L'Initiative boréale canadienne salue le nouvel accord sur la gouvernance dans le territoire d'Eeyou Istchee Baie-James conclu entre les Cris et le gouvernement du Québec

QUÉBEC, le 24 juill. 2012 /CNW/ - Selon l'Initiative boréale canadienne (IBC), le nouvel accord signé entre les Cris et le gouvernement du Québec sur la gouvernance dans le territoire d'Eeyou Istchee Baie-James représente un modèle innovant en matière de gouvernance autochtone pour l'ensemble de la forêt boréale du Canada.

L'accord prévoit entre autres des dispositions concernant la prise de décisions par les Cris sur les terres de la catégorie II (Eeyou Istchee) d'une superficie de plus de 74 000 km2. De plus, il prévoit la création d'un nouveau processus de gouvernance régionale, en vertu duquel les décisions seront prises conjointement par les Cris d'Eeyou Istchee et les Jamésiens sur un territoire couvrant plus de 350 000 km2.

« L'Initiative boréale canadienne est très heureuse de la signature de cet accord historique par le gouvernement du Québec et les Cris d'Eeyou Istchee. Cet accord représente une évolution d'un modèle de gouvernance de la Baie James, qui était dirigé par le gouvernement provincial et excluait largement les Cris, à un modèle et des pratiques d'inclusion qui assureront un développement équilibré du territoire pour le bénéfice de toutes les populations » affirme Suzann Méthot, directrice régionale pour le Québec de l'IBC. Elle ajoute « Comme l'a d'ailleurs mentionné le Grand Chef Coon Come aujourd'hui, il s'agit d'une journée très spéciale qui, selon l'IBC, prépare le terrain à d'autres changements fondamentaux qui doivent être apportés pour établir des relations fructueuses entre le gouvernement du Québec et l'ensemble des Premières nations du Québec. L'avenir du Québec dépend de l'établissement de tels partenariats avec les Autochtones. »

« Cet accord est la démonstration d'un modèle de mise en œuvre des principes enchâssés dans la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, qui reconnaît aux Autochtones le droit de participer pleinement à la vie politique, économique, sociale et culturelle de l'État ainsi que le droit de maintenir et de renforcer leurs liens avec les terres, territoires et autres ressources qu'ils possèdent ou occupent. Cet accord démontre que la mise en œuvre de ces principes est non seulement souhaitable, mais aussi essentielle pour assurer un modèle décisionnel équitable et un véritable leadership autochtone dans la gestion des rapports avec la terre et ses ressources », conclut Valérie Courtois, conseillère principale, Affaires autochtones de l'IBC.

À propos de l'Initiative boréale canadienne
L'Initiative boréale canadienne réunit divers partenaires dans le but de créer de nouvelles solutions pour la conservation et le développement durable de la forêt boréale. Elle agit à titre de catalyseur en appuyant divers efforts sur le terrain, dans l'ensemble de la région boréale, déployés par les gouvernements, l'industrie, les nations autochtones, des organismes de conservation, les grands détaillants, des institutions financières et des scientifiques.

SOURCE : Initiative boréale canadienne

Renseignements :

Suzann Méthot, Directrice régionale - Québec - Initiative boréale canadienne
(514) 792-1843 smethot@borealcanada.ca

Valérie Courtois, Conseillère principale, Affaires autochtones - Initiative boréale canadienne.
(709) 899-0578 vcourtois@borealcanada.ca

Profil de l'entreprise

Initiative boréale canadienne

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.