L'Industrielle Alliance termine l'année 2007 de belle façon: augmentation du bénéfice net aux actionnaires ordinaires de 12 % et hausse des primes et dépôts de 10 % au quatrième trimestre



    Le dividende est haussé de 12,5 %

    QUEBEC, le 13 fév. /CNW Telbec/ - L'Industrielle Alliance, Assurance et
services financiers inc. ("Industrielle Alliance" ou "la société") termine le
quatrième trimestre de 2007 avec un bénéfice net disponible aux actionnaires
ordinaires de 63,1 millions de dollars, en hausse de 12 % par rapport au
bénéfice correspondant de l'année précédente. Ce bénéfice se traduit par un
bénéfice par action ordinaire dilué de 0,78 $, à la hausse de 0,08 $ en
comparaison des résultats pour le trimestre correspondant de l'année
précédente, et par un rendement des capitaux propres aux actionnaires
ordinaires de 15,2 % pour le trimestre (sur base annualisée), soit un
rendement supérieur à la fourchette de 13 % à 15 % visée par la société. La
bonne performance au cours du trimestre s'explique principalement par une
gestion rigoureuse des marges bénéficiaires des produits d'assurance
individuelle et par la forte croissance des affaires enregistrée dans la
majorité des secteurs d'activité.
    Sur le plan de la croissance des affaires, le fait marquant du trimestre
est, sans nul doute, les ventes du secteur de l'Assurance individuelle, qui
ont largement dépassé l'ancien sommet, atteignant 48,9 millions de dollars au
quatrième trimestre, soit une hausse record de 20 % par rapport à la même
période en 2006. Les fonds mutuels ont par ailleurs poursuivi sur leur lancée
des trois premiers trimestres, poussant les primes et dépôts à 1,3 milliard de
dollars au quatrième trimestre, un résultat supérieur de 10 % à celui de la
même période l'année précédente.
    "L'année se termine de belle façon, a déclaré Yvon Charest, président et
chef de la direction. Le bénéfice est de nouveau à la hausse de plus de 10 %,
ce qui est conforme à nos attentes, et nous avons effectué avec succès une
gestion efficace des marges bénéficiaires et des ventes dans le secteur de
l'Assurance individuelle. Les bons résultats du trimestre nous ont permis de
hausser de 0,025 $ le dividende trimestriel, pour porter le ratio de
distribution à notre cible de 28 %."
    Parmi les autres faits marquants du trimestre, notons que les ventes de
fonds mutuels ont encore une fois été très vigoureuses ce trimestre-ci,
terminant l'année avec une hausse de 46 %; que plus de la moitié des ventes de
tous les secteurs d'activité proviennent, cette année encore, de l'extérieur
du Québec; que l'acquisition de L'Excellence a été complétée avec succès le
31 janvier 2008, ce qui permettra à la société de se lancer dans le marché de
l'assurance invalidité et maladie individuelle; que les composantes
récurrentes de la valeur intrinsèque ont une nouvelle fois augmenté de plus de
10 % en 2007, grâce notamment à la forte progression de la valeur ajoutée des
nouvelles ventes; et que la société est prête à faire face à tout
ralentissement économique, le cas échéant, en raison de la grande qualité de
ses placements et de sa très faible exposition au marché américain et aux
titres des secteurs les plus à risque.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Faits saillants
    -------------------------------------------------------------------------
                       Quatrième trimestre                 Année
    -------------------------------------------------------------------------
    (Millions de
     dollars,sauf
     indication                        Varia-                        Varia-
     contraire)     2007      2006      tion      2007      2006      tion
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net
     aux
     actionnaires
     ordinaires     63,1      56,4        12 %   242,2     223,0         9 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice par
     action
     ordinaire
     (dilué)        0,78 $    0,70 $    0,08 $    2,99 $    2,74 $    0,25 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Rendement
     des
     capitaux
     propres aux
     actionnaires
     ordinaires(1)  15,2 %    15,4 %  (20 pbs)    15,2 %    15,7 %  (50 pbs)
    -------------------------------------------------------------------------
    Primes et
     dépôts      1 317,6   1 202,6        10 % 5 826,2   4 990,6        17 %
    -------------------------------------------------------------------------
                  31 décembre 2007    30 septembre 2007   31 décembre 2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Actif sous
     gestion et
     sous
     administration   50 411,6            50 802,1            46 904,1
    -------------------------------------------------------------------------


    Faits saillants du quatrième trimestre

    Voici les principaux faits saillants du quatrième trimestre :

    1) Bénéfice par action ordinaire (dilué) de 0,78 $, en hausse de 0,08 $
       par rapport au trimestre comparable de l'année précédente. Ce
       résultat tient compte d'une perte comptable de 0,02 $ l'action
       ordinaire résultant de l'évolution asymétrique de la valeur marchande
       du passif des instruments de dette et de l'actif qui l'apparie. On se
       souviendra qu'au troisième trimestre, ce même phénomène avait provoqué
       un gain comptable de 0,03 $ l'action ordinaire. Sans cette perte
       comptable, le bénéfice par action ordinaire (dilué) aurait été de
       0,80$ pour le quatrième trimestre.

    2) Gestion efficace et réussie des marges bénéficiaires et des ventes
       dans le secteur de l'Assurance individuelle. Cette gestion s'est
       notamment traduite par :

       a) une baisse significative du drain dans le secteur de l'Assurance
          individuelle, qui a diminué de 62 % des ventes au quatrième
          trimestre de 2006 à 46 % au quatrième trimestre de 2007. Ce taux se
          situe sous la fourchette cible de 50 % à 55 % de la société (cible
          à moyen terme). La baisse du drain a notamment contribué à faire
          progresser le bénéfice d'exploitation du secteur de 27 % au
          quatrième trimestre par rapport à celui du même trimestre en 2006;

       b) une hausse marquée des ventes dans le secteur de l'Assurance
          individuelle, qui ont largement dépassé l'ancien sommet, atteignant
          48,9 millions de dollars au quatrième trimestre, soit une
          augmentation record de 20 % par rapport à la même période en 2006.

    3) Augmentation marquée des ventes de fonds mutuels. Les ventes brutes
       sont à la hausse de 35 % au quatrième trimestre, par rapport à la même
       période en 2006, et les ventes nettes ont plus que doublé (elles ont
       même triplé pour toute l'année 2007).

    4) Aucune incidence significative sur le bénéfice net à la suite de la
       révision des hypothèses d'évaluation réalisée à la fin de l'année 2007
       (les provisions mathématiques ont été renforcées de 1,0 million de
       dollars avant impôts). Comme les années antérieures, les provisions
       mathématiques ont été renforcées pour tenir compte d'une baisse des
       taux d'intérêt et de la diminution des taux de déchéance, et ont été
       libérées pour tenir compte de l'amélioration des taux de mortalité et
       de l'augmentation plus faible que prévu des coûts unitaires.

    5) Hausse du dividende trimestriel de 12,5 %, soit de 0,025 $ l'action
       ordinaire. Le ratio de distribution est ainsi haussé à 28 % du
       bénéfice net du trimestre, ce qui est conforme à l'objectif que
       s'était fixé la société d'augmenter graduellement le ratio de
       distribution pour le porter à 28 % du bénéfice net renouvelable à la
       mi-année 2008.

    6) Aucun changement à la dévaluation de 15 % des papiers commerciaux
       adossés à des actifs (PCAA) non bancaires réalisée en date du
       30 septembre 2007. Compte tenu du plan proposé le 23 décembre 2007 par
       le comité pancanadien des investisseurs sur les PCAA non bancaires et
       de la composition des PCAA non bancaires détenus par la société, qui
       est moins risquée que celle du marché, puisqu'elle contient, toute
       proportion gardée, plus d'actifs traditionnels et moins d'actifs
       synthétiques, la société estime que la réduction de valeur de 15 % est
       adéquate.

    7) Qualité des placements qui se maintient à un niveau très élevé, ce qui
       place la société en bonne position dans l'éventualité d'une
       détérioration de la situation économique. Les placements douteux nets
       totalisent 11,7 millions de dollars au 31 décembre 2007, ce qui ne
       représente que 0,08 % des placements totaux. De plus, la société ne
       détient aucun investissement dans le marché américain des prêts
       hypothécaires à haut risque et ses placements dans des titres garantis
       par des sociétés de garanties financières sont inférieurs à
       0,2 million de dollars. La société ne possède également qu'une
       exposition minime aux titres actuellement les plus médiatisés des
       secteurs de l'aviation, de l'automobile, des télécommunications et de
       l'imprimerie.

    8) Conclusion de l'acquisition de L'Excellence, Compagnie d'assurance-vie
       (l'acquisition a été complétée le 31 janvier 2008). Cette acquisition
       permettra à l'Industrielle Alliance de se lancer dans un nouveau
       créneau de marché, soit celui de l'assurance invalidité et maladie
       individuelle. Cette acquisition devrait contribuer à faire croître le
       bénéfice par action de la société de 0,04 $ en 2008.

    9) Rachat de 521 400 actions ordinaires au cours des dernières semaines
       (391 000 actions ordinaires ont été rachetées à la fin de 2007 et
       130 400 au début de 2008). Ce rachat a été effectué afin d'éliminer
       par anticipation une partie de l'effet de dilution des actions
       ordinaires qui seront émises en 2008 dans le cadre du programme
       d'options d'achat d'actions de la société et de l'acquisition de
       L'Excellence.

    10) Publication de la valeur intrinsèque de la société pour l'année
        financière se terminant le 31 décembre 2007. Ainsi, la valeur
        intrinsèque s'élevait à 2,8 milliards de dollars au 31 décembre 2007,
        ce qui représente une progression de 16,3 % par rapport à la valeur
        au 31 décembre 2006, avant le versement des dividendes aux
        actionnaires ordinaires, et de 13,8 %, après le versement de ces
        dividendes. Le ratio de la valeur intrinsèque par rapport à la valeur
        comptable a légèrement augmenté, passant de 1,65x au 31 décembre 2006
        à 1,66x au 31 décembre 2007.

