L'innovation progressive : essentielle pour régler le problème de productivité du Canada #HNHII

Les leaders d'affaires conviennent que l'innovation progressive contribuera à ce que le Canada passe de la note « D » à la note « A » en innovation

Pour consulter le communiqué médias sociaux, cliquez sur ce lien : http://smr.newswire.ca/fr/sanofi-aventis/incremental-innovation-essential-to-solving-canadas

MONTRÉAL, le 25 mai 2011 /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, à Toronto, l'honorable Glen Murray, ministre de la Recherche et de l'Innovation de l'Ontario, de hauts dirigeants de plusieurs industries, des universitaires et plusieurs autres se sont réunis afin de discuter de l'importance de l'innovation progressive et de son impact sur l'économie canadienne, tous préoccupés par le fait que le Canada ne peut plus se permettre de se voir attribuer la note « D » en matière d'innovation.

Tout le monde aime l'idée d'une découverte révolutionnaire ou gagnante, une technologie radicale qui modifie le monde. Par contre, on ne peut ignorer l'importance fondamentale que constitue l'innovation progressive. L'innovation progressive est une amélioration apportée au coût ou à la fonctionnalité d'un produit existant. L'innovation progressive permet également aux innovations radicales d'avoir de l'importance à travers les années. Par exemple :

  • Les téléphones intelligents ont évolué de manière presque imperceptible, mais les modèles d'aujourd'hui diffèrent de façon drastique du produit original.
  • Les vaccins intradermiques nécessitent moins de médicament et leur aiguille est minuscule, offrant ainsi au patient une approche plus conviviale.
  • Les avions font le plein efficacement. Au cours des 50 dernières années, l'efficacité énergétique s'est améliorée à un taux d'environ 1 à 2 % par année.

« Bien que le Canada possède les compétences et les ressources nécessaires lui permettant de réaliser des innovations progressives de plus grande importance, nous devons explorer comment les industries, les universités et le gouvernement peuvent travailler ensemble pour encourager de façon proactive leur développement tout en stimulant l'économie et la création de nouveaux emplois », a affirmé l'honorable Glen Murray.

« Plutôt que d'innover seulement dans le secteur de la haute technologie, il faut faire preuve de persévérance en innovation à travers l'ensemble de l'économie, ce qui suscitera une productivité et une prospérité dans l'économie moderne, a dit Roger Martin, doyen de la Rotman School of Management de l'Université de Toronto. Pour que le Canada réussisse et devienne prospère, il doit accueillir à bras ouverts l'innovation progressive comme étant le moyen permettant d'offrir une valeur ajoutée aux consommateurs, au Canada comme à l'étranger », a conclu M. Martin.

« Nos discussions ont mis l'emphase sur le fait que bien que les innovations progressives varient d'une industrie à l'autre, elles sont essentielles à l'ensemble des modèles d'affaires de réussite, a affirmé Hugh O'Neill, président-directeur général de sanofi-aventis Canada. Les pays comme les États-Unis et le Royaume-Uni élèvent les standards de l'industrie ou utilisent le pouvoir d'achat de leurs gouvernements pour dynamiser l'innovation. On devrait s'inspirer de l'expérience d'autres nations afin de veiller à ce que nos politiques appuient autant les innovations radicales que progressives », a conclu M. O'Neill.

Le symposium Comment passer à l'étape suivante : Bâtir notre économie grâce aux innovations progressives s'est tenu le 25 mai à l'hôtel Sutton Place, à Toronto, et a coïncidé avec la publication du livre blanc (en anglais seulement) du même nom, écrit par SECOR, une firme internationale de conseil en stratégie et management. Plus de 140 personnes ont assisté au symposium, dont des dirigeants d'entreprises, des fonctionnaires gouvernementaux et des universitaires. Les conférenciers et panelistes incluaient :

  • L'honorable Glen Murray, ministre de la Recherche et de l'Innovation de l'Ontario
  • William Mantel, sous-ministre adjoint, Recherche et Innovation
  • L'honorable Perrin Beatty, président et chef de la direction, Chambre de commerce du Canada
  • Marcel Côté, associé fondateur, SECOR
  • Walter Di Bartolomeo, vice-président, Ingénierie, Pratt & Whitney Canada
  • Mark Lievonen, président, Sanofi Pasteur Limitée
  • Paul Lucas, président et chef de la direction, GlaxoSmithKline, coprésident, Coalition pour l'action en matière d'innovation au Canada
  • Kevin Lynch,  vice-président, BMO Groupe financier
  • Roger Martin, doyen, Rotman School of Management, Université de Toronto
  • Peter Nicholson, Président fondateur, Conseil des académies canadiennes
  • Hugh O'Neill, président-directeur général, sanofi-aventis Canada

À propos de SECOR
SECOR est le plus important cabinet-conseil indépendant en stratégie et organisation au Canada. Depuis 35 ans, SECOR accompagne les équipes de direction dans leur réflexion stratégique et sa mise en œuvre. SECOR possède des bureaux à Montréal, New York, Paris, Québec, Toronto et Vancouver.

À propos de sanofi-aventis
Sanofi-aventis est un leader mondial de l'industrie pharmaceutique qui recherche, développe et diffuse des solutions thérapeutiques pour améliorer la vie de chacun.

Sanofi-aventis est représentée au Canada par sanofi-aventis Canada Inc., entreprise pharmaceutique établie à Laval, au Québec, et par Sanofi Pasteur Limitée, producteur de vaccins établi à Toronto, Ontario. Ces deux entreprises comptent plus de 2 000 employés un peu partout au pays. Avec des investissements en R-D combinés de 159,2 millions de dollars en 2010, elles sont des leaders du secteur biopharmaceutique au Canada, une industrie indispensable axée sur le savoir qui est une source d'emplois, d'affaires et de possibilités dans tout le pays.

/AVIS AUX RÉDACTEURS : Le contenu multimédia accompagnant ce communiqué est disponible aux adresses suivantes :

Photos:

1) http://smr.newswire.ca/media/articles/1309/1-smartphone-t--l--phone-intelligent.jpg

2) http://smr.newswire.ca/media/articles/1309/2-intradermal-needle-aiguille-intradermique.jpg

3) http://smr.newswire.ca/media/articles/1309/3-airplane-fuel-efficiency-avion-qui-fait-le-plein-efficacement-.jpg

SOURCE Sanofi-Aventis

Renseignements :

Montréal :

Stephanie Lyttle

Le Cabinet de relations publiques NATIONAL
514-843-2365
slyttle@national.ca

Toronto :

Kristen King

Le Cabinet de relations publiques NATIONAL
416-848-1427
kking@national.ca

Profil de l'entreprise

Sanofi-Aventis

Renseignements sur cet organisme

CNW Médias Sociaux

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.