L'information victime de la convergence



    MONTREAL, le 16 sept. /CNW Telbec/ - Le plus important syndicat du
secteur des communications au Québec sonne l'alarme. Pour le Syndicat canadien
de la fonction publique (SCFP-FTQ), la convergence des médias est devenu une
réelle préoccupation et un danger pour la démocratie en réduisant comme peau
de chagrin le nombre de sources d'information disponibles pour les citoyens.
C'est essentiellement ce que cette organisation viendra plaider cette semaine
lors des audiences du CRTC sur la diversité des voix qui se déroulent à
Gatineau.
    "Le spectacle est devenu désolant. On contemple de plus en plus de grands
conglomérats qui contrôlent le marché, l'information et le placement de
produits, que ces produits soient des nouvelles, des émissions, des livres ou
même des vedettes", affirme Jean Chabot, président du Conseil provincial du
secteur des communications du SCFP. "Le phénomène de convergence qui
s'accélère depuis quelques années a provoqué une concentration dans le secteur
des communications qui est inégalée dans le monde industrialisé. Aux
Etats-Unis ou en France, il serait impossible pour une entreprise de posséder
autant de médias dans un même marché. Ici, tout est permis et c'est la logique
marchande qui prend le pas sur l'intérêt public."
    Pour le SCFP, les règlements existants sont devenus caducs, le système de
contrôle est désuet et le CRTC doit se moderniser et rattraper son retard. Le
paysage médiatique a bien changé et les nouveaux acteurs sont des empires qui
se livrent une guerre sans merci, où l'on s'échange des services entre amis ou
dans la "famille". Dans ce combat de géants, l'éthique journalistique et le
professionnalisme des artisans de l'information sont trop souvent relégués au
second plan. De plus, la répétition ad nauseam d'une même nouvelle sur
plusieurs plates-formes réduit l'offre d'information aux citoyens et mine la
santé démocratique de notre société.
    L'exemple le plus patent des dangers de la convergence se trouve
évidemment chez Quebecor Média. Une situation bien connue par les employés du
Journal de Québec, dont la plupart sont présentement en lock-out. "Le
repiquage d'articles du Journal de Montréal est en hausse constante depuis les
années 1990, ce qui réduit d'autant les nouvelles locales. Désormais, Quebecor
exige une totale liberté pour échanger des contenus de ses postes de télé aux
journaux en passant par Internet. Leurs demandes sont claires : ils veulent
que les journalistes alimentent toutes les ramifications de la bête. Abolir
l'étanchéité des salles de nouvelles, toutes les ressources réunies pour faire
des profits. Il s'agit d'une tangente qui diminue la diversité des voix en
information et ne respecte pas la qualité du travail journalistique et les
spécificités des tâches reliées à chaque média", affirme Denis Bolduc,
porte-parole des syndiqués du Journal de Québec.

    Comptant 7000 membres dans les communications au Québec, le SCFP est
présent dans plusieurs autres secteurs, notamment la santé et les services
sociaux, l'éducation, les transports urbain et aérien, les sociétés d'Etat et
organismes publics québécois, l'hydroélectricité et les municipalités. Avec
près de 100 000 membres, le SCFP est le plus important affilié de la FTQ.

    Ce communiqué et le mémoire déposé devant le CRTC sur le site scfp.qc.ca




Renseignements :

Renseignements: Jean Chabot, président CPSC, cell. (514) 726-8538; Denis
Bolduc, porte-parole des lockoutés du Journal de Québec, cell. (418) 564-8772;
Alexandre Boulerice, (514) 384-9681, poste 270, cell. (514) 668-7148; SOURCE:
SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE (FTQ)

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.