        Les composantes récurrentes de la valeur intrinsèque, soit celles à
        l'égard desquelles la société exerce un certain contrôle, ont ajouté
        11,7 % à la valeur intrinsèque de la société en 2007, grâce notamment
        à la forte progression de la valeur ajoutée des nouvelles ventes.
        Depuis que la société calcule sa valeur intrinsèque, les composantes
        récurrentes ont toujours fait progresser la valeur intrinsèque d'un
        peu plus de 10 %, ce qui est conforme aux attentes de la société.

    Indications aux marchés pour l'année 2008

    1) Bénéfice par action ordinaire - La société estime qu'en temps normal,
       elle est en mesure de faire croître le bénéfice par action ordinaire
       de 10 % à 13 % par année à moyen terme (basé sur le bénéfice
       renouvelable). Cependant, compte tenu de la volatilité des marchés
       boursiers au début de l'année 2008, la société estime qu'une baisse
       subite de 10 % des marchés boursiers au début de l'année, suivie d'une
       croissance des marchés boursiers selon les prévisions de l'année,
       entraînerait une diminution du bénéfice net disponible aux
       actionnaires ordinaires de 18,6 millions de dollars (0,23 $ l'action
       ordinaire).

    2) Drain sur les ventes - La société estime que la structure de prix
       actuelle dans le secteur de l'Assurance individuelle devrait lui
       permettre de maintenir le drain sur les nouvelles ventes autour de
       50 % à 55 % à moyen terme.

    3) Taux d'impôt effectif - La société anticipe une baisse de 1 point de
       pourcentage de son taux d'impôt effectif, qui devrait ainsi diminuer à
       environ 28 % en 2008, en raison de l'application de mesures visant à
       optimiser davantage la situation fiscale de la société.

    4) Dividende - La société maintient son objectif de 28 % relativement au
       ratio de distribution des dividendes, qui se situe dans le haut de la
       fourchette cible de 20 % à 30 % du bénéfice net renouvelable de la
       société.

    5) Ratio de solvabilité - La société continue de viser à atteindre un
       ratio de solvabilité qui se situe à l'intérieur de la fourchette de
       175 % à 200 %.

    6) Capital excédentaire - La société estime qu'en temps normal, environ
       le tiers du bénéfice net s'ajoute au capital excédentaire chaque
       année.

    7) Rachat d'actions - La société compte utiliser le programme de rachat
       d'actions dans le cours normal de ses activités afin d'éliminer tout
       effet de dilution occasionné par l'émission d'actions ordinaires dans
       le cadre du programme d'options d'achat d'actions ou d'acquisition
       d'entreprises. Notons par ailleurs que le programme de rachat
       d'actions dans le cours normal des activités a été renouvelé pour une
       autre année.

    Stratégie

    Les objectifs stratégiques de la société se résument en six points :

    1) Développer le secteur de la gestion de patrimoine
    2) Faire croître les réseaux de distribution
    3) Accélérer la diversification géographique
    4) Pénétrer de nouveaux créneaux de marché
    5) Etablir les bases d'une solide présence locale aux Etats-Unis
    6) Maximiser les synergies au sein des sociétés du groupe Industrielle
       Alliance

    "C'est cette stratégie qui nous a amenés là où nous sommes aujourd'hui, a
poursuivi monsieur Charest. Pour connaître du succès, il faut une bonne
stratégie, mais il faut également bien l'exécuter. Comme par le passé, nous
sommes déterminés à tout mettre en oeuvre pour faire progresser
l'Industrielle Alliance et pour rester le partenaire de confiance de nos
clients, de nos distributeurs, de nos employés, de la communauté et de nos
actionnaires."

    Rentabilité

    La société termine le quatrième trimestre avec un bénéfice net disponible
aux actionnaires ordinaires de 63,1 millions de dollars, en hausse de 12 % par
rapport au bénéfice correspondant de l'année précédente. Ce bénéfice se
traduit par un bénéfice par action ordinaire dilué de 0,78 $, à la hausse de
0,08 $ en comparaison des résultats pour le trimestre correspondant de l'année
précédente, et par un rendement des capitaux propres aux actionnaires
ordinaires de 15,2 % pour le trimestre (sur base annualisée), soit un
rendement supérieur à la fourchette de 13 % à 15 % visée par la société.
    La bonne performance au cours du trimestre s'explique principalement par
une gestion rigoureuse des marges bénéficiaires des produits d'assurance
individuelle et par la forte croissance des affaires enregistrée dans la
majorité des secteurs d'activité.

    -------------------------------------------------------------------------
    Rentabilité
    -------------------------------------------------------------------------
                       Quatrième trimestre                 Année
    -------------------------------------------------------------------------
    (Millions de
     dollars,
     sauf
     indication                        Varia-                        Varia-
     contraire)     2007      2006      tion      2007      2006      tion
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net
     aux
     actionnaires
     ordinaires     63,1      56,4        12 %   242,2     223,0         9 %
    Baisse de
     valeur des
     PCAA non
    bancaires,
    nette d'impôts     -         -         -       7,3         -         -
    Frais de
     restructu-
     ration
     de La
     Nationale
     Vie, nets
     d'impôts          -       0,7         -         -       3,0         -
    Effet de la
     réduction
     des taux
     d'impôt sur
     le passif
     d'impôts
     futurs            -         -         -         -     (11,5)        -
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     net aux
     actionnaires
     ordinaires,
     ajusté         63,1      57,1        11 %   249,5     214,5        16 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice par
     action
     ordinaire
     (dilué)        0,78 $    0,70 $    0,08 $    2,99 $    2,74 $    0,25 $
    Bénéfice par
     action
     ordinaire
     (dilué),
     ajusté         0,78 $    0,71 $    0,07 $    3,08 $    2,64 $    0,44 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Rendement des
     capitaux
     propres(1)
       Rendement
        aux
        action-
        naires
        ordinaires  15,2 %    15,4 % (20 pbs)     15,2 %    15,7 % (50 pbs)
       Rendement
        aux
        action-
        naires
        ordinaires,
        ajusté      15,2 %    15,6 % (40 pbs)     15,6 %    15,1 %  50 pbs
    -------------------------------------------------------------------------

    Voici les principaux faits saillants du quatrième trimestre en ce qui
touche la rentabilité.

    1) Marges bénéficiaires dans le secteur de l'Assurance individuelle - Le
       principal facteur qui explique l'amélioration du bénéfice au cours du
       trimestre est la gestion rigoureuse des marges bénéficiaires dans le
       secteur de l'Assurance individuelle. La charge liée à l'établissement
       des nouveaux contrats (le drain) dans le secteur de l'Assurance
       individuelle a en effet diminué considérablement au cours du
       trimestre, reculant de 25,2 millions de dollars au quatrième trimestre
       de 2006 à 22,5 millions de dollars au quatrième trimestre de cette
       année. Il s'agit d'une baisse de 11 %, et ce, malgré une hausse de
       20 % des ventes. Cette baisse résulte des modifications apportées à la
       gamme de produits au cours des deux dernières années, mais aussi de
       l'incidence de ces modifications sur la composition des ventes (les
       ventes de polices universelles continuent de se déplacer en faveur des
       produits renouvelables annuellement, qui sont moins exigeants en
       drain).

       Exprimé en pourcentage des ventes, le drain se situe à 46 % des primes
       annualisées de première année pour le quatrième trimestre,
       comparativement à 62 % au quatrième trimestre de l'année précédente.
       Ce taux se situe sous la fourchette cible de 50 % à 55 % de la société
       (cible à moyen terme). Pour l'année 2007, le drain se situe à 52 %,
       soit à l'intérieur de la fourchette cible de 50 % à 55 %. La société
       estime que la structure de prix actuelle devrait lui permettre de
       maintenir le drain autour de 50 % à 55 % à moyen terme.

    2) Bénéfice anticipé sur l'en-vigueur - La bonne croissance des affaires
       au cours des dernières années a fait progresser le bénéfice anticipé
       sur l'en-vigueur de 10 % au quatrième trimestre, par rapport à la même
       période l'année précédente, pour le porter à 91,2 millions de dollars.
       La croissance, qui est conforme à celle anticipée, provient de tous
       les secteurs d'activité, mais plus particulièrement du secteur de la
       Gestion de patrimoine individuel, qui est en forte croissance depuis
       plusieurs années, notamment depuis que la société s'est lancée dans le
       marché de la gestion des fonds mutuels.

    3) Gains d'expérience - La société n'a réalisé aucun gain d'expérience
       significatif ce trimestre-ci (les gains totalisent 0,1 million de
       dollars). Les résultats varient cependant d'un secteur à l'autre,
       puisque l'Assurance collective a essuyé des pertes d'expérience de
       2,7 millions de dollars (mauvais résultats de mortalité et d'assurance
       décès et mutilation accidentels), alors que les trois autres secteurs
       ont réalisé des gains. Notons que les résultats du quatrième trimestre
       de 2006 avaient bénéficié de gains d'expérience de 3,9 millions de
       dollars.

    4) Changements d'hypothèses - Les changements d'hypothèses d'évaluation
       des provisions mathématiques à la fin d'année n'ont pas eu d'incidence
       significative sur le bénéfice du trimestre, celui-ci ayant été diminué
       de 1,0 million de dollars avant impôts au quatrième trimestre. Comme
       au cours des années antérieures, les changements d'hypothèses ont
       surtout touché le secteur de l'Assurance individuelle, en raison des
       engagements à long terme de ce secteur. Comme cela a été le cas au
       cours des dernières années, les provisions mathématiques ont été
       renforcées pour tenir compte d'une baisse des taux d'intérêt et de la
       diminution des taux de déchéance. Ces renforcements ont toutefois été
       compensés par des libérations de provisions mathématiques pour tenir
       compte de l'amélioration des taux de mortalité et de l'augmentation
       plus faible que prévu des coûts unitaires.

    5) Revenu sur le capital - Le revenu sur le capital a augmenté de 5 % au
       cours du trimestre, passant de 23,0 millions de dollars au quatrième
       trimestre de 2006 à 24,2 millions de dollars au quatrième trimestre de
       cette année. Le revenu sur le capital a notamment bénéficié de
       l'accroissement normal de la base de capital, de la bonne performance
       de la filiale d'assurance auto et habitation et du bon rendement des
       placements, notamment en ce qui touche les immeubles.

