du nouveau concours PRIVAC de Génome Québec.
    La pharmacogénomique est un domaine en pleine émergence intégrant
l'information génomique pour personnaliser les traitements dans le but
d'améliorer l'efficacité et de réduire la toxicité des médicaments. On
comprend mieux l'importance de ces problématiques lorsqu'on note que le coût
pour le système des soins de santé au Canada des réactions négatives à des
médicaments est à lui seul estimé à plus que 10 milliards de dollars
annuellement. Le défi présentement est de faire en sorte que les découvertes
et les percées scientifiques et technologiques associées à la
pharmacogénomique se traduisent en techniques, approches et procédures qui
seront utilisables au niveau de la clinique. C'est là le coeur même du projet
annoncé qui reçoit la subvention aujourd'hui. En partenariat avec la compagnie
VIA Pharmaceuticals de Californie et grâce au financement de Génome Québec et
du MDEIE, l'équipe de recherche de l'Institut de Cardiologie de Montréal, dont
les chercheurs principaux sont les Drs Jean-Claude Tardif et Michael Phillips,
vont développer l'infrastructure clinique nécessaire pour la poursuite
d'essais cliniques pharmacogénomiques au Québec, au Canada et dans le monde.
    Ce projet structurant s'inscrit dans la suite de projets d'envergure
ayant reçu des investissements importants au cours des dernières années à
l'ICM : deux projets en pharmacogénomique et en recherche clinique financés
par la Fondation canadienne pour l'innovation et le gouvernement du Québec, la
construction du Centre de pharmacogénomique Beaulieu-Saucier de l'Université
de Montréal à l'ICM et un projet de recherche financé par Génome Québec et
Génome Canada sur la pharmacogénomique appliquée au domaine cardiovasculaire;
des investissements totalisant plus de 50 millions de dollars.
    "Les nouvelles technologies et approches développées auront un impact
majeur sur notre capacité à poursuivre des essais cliniques de grande
envergure et seront un facteur de plus pour accroître notre compétitivité
internationale", a déclaré le Dr Jean-Claude Tardif, directeur du Centre de
recherche de l'ICM, professeur de médecine à l'Université de Montréal et
responsable du projet.
    Le directeur général de l'ICM, M. Robert Busilacchi, a rappelé l'effort
colossal récent d'un généreux couple de donateurs pour la pharmacogénomique :
"Le don exceptionnel, en 2005, de M. Michel Saucier et Mme Gisèle Beaulieu
pour la construction du Centre de pharmacogénomique a créé un effet de levier
qui, associé à d'autres investissements rend possible le projet annoncé
aujourd'hui." Il a tenu également à souligner que le projet s'inscrit dans une
vision stratégique de l'ICM qui entend par ses choix être leader mondial dans
les domaines retenus.

    A propos de l'Institut de Cardiologie de Montréal

    Fondé en 1954, l'Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) vise
constamment les plus hauts standards d'excellence dans le domaine
cardiovasculaire par son leadership en prévention, en soins ultraspécialisés,
en formation des professionnels, en recherche clinique et fondamentale et en
évaluation des nouvelles technologies. Il est affilié à l'Université de
Montréal et ses résultats cliniques sont parmi les meilleurs au monde.
    Le Centre de recherche de l'ICM a officiellement ouvert ses portes en
1976. Depuis sa création, il a réalisé des progrès considérables. A l'heure
actuelle, il compte environ 450 employés, étudiants et chercheurs. L'ICM se
démarque tout spécialement par le juste équilibre entre sa recherche
fondamentale, sa recherche clinique et ses soins cliniques. Ses recherches
portent principalement sur les maladies vasculaires, la fonction du myocarde
et l'électrophysiologie. Elles s'intéressent aussi à la génomique (notamment
la pharmacogénomique), aux biomarqueurs et à la cardiologie préventive. Pour
en connaître davantage sur l'Institut, veuillez visiter notre site Web au
www.icm-mhi.org.

    A propos de l'Université de Montréal

    Fondée en 1878, l'Université de Montréal compte aujourd'hui 13 facultés
et forme avec ses deux écoles affiliées, HEC Montréal et l'Ecole
Polytechnique, le premier pôle d'enseignement supérieur et de recherche du
Québec, le deuxième au Canada et l'un des plus importants en Amérique du Nord.
Sa Faculté de médecine est la plus importante au Canada sur le plan des
effectifs étudiants, et l'un des centres majeurs de la recherche en santé au
pays. Ses finissants se classent premiers aux examens nationaux du Conseil
médical canadien depuis 1999.




Renseignements :

Renseignements: Doris Prince, Chef des communications et des relations
publiques, Institut de Cardiologie de Montréal, (514) 376-3330, poste 3074,
doris.prince@icm-mhi.org

Profil de l'entreprise

Institut de Cardiologie de Montréal

Renseignements sur cet organisme

Université de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.