L'industrie touristique de Québec se mobilise - Une décision fédérale pourrait faire perdre jusqu'à 160 millions de dollars



    QUEBEC, le 2 mars /CNW Telbec/ - "C'est un potentiel de 160 millions de
dollars de dépenses touristiques et de très nombreux emplois que nous risquons
de perdre si le Gouvernement fédéral maintient sa décision d'abolir le
Programme de remboursement de la TPS/TVH aux visiteurs (PRV), le 1er avril
prochain." C'est par cette phrase choc que le directeur de l'Office de
tourisme de Québec (OTQ), M. Pierre Labrie, a présenté la mobilisation de
toute l'industrie touristique régionale pour amener le Gouvernement canadien à
réviser la décision prise sans consultation en septembre 2006 lors d'une
conférence de presse qui s'est tenue à Québec le 2 mars.
    Le Gouvernement fédéral a en effet décidé de réduire ses coûts de gestion
du programme d'environ 20 millions $ en abolissant purement et simplement le
programme qui, comme dans tous les pays de la planète, est un incitatif
important pour les voyageurs d'affaires et d'agrément. "C'est un fait connu
que les voyageurs dépensent automatiquement les 6 % qu'ils récupèrent
rapidement, a expliqué Pierre Labrie. L'industrie touristique a déjà souffert
de la hausse du dollar canadien, de l'insécurité créée par les événements du
11 septembre 2001, de l'impact négatif qu'a eu le SRAS et de la confusion
autour des nouvelles exigences américaines du passeport. L'abolition du PRV
pourrait définitivement avoir un effet paralysant sur l'industrie touristique,
ici comme partout au Canada."
    Les 160 millions de dollars dont parle le directeur de l'OTQ sont en fait
des dépenses touristiques composées de 101 M $ provenant des touristes
américains et plus 59 M $ provenant des touristes d'outre-mer. Ces dépenses
touristiques sont faites à la fois par des voyageurs d'agrément, voyageant
seuls ou en groupe, et par des visiteurs qui font un voyage d'affaires. Selon
les chiffres de 2004, il s'agit de 10 % des dépenses touristiques dans la
région, incluant celles des visiteurs Québécois et canadiens.
    "Le Gouvernement Canadien doit absolument réviser sa décision de
septembre dernier et assurer le maintien du PRV, a souligné Pierre Labrie.
L'industrie touristique est prête à analyser de nouvelles avenues pour
contribuer à la réduction des coûts pour le gouvernement mais il est
inconcevable que nous perdions cet outil de négociation que représentent ces
6 % de taxes récupérables par les visiteurs étrangers. Cela nous rend plus
compétitifs face aux autres destinations internationales et il y a peu de
possibilités de remplacer un tel incitatif."
    Le Président de la commission de Développement économique et touristique
de la Communauté métropolitaine de Québec, préfet de la MRC de la
Jacques-Cartier et Maire de Lac Beauport, Me Michel Giroux, qui participait à
la conférence de presse, en a profité pour faire part de l'appui des élus à la
coalition de l'industrie touristique. En effet, les élus qui siègent au
conseil de la Communauté métropolitaine de Québec ont manifesté de façon
explicite leur soutien à l'Association de l'industrie touristique du Canada
(AITC) et à la coalition de l'industrie touristique dans cette cause. En
effet, lors de sa séance du 22 février dernier, le Conseil de la Communauté
métropolitaine de Québec a adopté une résolution d'appui demandant au
gouvernement fédéral de reconsidérer sa décision d'abolir le remboursement de
la TPS aux clientèles touristiques.
    De nombreux représentants et travailleurs de l'industrie touristique
régionale et plus spécifiquement des secteurs de l'hôtellerie, du Centre des
congrès, du commerce de détail et des agences de tourisme réceptives
participaient à cette conférence. La démarche de l'industrie touristique
régionale n'est d'ailleurs pas isolée puisque de telles conférences se sont
tenues dans d'autres villes canadiennes dont Niagara Falls et Ottawa.
L'Association de l'industrie touristique du Canada, représentée à cette
conférence par son président, monsieur Randy Williams, a d'ailleurs lancé une
vaste mobilisation dans tout le Canada contre l'abolition du remboursement de
la TPS pour les visiteurs. Ce dernier et tous les représentants de l'industrie
touristique de Québec présents à la conférence de presse de ce matin ont donc
lancé un appel à l'action. Ils ont en effet demandé à l'ensemble des
travailleurs de l'industrie et aussi à toutes les entreprises et commerces qui
tirent des revenus des touristes étrangers de signer la pétition mise en ligne
par l'Association de l'industrie du tourisme du Canada (AITC) sur le site
Internet www.petitiononline.com/vrp1 et à écrire aux députés fédéraux de la
région, toutes allégeances confondues, pour assurer le maintien du Programme
de remboursement de la TPS/TVH aux visiteurs (PRV).




Renseignements :

Renseignements: et entrevues: Marie Morneau, (418) 580-1994,
marie@mariemorneau.com; Geneviève Breton, (418) 576-0566, gbreton@triomphe.ca;
Source: Daniel Gagnon, Office du tourisme de Québec; Pour visuels et
information complémentaires: www.salledepresse.ca

Profil de l'entreprise

Office du tourisme de Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.