       En revanche, la croissance du revenu sur le capital a été freinée par
       une perte comptable de 2,4 millions de dollars (1,7 million de dollars
       après impôts, ou 0,02 $ l'action ordinaire) résultant de l'évolution
       asymétrique de la valeur marchande du passif des instruments de dette
       et de l'actif qui l'apparie, à la suite du réalignement des primes de
       risque qui a suivi la crise de liquidité de l'été dernier. On se
       souviendra qu'au troisième trimestre, ce même phénomène avait provoqué
       un gain comptable de 4,1 millions de dollars avant impôts
       (2,7 millions de dollars après impôts, ou 0,03 $ l'action ordinaire).
       Il s'agit d'une conséquence de l'application des nouvelles normes
       comptables, qui, pour un deuxième trimestre consécutif, ont induit une
       certaine volatilité dans les résultats. Sans cette perte comptable, le
       revenu sur le capital aurait progressé de 16 % au cours du quatrième
       trimestre comparativement à la même période l'année antérieure.

    6) Potentiel de profit - Si l'on ajoute cette perte comptable de
       0,02 $ l'action ordinaire au bénéfice net du trimestre, on obtient un
       bénéfice par action ordinaire de 0,80 $ pour le quatrième trimestre.
       Il s'agit, en quelque sorte, du véritable potentiel de profit de la
       société.

    7) Taux d'impôt effectif - Le taux d'impôt effectif s'élève à 28,8 % pour
       le quatrième trimestre (29,4 % pour le trimestre correspondant de
       2006), ce qui est conforme aux attentes de la société. La société
       anticipe une baisse de 1 point de pourcentage du taux d'impôt effectif
       en 2008, qui devrait s'établir autour de 28 %, en raison de
       l'application de mesures visant à optimiser encore davantage la
       situation fiscale de la société.

    8) Résultats de l'année 2007 - L'année se termine avec un bénéfice net
       aux actionnaires ordinaires de 242,2 millions de dollars, en hausse de
       9 % par rapport à l'année antérieure. Le bénéfice de l'année a été
       réduit de 7,3 millions de dollars pour tenir compte de la baisse de
       valeur de 15 % des papiers commerciaux non bancaires adossés à des
       actifs. N'eût été de cet événement, le bénéfice net aux actionnaires
       ordinaires se serait chiffré à 249,5 millions de dollars. Ce résultat
       aurait représenté une hausse de 16 % comparativement au résultat
       ajusté de l'année précédente (ajusté pour tenir compte des frais de
       restructuration de La Nationale Vie et de l'incidence de la baisse des
       taux d'impôt sur le passif d'impôts futurs).

    -------------------------------------------------------------------------
    Provenance du bénéfice
    -------------------------------------------------------------------------
                                Quatrième trimestre             Année
    -------------------------------------------------------------------------
    (Millions de dollars)         2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice d'exploitation
      Bénéfice anticipé sur
       l'en-vigueur               91,2        83,0       352,7       321,2
      Gains (pertes)
       d'expérience                0,1         3,9         8,3        18,7
      Gain (drain) sur
       les ventes                (23,8)      (27,5)      (89,7)     (109,4)
      Changements
       d'hypothèses               (1,0)        0,6        (1,0)        0,6
    -------------------------------------------------------------------------
      Total                       66,5        60,0       270,3       231,1
    -------------------------------------------------------------------------
    Revenu sur le capital
      Revenu de placements        21,6           -        79,9           -
      Gains (pertes) réalisés
       sur actifs disponibles
       à la vente                  2,6           -         8,9           -
    -------------------------------------------------------------------------
      Total                       24,2        23,0        88,8        78,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts                       (26,1)      (24,4)     (103,8)      (89,7)
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net aux
     actionnaires, ajusté         64,6        58,6       255,3       219,4
    -------------------------------------------------------------------------
    Moins : dividendes aux
     actionnaires privilégiés      1,5         1,5         5,8         4,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net aux
     actionnaires ordinaires,
      ajusté                      63,1        57,1       249,5       214,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres éléments(2)             0,0        (0,7)       (7,3)        8,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net aux
     actionnaires ordinaires      63,1        56,4       242,2       223,0
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    9) Papiers commerciaux adossés à des actifs (PCAA) non bancaires -
       Soulignons par ailleurs que, compte tenu de la plus récente
       information disponible, la société estime que la réduction de 15 % de
       la juste valeur des PCAA non bancaires inscrite au troisième trimestre
       est toujours adéquate.

       On sait en effet que, le 23 décembre 2007, le comité pancanadien des
       investisseurs sur les PCAA non bancaires a annoncé qu'une entente de
       principe était intervenue sur la restructuration globale des PCAA émis
       par 20 fiducies couvertes par l'Accord de Montréal. Le comité des
       investisseurs a approuvé l'entente de principe. La restructuration est
       conçue de façon à : i) prolonger l'échéance des PCAA afin de parvenir
       à une échéance similaire à celle des actifs sous-jacents; ii)
       regrouper certaines séries de PCAA qui sont soutenus en tout ou en
       partie par des actifs synthétiques sous-jacents; iii) mitiger les
       obligations d'appels de marge des conduits existants exposés à un
       risque d'appels de marge et créer une structure pour répondre aux
       appels de marge s'ils surviennent; et iv) soutenir les besoins en
       liquidités des porteurs de PCAA qui en ont besoin.

       Les actifs seront regroupés en trois paniers : i) les PCAA adossés
       exclusivement à des actifs traditionnels titrisés (environ 3 milliards
       de dollars, ou 9,4 % des PCAA couverts par l'Accord de Montréal);
       ii) les PCAA adossés à des actifs synthétiques (environ 26 milliards
       de dollars, ou 81,2 % du total); et iii) les PCAA adossés
       principalement à des actifs en sous-prime des Etats-Unis (environ
       3 milliards de dollars, ou 9,4 % du total). L'approbation de la
       restructuration est assujettie au vote de tous les investisseurs, et
       devrait se terminer d'ici mars 2008.

       Rappelons que l'exposition totale de la société dans les PCAA non
       bancaires s'élève à 104,1 millions de dollars. Selon le regroupement
       proposé par le comité, 40,7 % des PCAA auxquels est exposée la société
       se trouvent dans la catégorie des actifs traditionnels (il s'agit de
       la catégorie réputée la moins risquée des trois catégories); 51,7 %
       dans la catégorie des actifs synthétiques; et 7,6 % dans la catégorie
       des actifs en sous-prime des Etats-Unis (il s'agit de la catégorie
       réputée la plus risquée). La répartition des PCAA auxquels est exposée
       la société est donc moins risquée que celle du marché, puisqu'elle
       contient, toute proportion gardée, plus d'actifs traditionnels et
       moins d'actifs synthétiques.

    -------------------------------------------------------------------------
    Répartition des PCAA non bancaires de l'Industrielle Alliance et du
     marché par catégories d'actif
    -------------------------------------------------------------------------
                                     Industrielle Alliance          Marché
    -------------------------------------------------------------------------
    Actifs traditionnels                              40,7 %           9,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Actifs synthétiques                               51,7 %          81,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Actifs en sous-prime                               7,6 %           9,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                            100,0 %         100,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

       Comme les PCAA non bancaires ne sont pas négociés sur un marché actif,
       la société a estimé leur juste valeur à l'aide d'un modèle
       d'évaluation, en tenant compte des meilleurs renseignements publics
       disponibles, des conditions du marché et d'autres facteurs, tels le
       risque de crédit des actifs sous-jacents, les dates d'échéance et
       l'hypothèse voulant que le processus de restructuration se déroule
       comme prévu.

       Compte tenu du plan proposé par le comité et de la composition des
       PCAA non bancaires détenus par la société, la société est d'avis que
       la réduction de 15 % de la juste valeur prise en date du 30 septembre
       2007 est adéquate. Cette estimation comporte cependant une grande part
       d'incertitude et, bien que la société juge son estimation appropriée
       selon les conditions actuelles, il est possible que la valeur
       définitive des placements diffère, peut-être même considérablement, de
       l'estimation actuelle une fois la restructuration terminée. Selon son
       ampleur, cet écart pourrait alors influer sur les résultats financiers
       de la société.

    Croissance des affaires

    Voici les principaux faits saillants du quatrième trimestre en ce qui
touche la croissance des affaires.

    Primes et dépôts - Après trois trimestres déjà très vigoureux, des entrées
de fonds mutuels records pour cette période de l'année ont poussé les primes
et dépôts à 1,3 milliard de dollars au quatrième trimestre, un résultat
supérieur de 10 % à celui de la même période l'année précédente. Tous les
secteurs ont enregistré de bons résultats au cours du trimestre, à l'exception
du secteur des Rentes collectives, qui n'a pas été en mesure de signer de
contrats de grande envergure.
    Pour l'année 2007, les primes et dépôts atteignent un nouveau sommet de
5,8 milliards de dollars, en hausse de 17 % par rapport à 2006. Les primes et
dépôts sont à la hausse de 10 % ou plus pour une sixième année consécutive.
Cette croissance provient notamment de la grande diversité des réseaux de
distribution de la société et de l'accroissement de son taux de pénétration
dans toutes les régions du pays.

    -------------------------------------------------------------------------
    Primes et dépôts
    -------------------------------------------------------------------------
                       Quatrième trimestre                 Année
    -------------------------------------------------------------------------
    (Millions de
     dollars, sauf
     indication                       Varia-                         Varia-
     contraire)     2007      2006     tion       2007      2006      tion
    -------------------------------------------------------------------------
    Assurance
     individuelle  236,1     217,0        9 %    897,3     838,6         7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Gestion de
     patrimoine
     individuel    663,8     568,9       17 %  3 121,9   2 475,1        26 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Assurance
     collective    212,8     190,2       12 %    860,5     749,6        15 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Rentes
     collectives   174,2     198,0      (12 %)   828,3     820,1         1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Assurance de
     dommages       30,7      28,5        8 %    118,2     107,2        10 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Total        1 317,6   1 202,6       10 %  5 826,2   4 990,6        17 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Ventes - Voici quelques commentaires concernant la croissance des ventes
par secteurs d'activité.

    1) Assurance individuelle - Le secteur de l'Assurance individuelle vient
       de connaître le meilleur trimestre de son histoire, inscrivant des
       ventes de 48,9 millions de dollars, une hausse record de 20 % par
       rapport au trimestre correspondant de l'année précédente. Le deuxième
       semestre a été extrêmement fort au chapitre des ventes, ce qui a
       permis de reprendre le retard accumulé en début d'année, et de
       terminer ainsi l'année avec des ventes en hausse de 4 % par rapport à
       2006.

       Pour le quatrième trimestre, les ventes sont à la hausse dans toutes
       les régions au Canada, dans tous les réseaux de distribution et dans
       tous les marchés, aussi bien dans le marché des familles à revenu
       modeste que dans celui des familles à revenu élevé. Les ventes de
       polices universelles ont été particulièrement bonnes ce trimestre-ci
       (la hausse est de 33 %) et le déplacement des ventes en faveur des
       polices à coût d'assurance renouvelable annuellement s'est aussi
       poursuivi, tel que souhaité, celles-ci représentant près de la moitié
       des ventes de polices universelles au quatrième trimestre
       (comparativement à un peu plus de 40 % au quatrième trimestre de
       2006). Ces résultats sont le fruit des changements apportés à la gamme
       de produits au cours des derniers trimestres afin d'améliorer la
       position concurrentielle et les marges bénéficiaires de la société.

    2) Gestion de patrimoine individuel - Les ventes du secteur de la Gestion
       de patrimoine individuel ont poursuivi sur leur lancée des trois
       premiers trimestres, totalisant 663,8 millions de dollars pour le
       quatrième trimestre, une hausse de 17 % par rapport à la même période
       en 2006 (la hausse est de 26 % pour l'année 2007). Ici encore, la
       croissance a été soutenue par les fonds mutuels (hausse de 35 % au
       quatrième trimestre). Les ventes nettes de fonds de placement
       continuent pour leur part à être très fortes et totalisent
       1,4 milliard de dollars pour l'année 2007, en hausse de 58 % par
       rapport à 2006. La hausse provient principalement de IA Clarington,
       dont les ventes nettes de fonds mutuels ont triplé par rapport à
       l'année précédente. Ces résultats s'expliquent par l'envergure et la
       profondeur des réseaux de distribution de la société, de même que par
       l'intégration réussie des activités de Clarington Corporation à celles
       de la société mère.

       Sur le plan des activités, soulignons que la société a procédé au
       lancement de la campagne REER 2008, en effectuant une tournée de
       présentation dans diverses régions du Canada. La plus grande nouveauté
       de la campagne est, sans contredit, le lancement du nouveau produit de
       retraite garanti, Ecoflextra, une solution de placement flexible qui
       assure un revenu garanti à vie avec tout le potentiel de croissance
       des marchés.

    3) Assurance collective : régimes d'employés - Les résultats de ventes du
       secteur de l'Assurance collective pour les régimes d'employés ont
       évolué en dents de scie, en 2007, ayant connu deux bons trimestres et
       deux plus lents. Ainsi, le quatrième trimestre se termine avec des
       ventes de 10,2 millions de dollars, une réduction de 34 % par rapport
       au trimestre correspondant de l'année précédente. Aucune vente de
       grands groupes n'a été enregistrée au cours du trimestre. Malgré tout,
       grâce à la vigueur des ventes après trois trimestres, l'année se
       termine avec des ventes à la hausse de 2 % par rapport à 2006. Notons
       que, pour une troisième année consécutive, plus de la moitié des
       ventes de l'année ont été réalisées à l'extérieur du Québec, ce qui
       est conforme à l'objectif de la société de prendre de l'expansion dans
       toutes les régions du pays.

    4) Assurance collective : assurance des débiteurs - La croissance se
       poursuit dans le secteur de l'Assurance collective des débiteurs, bien
       qu'à un rythme inférieur à celui des trimestres antérieurs, les ventes
       ayant atteint 41,1 millions de dollars, en hausse de 2 % par rapport
       au quatrième trimestre de 2006 (la hausse est de 9 % pour l'année
       2007). Les ventes continuent de dépasser celles du secteur de
       l'automobile, qui ont été à la baisse de 2,7 % au quatrième trimestre
       comparativement au même trimestre en 2006. La croissance est
       attribuable à une production à la hausse chez les concessionnaires
       actuels et à l'expansion de la base de clients concessionnaires (ce
       sont eux qui distribuent principalement ce produit).

    5) Assurance collective : marchés spéciaux (SMG) - Le secteur de
       l'Assurance collective pour les marchés spéciaux continue sa
       progression régulière. Les ventes ont en effet atteint 29,8 millions
       de dollars au quatrième trimestre, en hausse de 4 % par rapport à la
       même période l'année précédente (la hausse est de 13 % pour l'année
       2007). La hausse du trimestre est fort satisfaisante, puisque les
       résultats du quatrième trimestre de l'année dernière avaient été
       particulièrement forts. De nouveau, le bloc d'affaires en assurance
       voyage est à l'origine de la hausse. Ce bloc d'affaires représente
       quelque 40 % des résultats de ventes du secteur des marchés spéciaux.

    6) Rentes collectives - Bien que satisfaisantes en termes absolus, les
       ventes du secteur des Rentes collectives (174,2 millions de dollars)
       affichent une baisse de 12 % au quatrième trimestre par rapport au
       résultat comparable de l'année précédente (les ventes avaient été
       relativement fortes au quatrième trimestre de 2006). Les ventes ont
       été à la hausse pour les produits d'accumulation, qui constituent
       toujours le marché cible prioritaire de la société, mais ont accusé
       une baisse pour les rentes assurées, où aucun contrat d'envergure n'a
       été souscrit. Au total, pour l'année, les ventes sont légèrement
       supérieures à celles de l'année précédente. Notons enfin que, pour une
       troisième année consécutive, plus de la moitié des nouvelles ventes,
       dans le cas des produits d'accumulation, proviennent de l'extérieur du
       Québec, ce qui est conforme à l'objectif de diversification
       géographique de la société.


    -------------------------------------------------------------------------
    Ventes(3)
    -------------------------------------------------------------------------
                       Quatrième trimestre                 Année
    -------------------------------------------------------------------------
    (Millions de
     dollars, sauf
     indication                       Varia-                         Varia-
     contraire)     2007      2006     tion       2007      2006      tion
    -------------------------------------------------------------------------
    Assurance
     individuelle   48,9      40,6       20 %    159,0     153,6         4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Gestion de
     patrimoine
     individuel
       Fonds
        général     77,7      70,1       11 %    334,4     289,2        16 %
       Fonds
        distincts  189,0     204,1       (7 %)   990,6     958,3         3 %
       Fonds
        mutuels    397,1     294,7       35 %  1 796,9   1 227,6        46 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Total          663,8     568,9       17 %  3 121,9   2 475,1        26 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Assurance
     collective
       Régimes
        d'employés  10,2      15,5      (34 %)    72,0      70,8         2 %
       Assurance
        des
        débiteurs   41,1      40,2        2 %    192,0     176,4         9 %
       Marchés
        spéciaux
        (SMG)       29,8      28,7        4 %    104,4      92,6        13 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Rentes
     collectives   174,2     198,0      (12 %)   828,3     820,1         1 %
    -------------------------------------------------------------------------

    Valeur ajoutée des ventes - La valeur ajoutée des ventes a progressé de 16
% (ou de 4,1 millions de dollars) au quatrième trimestre par rapport à la
période équivalente de l'année précédente, pour s'établir à 29,1 millions de
dollars (0,36 $ l'action ordinaire). La croissance de la valeur ajoutée des
ventes a été favorisée par la vigueur des ventes (principalement des secteurs
de l'Assurance individuelle et de la Gestion de patrimoine individuel), qui
représentait 2,0 millions de dollars dans l'augmentation de la valeur ajoutée
des ventes, et par l'amélioration des marges bénéficiaires (principalement
dans les secteurs de l'Assurance individuelle et des Rentes collectives),
laquelle représentait 2,1 millions de dollars de l'augmentation.

    Actif sous gestion et sous administration - L'actif sous gestion a
augmenté de 258,1 millions de dollars au quatrième trimestre, pour atteindre
un nouveau sommet de 32,8 milliards de dollars au 31 décembre 2007, en hausse
de 1 % par rapport à la fin du troisième trimestre de 2007 et de 13 % depuis
la fin de l'année 2006. La faiblesse des marchés boursiers au quatrième
trimestre a été plus que compensée par les fortes ventes nettes de fonds
mutuels et de fonds distincts, de même que par la bonne croissance des primes
dans les différents secteurs d'activité.
    L'actif sous administration a quant à lui diminué légèrement en 2007, pour
s'établir à 17,6 milliards de dollars au 31 décembre 2007, une baisse de 4 %
durant le trimestre et de 1 % depuis la fin de 2006. Les ventes nettes et les
transferts nets positifs n'ont pas réussi à effacer les variations négatives
de la valeur marchande des actifs des filiales de courtage en fonds mutuels et
en valeurs mobilières.
    Au total, l'actif sous gestion et sous administration s'élève à
50,4 milliards de dollars au 31 décembre 2007, soit 390,5 millions de dollars
de moins qu'au 30 septembre 2007 (une baisse de 1 %). L'actif total reste
néanmoins en hausse de 3,5 milliards de dollars pour l'année 2007 (soit une
hausse de 7 %), grâce à un excellent début d'année.

    -------------------------------------------------------------------------
    Actif sous gestion et sous administration
    -------------------------------------------------------------------------
                                   31 décembre  30 septembre   31 décembre
    (Millions de dollars)                 2007          2007          2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Actif sous gestion
      Fonds général                   15 104,3      14 778,8      13 090,7
      Fonds distincts                 10 210,9      10 170,1       9 204,1
      Fonds mutuels                    6 846,9       7 021,2       6 295,4
      Autres                             630,6         564,5         501,3
    -------------------------------------------------------------------------
      Total                           32 792,7      32 534,6      29 091,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Actif sous administration         17 618,9      18 267,5      17 812,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                             50 411,6      50 802,1      46 904,1
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    Capitalisation

    Le capital de la société s'établissait à 2,1 milliards de dollars au
31 décembre 2007, ce qui représente une hausse de 25,2 millions de dollars (ou
de 1 %) par rapport au 30 septembre 2007. Cette hausse découle principalement
de l'augmentation des bénéfices non répartis au cours de la période et de
l'émission de 2 000 actions ordinaires à la suite de l'exercice d'options dans
le cadre du programme d'options d'achat d'actions de la société (313 250 pour
l'année 2007). La progression du capital a cependant été freinée par le rachat
de 391 000 actions ordinaires effectué à la fin de 2007 (voir la section
"Rachat d'actions" ci-après).
    La combinaison de ces éléments a fait diminuer très légèrement le ratio
d'endettement, de 14,6 % au 30 septembre 2007 à 14,5 % au 31 décembre 2007,
dans le cas des éléments de dette, et de 20,5 % au 30 septembre 2007 à 20,4 %
au 31 décembre 2007, pour ce qui est des éléments de dette et des actions
privilégiées. Ces taux ont été à la baisse presque constamment au cours des
deux dernières années, grâce à la bonne rentabilité de la société.
    La société comptait 79 841 363 actions ordinaires émises et en circulation
en date du 31 décembre 2007, en baisse de 389 000 par rapport au 30 septembre
2007. La baisse au cours du trimestre est attribuable au rachat d'actions
ordinaires effectué à la fin de 2007 (voir la section "Rachat d'actions"
ci-après), net de l'émission d'actions ordinaires à la suite de l'exercice
d'options dans le cadre du programme d'options d'achat d'actions de la
société.

    -------------------------------------------------------------------------
    Capitalisation et endettement
    -------------------------------------------------------------------------
    (Millions de dollars,
     sauf indication               31 décembre  30 septembre   31 décembre
     contraire)                           2007          2007          2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Structure du capital
      Capitaux propres
        Actions ordinaires               513,1         515,6         507,7
        Actions privilégiées             125,0         125,0         125,0
        Bénéfices non répartis         1 148,3       1 115,4         971,3
        Cumul des autres éléments
         du résultat étendu               (3,8)          2,3             -
        Surplus d'apport                  17,1          16,1          14,6
        Ecart de conversion                  -             -          (6,8)
    -------------------------------------------------------------------------
        Total                          1 799,7       1 774,4       1 611,8
    -------------------------------------------------------------------------
      Débentures subordonnées            309,8         308,0         310,1
    -------------------------------------------------------------------------
      Compte des contrats avec
       participation                      24,1          26,0          23,1
    -------------------------------------------------------------------------
      Total                            2 133,6       2 108,4       1 945,0
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Ratio d'endettement
      Débentures subordonnées/capital     14,5 %        14,6 %        15,9 %
      Débentures subordonnées et
       actions privilégiées/capital       20,4 %        20,5 %        22,4 %
    -------------------------------------------------------------------------


    Solvabilité

    Le ratio de solvabilité s'établissait à 193 % au 31 décembre 2007, soit
une baisse de 4 points de pourcentage par rapport à celui du trimestre
précédent. Le ratio de solvabilité continue de se situer dans le haut de la
fourchette de 175 % à 200 % retenue comme objectif par la société.
    Plusieurs facteurs ont eu une incidence sur le ratio de solvabilité au
cours du trimestre. Le ratio de solvabilité a notamment été poussé à la hausse
par l'apport habituel du bénéfice net aux capitaux disponibles, net de
l'augmentation normale des capitaux requis se rattachant à la croissance des
affaires. Cet effet a cependant été annulé par le rachat d'actions ordinaires
effectué à la fin de 2007 (voir la section "Rachat d'actions" ci-après) et par
quelques autres facteurs, non récurrents et non significatifs, mais qui ont
tous contribué à faire diminuer le ratio de solvabilité.
    Le capital excédentaire a augmenté légèrement au cours du quatrième
trimestre, passant de 168 millions de dollars au 30 septembre 2007 à
171 millions de dollars au 31 décembre 2007. La société estime qu'en temps
normal, environ le tiers du bénéfice net s'ajoute au capital excédentaire
chaque année.


    -------------------------------------------------------------------------
    Solvabilité
    -------------------------------------------------------------------------
    (Millions de dollars,          31 décembre  30 septembre   31 décembre
     sauf indication contraire)           2007          2007          2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Capitaux disponibles
      Catégorie 1 (net)                1 685,6       1 655,1       1 498,9
      Catégorie 2 (net)                  120,6         118,5         128,6
    -------------------------------------------------------------------------
      Total                            1 806,2       1 773,6       1 627,5
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Capitaux requis                      934,6         900,9         809,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Ratio de solvabilité                   193 %         197 %         201 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Capital excédentaire                   171           168           147
    -------------------------------------------------------------------------


    Qualité des placements

    Très peu de changements sont survenus en ce qui concerne la qualité des
placements au cours du dernier trimestre, si ce n'est la diminution de la
proportion du portefeuille obligataire coté BB et moins, qui, de 0,30 % du
portefeuille au 30 septembre 2007, a diminué à 0,10 % au 31 décembre 2007.
Cette baisse résulte du rachat, par les émetteurs, de 14,6 millions de dollars
de leurs titres. La société n'a subi aucune perte de capital à la suite de ces
rachats, encaissant même une prime au rachat.
    La qualité du portefeuille demeure par ailleurs excellente relativement à
tous les indices de qualité des placements. Ainsi, les placements douteux nets
totalisent 11,7 millions de dollars au 31 décembre 2007 (11,8 millions de
dollars au 30 septembre 2007), ce qui ne représente que 0,08 % des placements
totaux, tout comme au 30 septembre dernier. Aucun titre obligataire n'est
tombé en défaut au cours du trimestre et le portefeuille ne comporte aucun
nouveau titre coté BB et moins.
    La qualité du portefeuille hypothécaire est demeurée excellente au cours
des trois derniers mois de l'année, le taux de délinquance des prêts
hypothécaires se situant à 0,16 % au 31 décembre 2007, comparativement à
0,18 % au 30 septembre 2007. Les prêts délinquants ne représentent que
4,7 millions de dollars sur un portefeuille de 2,9 milliards de dollars. Les
arriérés de prêts hypothécaires sont constitués de prêts assurés à 41,0 %.
    Rappelons que l'exposition totale de la société dans les papiers
commerciaux adossés à des actifs (PCAA) non bancaires s'élève à 104,1 millions
de dollars et que ces titres ont été dévalués de 15 % au troisième trimestre.
Bien que les PCAA détenus par la société aient été classés dans la liste des
titres sous surveillance, ce classement n'a pas eu d'incidence sur les indices
de qualité des placements.
    Par ailleurs, la société ne détient aucun investissement dans le marché
américain des prêts hypothécaires à haut risque, ses placements dans des
titres garantis par des sociétés de garanties financières sont inférieurs à
0,2 million de dollars et la société ne possède qu'une exposition minime aux
titres actuellement les plus médiatisés des secteurs de l'aviation, de
l'automobile, des télécommunications et de l'imprimerie.

    -------------------------------------------------------------------------
    Qualité des placements
    -------------------------------------------------------------------------

    (Millions de dollars,          31 décembre  30 septembre   31 décembre
     sauf indication contraire)           2007          2007          2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Placements
    Placements douteux bruts              20,7          21,3          95,2
    Provisions pour pertes                (9,0)         (9,5)        (87,3)
    -------------------------------------------------------------------------
    Placements douteux nets               11,7          11,8           7,9
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Placements douteux nets en %
     des placements totaux                0,08 %        0,08 %        0,06 %
    Provisions en % des placements
     douteux bruts                        43,6 %        44,7 %        91,7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Obligations
    Titres cotés BB et moins              0,10 %        0,30 %        0,31 %
    Taux de délinquance                   0,02 %        0,02 %        0,02 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Prêts hypothécaires
    Taux de délinquance                   0,16 %        0,18 %        0,06 %
    Proportion des prêts
     délinquants qui sont
     assurés                              41,0 %        39,6 %        88,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Actions et indices boursiers
    Ratio valeur marchande/valeur
     comptable, en %                      s. o.         s. o.        110,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Immeubles
    Ratio valeur marchande/valeur
     comptable, en %                     129,5 %       120,1 %       117,4 %
    Taux d'occupation                     95,5 %        95,1 %        95,5 %
    -------------------------------------------------------------------------


    Valeur intrinsèque

    La société a profité de la divulgation de ses résultats trimestriels pour
publier sa valeur intrinsèque pour l'année 2007. Ainsi, au 31 décembre 2007,
la valeur intrinsèque de l'Industrielle Alliance s'élevait à 2,8 milliards de
dollars, soit à 34,92 $ l'action ordinaire. Il s'agit d'une progression de
16,3 % par rapport à la valeur calculée au 31 décembre 2006, avant le
versement des dividendes aux actionnaires ordinaires, et de 13,8 %, après le
versement de ces dividendes. Le ratio de la valeur intrinsèque par rapport à
la valeur comptable a pour sa part légèrement augmenté, passant de 1,65x au
31 décembre 2006 à 1,66x au 31 décembre 2007.
    Les composantes récurrentes de la valeur intrinsèque, soit celles à
l'égard desquelles la société exerce un certain contrôle, ont ajouté 11,7 % à
la valeur intrinsèque de la société en 2007. Depuis que la société calcule sa
valeur intrinsèque, les composantes récurrentes ont toujours fait progresser
la valeur intrinsèque de plus de 10 %, ce qui est conforme aux attentes de la
société.
    La valeur intrinsèque a également été affectée par des éléments non
récurrents, dont le principal est la diminution du taux d'impôt fédéral des
sociétés au cours des prochaines années, ce qui a fait augmenter la valeur
intrinsèque de 1,51 $ l'action ordinaire (4,9 %). La décision de la société de
réduire de 15 % la valeur de ses papiers commerciaux non bancaires adossés à
des actifs au cours de l'année 2007 a pour sa part entraîné une diminution de
la valeur intrinsèque de 0,09 $ l'action ordinaire (-0,3 %).
    Par ailleurs, la société continue de se démarquer par sa capacité à
générer de nouvelles ventes rentables. La valeur des nouvelles ventes a ainsi
atteint un sommet de 1,51 $ l'action ordinaire au cours de l'année 2007,
contribuant pour 5,0 % à l'augmentation de la valeur intrinsèque pour l'année.
La valeur intrinsèque des nouvelles ventes est particulièrement significative
pour la communauté financière, car elle permet de juger de la rentabilité des
produits et des services offerts par la société.
    Mentionnons enfin que l'acquisition de L'Excellence, qui a été complétée
le 31 janvier 2008, aura pour effet de faire diminuer la valeur intrinsèque de
36 millions de dollars en 2008. Cette diminution s'explique par le fait que,
outre la valeur du bloc d'affaires en vigueur, le prix d'achat comprend
d'autres considérations qui ne sont pas prises en compte dans le calcul de la
valeur intrinsèque, notamment la valeur des ventes futures de la société
acquise. Cet effet négatif sur la valeur intrinsèque sera donc récupéré au fil
des ans, selon le rythme de croissance des nouvelles affaires.

    -------------------------------------------------------------------------
    Valeur intrinsèque
    -------------------------------------------------------------------------
                                                                    Valeur
                                                Contribution   intrinsèque
                                        Valeur   à la valeur    par action
    2007                           intrinsèque   intrinsèque     ordinaire
    -------------------------------------------------------------------------
                                   (Millions $)           (%)           ($)
    -------------------------------------------------------------------------
    Valeur intrinsèque au
     31 décembre 2006                    2 448             -         30,64
    -------------------------------------------------------------------------
    Eléments récurrents
      Croissance anticipée de la
       valeur intrinsèque                  165           6,7          2,07
      Nouvelles ventes                     121           5,0          1,51
    -------------------------------------------------------------------------
      Total                                286          11,7          3,58
    -------------------------------------------------------------------------
    Eléments non récurrents
      Gains (pertes) d'expérience
        Liés aux marchés boursiers          (6)         (0,3)        (0,08)
        Autres                             127           5,2          1,59
      Changements d'hypothèses               7           0,3          0,09
      Baisse de la valeur des PCAA
       non bancaires                        (7)         (0,3)        (0,09)
    -------------------------------------------------------------------------
      Total                                121           4,9          1,51
    -------------------------------------------------------------------------
    Changements à la structure
     du capital                             (7)         (0,3)        (0,05)
    -------------------------------------------------------------------------
    Valeur intrinsèque au
     31 décembre 2007, avant
     dividendes                          2 848          16,3         35,68
    -------------------------------------------------------------------------
    Dividendes versés aux
     actionnaires ordinaires               (61)         (2,5)        (0,76)
    -------------------------------------------------------------------------
    Valeur intrinsèque au
     31 décembre 2007                    2 787          13,8         34,92
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    Déclaration de dividende

    Les bons résultats du trimestre ont permis au conseil d'administration
d'annoncer une hausse du dividende trimestriel de 0,025 $ l'action ordinaire,
qui passera ainsi de 0,20 $ à 0,225 $ l'action ordinaire. Il s'agit d'une
augmentation de 12,5 %. Ce dividende se traduit par un ratio de distribution
de 28 % du bénéfice net du trimestre, une hausse par rapport au ratio de 24 %
obtenu le trimestre dernier. Cette hausse est conforme à l'objectif que
s'était fixé la société à la fin de 2006, à savoir augmenter graduellement le
ratio de distribution pour le porter à 28 % du bénéfice net renouvelable à la
mi-année 2008. Rappelons que la politique de la société prévoit le versement
d'un dividende se situant entre 20 % et 30 % du bénéfice net renouvelable. Ce
dividende sera payable au comptant le 17 mars 2008 à tous les actionnaires
inscrits le 26 février 2008.
    Le conseil d'administration a aussi déclaré le versement d'un dividende
trimestriel de 0,2875 $ l'action privilégiée à dividende non cumulatif de
catégorie A, série B. Ce dividende sera payable au comptant le 31 mars 2008 à
tous les actionnaires privilégiés inscrits le 3 mars 2008.
    Notons par ailleurs que tous les dividendes versés par l'Industrielle
Alliance sur ses actions ordinaires et privilégiées depuis le 1er janvier 2006
sont des dividendes déterminés aux termes de la règle du crédit d'impôt
bonifié sur les dividendes contenue dans la Loi de l'impôt sur le revenu
(Canada) et dans toute législation fiscale provinciale et territoriale
correspondante. A moins d'indication contraire, tous les dividendes que
versera désormais la société seront des dividendes déterminés conformément à
cette règle.

    Conclusion de l'acquisition de L'Excellence

    La société a reçu toutes les approbations réglementaires afin de conclure
l'acquisition de L'Excellence, Compagnie d'assurance-vie et des sociétés de
courtage auxquelles elle est rattachée ("L'Excellence"). Le transfert a été
réalisé le 31 janvier 2008. Cette acquisition permettra à l'Industrielle
Alliance de se lancer dans un nouveau créneau de marché, soit celui de
l'assurance invalidité et maladie individuelle.
    Rappelons que l'Industrielle Alliance avait annoncé, le 13 décembre 2007,
la conclusion d'ententes visant l'acquisition de toutes les actions des
sociétés de gestion contrôlant L'Excellence. L'Excellence est une société
d'assurance de personnes qui se spécialise dans la conception et la
distribution de produits d'assurance vie et maladie destinés aux particuliers,
aux entreprises et aux associations professionnelles. Elle distribue ses
produits principalement au Québec.
    L'acquisition de L'Excellence représente un investissement qui pourrait
atteindre 67,3 millions de dollars pour l'Industrielle Alliance, si certaines
conditions sont respectées et si l'on tient compte de la prise en charge des
dettes existantes. La transaction a été financée en partie au comptant et en
partie par l'émission d'actions ordinaires de l'Industrielle Alliance. Les
actions ordinaires émises dans le cadre de cette acquisition seront rachetées
par la société afin d'en éliminer l'effet de dilution sur le bénéfice par
action (voir la section "Rachat d'actions" ci-après). La société estime que
cette acquisition devrait contribuer à faire croître son bénéfice par action
de 0,04 $ en 2008.

    Conclusion de la vente du bloc d'affaires d'assurance vie des Caraibes

    La société a également reçu toutes les approbations réglementaires afin de
conclure la vente du bloc d'affaires d'assurance vie des Caraibes. Le
transfert a été réalisé le 18 janvier 2008.
    Rappelons que l'Industrielle Alliance avait annoncé, le 12 décembre 2006,
la signature d'une entente afin de vendre son bloc d'affaires des Caraibes à
Sagicor Capital Life Insurance Company Limited, une filiale de Sagicor Life
Inc., de la Barbade. Ce bloc regroupe principalement des affaires d'assurance
vie individuelle. Il comprend quelque 9 500 polices et génère un revenu de
primes directes annuel de quelque 9 millions de dollars canadiens.

    Offre publique de rachat d'actions

    Avec l'approbation de la Bourse de Toronto, le conseil d'administration de
l'Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. a autorisé la
société à racheter, dans le cours normal de ses activités, entre le 15 février
2008 et le 14 février 2009, jusqu'à concurrence de 3 900 000 actions
ordinaires, représentant approximativement 4,9 % des 80 291 621 actions
ordinaires émises et en circulation au 8 février 2008.
    En vertu de cette autorisation, les rachats s'effectueront au prix du
marché, par l'entremise de la Bourse de Toronto, conformément aux règles et
aux politiques de cette dernière. Les actions ordinaires ainsi rachetées
seront annulées.
    La moyenne quotidienne des opérations sur les actions ordinaires de la
société a été de 165 548 sur la Bourse de Toronto au cours des six derniers
mois civils complets (la "moyenne quotidienne des opérations"). En
conséquence, la société peut racheter jusqu'à concurrence de 25 % de la
moyenne quotidienne des opérations durant un jour de Bourse donné (soit
41 387 actions ordinaires).
    L'Industrielle Alliance estime que le rachat de ses actions ordinaires
représenterait une utilisation appropriée de ses fonds et serait dans le
meilleur intérêt de la société et de ses actionnaires. La société pourra, sous
réserve d'avoir obtenu l'approbation préalable de la Bourse, passer des
contrats sur produits dérivés dans le cours normal de ses activités, y compris
des contrats à terme, en vertu desquels elle pourra acheter ses actions
ordinaires.
    Les actionnaires peuvent obtenir sans frais un exemplaire des documents
déposés auprès de la Bourse de Toronto relativement à l'offre, en écrivant au
secrétaire de l'Industrielle Alliance.

    Rachat d'actions

    Dans le cadre de l'offre publique de rachat dans le cours normal des
activités qui vient de prendre fin, laquelle s'échelonnait du 13 février 2007
au 12 février 2008, la société a racheté 521 400 actions ordinaires, à un
cours moyen de 42,77 $, pour un montant total d'environ 22,3 millions de
dollars.
    Des 521 400 actions ordinaires rachetées, 391 000 l'ont été à la fin de
2007, à un cours moyen de 42,76 $, et 130 400 au début de 2008, à un cours
moyen de 42,80 $. Les actions ordinaires ainsi rachetées ont été annulées.
    Ces rachats ont été effectués afin d'éliminer par anticipation une partie
de l'effet de dilution des actions ordinaires qui seront émises en 2008 dans
le cadre du programme d'options d'achat d'actions de la société et de
l'acquisition de L'Excellence (l'acquisition de L'Excellence a été conclue le
31 janvier 2008).
    La société compte par ailleurs utiliser, en 2008, le programme de rachat
d'actions dans le cours normal de ses activités afin d'éliminer tout effet de
dilution occasionné par l'émission d'actions ordinaires dans le cadre du
programme d'options d'achat d'actions ou d'acquisition d'entreprises.

    Mesures financières non conformes aux PCGR

    La société publie son information financière conformément aux principes
comptables généralement reconnus (PCGR). La société utilise de plus, à
l'occasion, certaines mesures financières non conformes aux PCGR - données
ajustées - touchant, notamment, le bénéfice, le bénéfice par action et le
rendement des capitaux propres. Les mesures financières non conformes aux PCGR
sont toujours clairement indiquées, accompagnées des mesures financières
conformes aux PCGR et comparées avec ces dernières afin d'en établir la
concordance. La société est d'avis que ces mesures non conformes aux PCGR
fournissent des renseignements utiles aux investisseurs et aux analystes
financiers afin qu'ils puissent mieux comprendre les résultats financiers et
effectuer une meilleure analyse du potentiel de croissance et de rentabilité
de la société. Ces mesures financières non conformes aux PCGR présentent une
autre façon d'évaluer des aspects des activités de la société et peuvent
faciliter la comparaison des résultats d'une période par rapport à une autre.
Comme les mesures financières non conformes aux PCGR n'ont pas de définition
normalisée, il se peut qu'elles diffèrent des mesures financières non
conformes aux PCGR utilisées par d'autres sociétés. La société incite
fortement les investisseurs à consulter l'intégralité de ses états financiers
et de ses autres rapports déposés auprès d'organismes publics, et à ne pas se
fier à une mesure financière unique, quelle qu'elle soit. A noter que les
données relatives au ratio de solvabilité, à la valeur intrinsèque et à la
valeur ajoutée des ventes, ainsi que, comme nous l'avons indiqué ci-dessus,
les données ajustées ne sont pas assujetties aux PCGR.

    Enoncés prospectifs

    Ce communiqué peut contenir des énoncés prospectifs sur les activités, les
objectifs et les stratégies de l'Industrielle Alliance, ainsi que sur la
situation financière de la société et son rendement. De façon générale, on
peut reconnaître, mais pas toujours, la nature prospective de tels énoncés à
l'usage de mots tels que "pouvoir", "s'attendre à", "prévoir", "avoir
l'intention de", "croire", "estimer", "être d'avis", "continuer" ou d'autres
expressions semblables, dans leur forme affirmative, négative ou
conditionnelle. Sauf indication contraire, toute information prospective
présentant des résultats prospectifs sur les activités, la situation
financière ou les flux de trésorerie a été approuvée par la direction à la
date du présent communiqué.
    Les énoncés prospectifs comportent des risques ainsi que des incertitudes
qui pourraient faire en sorte que les résultats, le rendement ou les
réalisations réels de l'Industrielle Alliance s'écartent sensiblement des
résultats, du rendement ou des réalisations futurs exprimés ou suggérés dans
les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs susceptibles d'entraîner un écart
entre les résultats réels et les résultats prévisionnels de la société,
mentionnons l'évolution de la réglementation gouvernementale ou des lois
fiscales, la concurrence, l'évolution technologique, les marchés financiers
mondiaux, les taux d'intérêt, l'évolution des données démographiques, les
fluctuations de la demande et du comportement des consommateurs à l'égard des
produits et des services de la société, la survenance d'événements
catastrophiques et les conditions économiques générales au Canada ou ailleurs
dans le monde. Les lecteurs trouveront une description des facteurs importants
qui pourraient influer sur les énoncés prospectifs dans le plus récent rapport
de gestion annuel de l'Industrielle Alliance.
    Cette liste de facteurs ne contient pas tous ceux qui pourraient avoir une
influence sur quelque énoncé prospectif que ce soit de l'Industrielle
Alliance. Ces facteurs et d'autres doivent être analysés de près et les
lecteurs ne doivent pas se fier indûment aux énoncés prospectifs de
l'Industrielle Alliance. Lorsque des énoncés prospectifs sont par ailleurs
donnés à titre indicatif sur les résultats financiers futurs de l'Industrielle
Alliance, ils ont pour but d'aider les investisseurs à comprendre l'incidence
des plans et des objectifs actuels de la société sur son bénéfice. La société
peut également faire part d'objectifs de temps à autre. Un objectif doit être
pris comme un énoncé sur les buts visés par la direction dans sa gestion de la
société, et non comme une prévision comme quoi l'objectif sera atteint.
    L'Industrielle Alliance ne s'engage nullement à réviser ces énoncés
prospectifs ni à en publier une mise à jour pour tenir compte d'événements, de
circonstances ou de faits postérieurs à la date du présent communiqué, qu'ils
soient prévisibles ou non, à moins d'y être tenue selon les lois sur les
valeurs mobilières applicables.

    Documents relatifs aux résultats financiers

    Tous les documents relatifs aux résultats financiers de l'Industrielle
Alliance sont disponibles sur le site Internet de la société, à l'adresse
www.inalco.com, dans la section Relations avec les investisseurs, sous
Rapports financiers. On peut également obtenir davantage de renseignements sur
la société sur le site SEDAR, à l'adresse www.sedar.com, de même que dans la
notice annuelle de la société, que l'on peut trouver sur le site de la société
ou sur le site SEDAR.

    Conférence téléphonique

    La direction tiendra une conférence téléphonique pour présenter les
résultats de la société le mercredi 13 février 2008, à 14 h (HNE). Pour
écouter la conférence téléphonique, il suffira de composer le 1 800 951-1214
(sans frais). La conférence téléphonique sera également disponible en différé,
pendant une semaine, à compter de 16 h 30 le mercredi 13 février 2008. Pour
écouter la conférence téléphonique en différé, il suffira de composer le
1 800 558-5253 (sans frais) et d'entrer le code d'accès 21363164. Une
webdiffusion de la conférence téléphonique (en mode audio seulement) sera
également disponible à partir du site de l'Industrielle Alliance, à l'adresse
www.inalco.com, de même qu'à partir du site de CNW, à l'adresse www.cnw.ca.

    Conférence destinée aux investisseurs et aux analystes

    L'Industrielle Alliance tiendra une conférence destinée aux investisseurs
et aux analystes le mardi 17 juin 2008, à Toronto, de 8 h 30 à 13 h 30 (HAE).
Tous les détails de la conférence seront communiqués au cours des prochains
mois.

    A propos de l'Industrielle Alliance

    Fondée en 1892, l'Industrielle Alliance, Assurance et services
financiers inc. est une société d'assurance de personnes qui offre une gamme
variée de produits d'assurance vie et maladie, d'épargne et de retraite, de
REER, de fonds mutuels et de fonds distincts, de valeurs mobilières,
d'assurance auto et habitation, de prêts hypothécaires ainsi que d'autres
produits et services financiers. Cinquième plus importante société d'assurance
de personnes au Canada, l'Industrielle Alliance est à la tête d'un grand
groupe financier, présent dans toutes les régions du pays, de même que dans
l'ouest des Etats-Unis. L'Industrielle Alliance contribue au mieux-être
financier de plus de 3 millions de Canadiens et de Canadiennes, emploie plus
de 2 900 personnes et administre et gère un actif de plus de 50 milliards de
dollars. Le titre de l'Industrielle Alliance est inscrit à la Bourse de
Toronto, sous le symbole IAG. L'Industrielle Alliance compte parmi les
100 sociétés publiques les plus importantes au Canada.

    Notes
    -----

    1) Le rendement des capitaux propres aux actionnaires ordinaires est
       calculé en excluant le cumul des autres éléments du résultat étendu.

    2) Les "Autres éléments" sont détaillés au tableau sur la rentabilité.

    3) Les ventes (nouvelles affaires) sont définies de la façon suivante
       pour chacun des secteurs d'activité : Assurance individuelle : primes
       annualisées de première année; Gestion de patrimoine individuel :
       primes pour le fonds général et les fonds distincts et dépôts pour les
       fonds mutuels; Assurance collective : primes annualisées de première
       année pour les régimes d'employés, comprenant les équivalents de
       primes (contrats de services administratifs seulement), primes brutes
       (primes avant réassurance) pour l'assurance des débiteurs et primes
       pour les marchés spéciaux (SMG); Rentes collectives : primes.


    -------------------------------------------------------------------------
    Résultats consolidés
    -------------------------------------------------------------------------
                                 Trimestres terminés     Exercices clos les
                                   les 31 décembre          31 décembre
    -------------------------------------------------------------------------
    (Millions de dollars, sauf
     indication contraire)        2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits                       (non vérifiés)            (vérifiés)
      Primes                     920,5       907,9     4 029,3     3 763,0
      Revenu net de placements   317,5       281,2       578,8       860,0
      Honoraires et autres
       produits                   94,6        84,6       363,5       314,9
    -------------------------------------------------------------------------
      Total                    1 332,6     1 273,7     4 971,6     4 937,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Prestations sur contrats
     et charges
      Variation des provisions
       mathématiques             303,8       279,0       506,4       736,3
      Paiements aux
       titulaires de polices
       et aux bénéficiaires      439,4       410,0     1 737,7     1 591,5
      Transfert net aux
       fonds distincts           278,6       266,3     1 456,9     1 400,5
      Participations,
       ristournes et intérêts
       sur sommes en dépôt        17,1         9,0        43,8        37,2
      Commissions                135,1       125,7       519,2       484,7
      Taxes sur primes
       et autres taxes            14,0        14,7        58,2        56,3
      Frais généraux              88,5        81,3       333,5       314,0
      Charges de financement       5,9         4,2         3,3        17,8
    -------------------------------------------------------------------------
      Total                    1 282,4     1 190,2     4 659,0     4 638,3
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice avant impôts         50,2        83,5       312,6       299,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts                        12,7       (24,5)      (63,4)      (68,3)
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                  62,9        59,0       249,2       231,3
    -------------------------------------------------------------------------
    Moins : bénéfice net
     attribué aux contrats
     avec participation           (1,7)        1,1         1,2         3,4
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net attribué
     aux actionnaires             64,6        57,9       248,0       227,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Moins : dividendes aux
     actionnaires privilégiés      1,5         1,5         5,8         4,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net disponible aux
     actionnaires ordinaires      63,1        56,4       242,2       223,0
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice par action ordinaire
      de base (en dollars)        0,79        0,71        3,02        2,77
      dilué (en dollars)          0,78        0,70        2,99        2,74
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    Résultats sectoriels (non vérifiés)
    -------------------------------------------------------------------------
                         Trimestre terminé le 31 décembre 2007
    -------------------------------------------------------------------------
                     Individuel          Collectif
    -------------------------------------------------------------------------
                           Gestion
    (Millions        Vie        de       Vie              Autres
     de               et     patri-       et              activi-
     dollars)    maladie     moine   maladie    Rentes     tés((*))    Total
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits
      Primes       236,1     266,7     212,8     174,2      30,7     920,5
      Revenu
       net de
       placements  208,7      28,4      24,4      55,9       0,1     317,5
      Honoraires
       et autres
       produits      0,6      86,4       1,9       6,0      (0,3)     94,6
    -------------------------------------------------------------------------
      Total        445,4     381,5     239,1     236,1      30,5   1 332,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges
      Coût des
       engage-
       ments
       auprès des
       assurés     337,5      59,4     168,7     177,2      17,5     760,3
      Transfert
       net aux
       fonds
       distincts       -     233,1         -      45,5         -     278,6
      Commissions,
       frais
       généraux
       et autres
       charges      98,3      67,9      61,9       8,3       7,1     243,5
    -------------------------------------------------------------------------
      Total        435,8     360,4     230,6     231,0      24,6   1 282,4
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     avant
     impôts          9,6      21,1       8,5       5,1       5,9      50,2
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts          14,9      (1,6)      1,4       0,4      (2,4)     12,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     net avant
     répartition
     des autres
     activités      24,5      19,5       9,9       5,5       3,5      62,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Répartition
     des autres
     activités       2,5      (0,1)      0,7       0,4      (3,5)        -
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     net de la
     période        27,0      19,4      10,6       5,9         -      62,9
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Attribué aux
     actionnaires   28,8      19,4      10,6       5,8         -      64,6
    Attribué aux
     contrats
     avec parti-
     cipation       (1,8)        -         -       0,1         -      (1,7)
    -------------------------------------------------------------------------
                         Trimestre terminé le 31 décembre 2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits
      Primes       217,0     274,2     190,2     198,0      28,5     907,9
      Revenu
       net de
       placements  187,2      29,6      17,9      47,2      (0,7)    281,2
      Honoraires
       et autres
       produits      0,1      73,7       3,2       5,4       2,2      84,6
    -------------------------------------------------------------------------
      Total        404,3     377,5     211,3     250,6      30,0   1 273,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges
      Coût des
       engage-
       ments
       auprès des
       assurés     279,9      53,3     139,2     204,5      21,1     698,0
      Transfert
       net aux
       fonds
       distincts       -     234,8         -      31,5         -     266,3
      Commissions,
       frais
       généraux
       et autres
       charges      92,2      59,2      57,4       7,7       9,4     225,9
    -------------------------------------------------------------------------
      Total        372,1     347,3     196,6     243,7      30,5   1 190,2
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     avant
     impôts         32,2      30,2      14,7       6,9      (0,5)     83,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts         (10,3)    (10,5)     (3,9)     (1,8)      2,0     (24,5)
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     net avant
     répartition
     des autres
     activités      21,9      19,7      10,8       5,1       1,5      59,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Répartition
     des autres
     activités       1,0         -       0,3       0,2      (1,5)        -
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     net de la
     période        22,9      19,7      11,1       5,3         -      59,0
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Attribué aux
     actionnaires   21,9      19,7      11,1       5,2         -      57,9
    Attribué aux
     contrats
     avec parti-
     cipation        1,0         -         -       0,1         -       1,1
    -------------------------------------------------------------------------
    (*) Constituées des autres secteurs ainsi que des éliminations
        intercompagnies


    -------------------------------------------------------------------------
    Résultats sectoriels (vérifiés)
    -------------------------------------------------------------------------
                                           2007
    -------------------------------------------------------------------------
                     Individuel          Collectif
    -------------------------------------------------------------------------
                           Gestion
    (Millions        Vie        de       Vie              Autres
     de               et     patri-       et              activi-
     dollars)    maladie     moine   maladie    Rentes     tés((*))    Total
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits
      Primes       897,3   1 325,0     860,5     828,3     118,2   4 029,3
      Revenu
       net de
       placements  292,1      86,7      63,7     135,8       0,5     578,8
      Honoraires
       et autres
       produits      2,0     326,5       8,2      24,1       2,7     363,5
    -------------------------------------------------------------------------
      Total      1 191,4   1 738,2     932,4     988,2     121,4   4 971,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges
      Coût des
       engage-
       ments
       auprès des
       assurés     739,4     173,0     622,1     671,4      82,0   2 287,9
      Transfert
       net aux
       fonds
       distincts       -   1 190,0         -     266,9         -   1 456,9
      Commissions,
       frais
       généraux
       et autres
       charges     333,7     269,9     253,5      27,0      30,1     914,2
    -------------------------------------------------------------------------
      Total      1 073,1   1 632,9     875,6     965,3     112,1   4 659,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     avant
     impôts        118,3     105,3      56,8      22,9       9,3     312,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts         (15,6)    (27,3)    (12,5)     (4,4)     (3,6)    (63,4)
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     net avant
     répartition
     des autres
     activités     102,7      78,0      44,3      18,5       5,7     249,2
    -------------------------------------------------------------------------
    Répartition
     des autres
     activités       4,1      (0,1)      1,0       0,7      (5,7)        -
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     net de la
     période       106,8      77,9      45,3      19,2         -     249,2
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Attribué aux
     actionnaires  106,3      77,9      45,3      18,5         -     248,0
    Attribué aux
     contrats
     avec parti-
     cipation        0,5         -         -       0,7         -       1,2
    -------------------------------------------------------------------------
                                           2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits
      Primes       838,6   1 247,5     749,6     820,1     107,2   3 763,0
      Revenu
       net de
       placements  488,6     115,7      70,9     184,8         -     860,0
      Honoraires
       et autres
       produits      1,9     273,5      14,1      21,3       4,1     314,9
    -------------------------------------------------------------------------
      Total      1 329,1   1 636,7     834,6   1 026,2     111,3   4 937,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges
      Coût des
       engage-
       ments
       auprès des
       assurés     872,3     224,5     543,7     644,4      80,1   2 365,0
      Transfert
       net aux
       fonds
       distincts       -   1 068,5         -     332,0         -   1 400,5
      Commissions,
       frais
       généraux
       et autres
       charges     346,3     241,2     231,5      26,4      27,4     872,8
    -------------------------------------------------------------------------
      Total      1 218,6   1 534,2     775,2   1 002,8     107,5   4 638,3
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     avant
     impôts        110,5     102,5      59,4      23,4       3,8     299,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts         (23,5)    (24,6)    (13,0)     (5,5)     (1,7)    (68,3)
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     net avant
     répartition
     des autres
     activités      87,0      77,9      46,4      17,9       2,1     231,3
    -------------------------------------------------------------------------
    Répartition
     des autres
     activités       1,5      (0,1)      0,4       0,3      (2,1)        -
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     net de la
     période        88,5      77,8      46,8      18,2         -     231,3
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Attribué aux
     actionnaires   85,8      77,8      46,8      17,5         -     227,9
    Attribué aux
     contrats
     avec parti-
     cipation        2,7         -         -       0,7         -       3,4
    -------------------------------------------------------------------------
    (*) Constituées des autres secteurs ainsi que des éliminations
        intercompagnies


    -------------------------------------------------------------------------
    Primes (non vérifiées)
    -------------------------------------------------------------------------
                         Trimestre terminé le 31 décembre 2007
    -------------------------------------------------------------------------
                     Individuel          Collectif
    -------------------------------------------------------------------------
                           Gestion
    (Millions        Vie        de       Vie             Assuran-
     de               et     patri-       et               ce de
     dollars)    maladie     moine   maladie    Rentes  dommages     Total
    -------------------------------------------------------------------------
    Investies
     dans le
     fonds
     général       236,1      77,7     212,8      45,1      30,7     602,4
    -------------------------------------------------------------------------
    Investies
     dans les
     fonds
     distincts         -     189,0         -     129,1         -     318,1
    -------------------------------------------------------------------------
    Total          236,1     266,7     212,8     174,2      30,7     920,5
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
                         Trimestre terminé le 31 décembre 2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Investies
     dans le
     fonds
     général       217,0      70,1     190,2      84,3      28,5     590,1
    -------------------------------------------------------------------------
    Investies
     dans les
     fonds
     distincts         -     204,1         -     113,7         -     317,8
    -------------------------------------------------------------------------
    Total          217,0     274,2     190,2     198,0      28,5     907,9
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    Primes (vérifiées)
    -------------------------------------------------------------------------
                                           2007
    -------------------------------------------------------------------------
                     Individuel          Collectif
    -------------------------------------------------------------------------
                           Gestion
    (Millions        Vie        de       Vie             Assuran-
     de               et     patri-       et               ce de
     dollars)    maladie     moine   maladie    Rentes  dommages     Total
    -------------------------------------------------------------------------
    Investies
     dans le
     fonds
     général       897,3     334,4     860,5     253,3     118,2   2 463,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Investies
     dans les
     fonds
     distincts         -     990,6         -     575,0         -   1 565,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Total          897,3   1 325,0     860,5     828,3     118,2   4 029,3
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
                                           2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Investies
     dans le
     fonds
     général       838,6     289,2     749,6     224,4     107,2   2 209,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Investies
     dans les
     fonds
     distincts         -     958,3         -     595,7         -   1 554,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Total          838,6   1 247,5     749,6     820,1     107,2   3 763,0
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    




Renseignements :

Renseignements: Jacques Carrière, vice-président, Relations avec les
investisseurs, (418) 684-5275; cellulaire: (418) 576-3624,
jacques.carriere@inalco.com; www.inalco.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.