L'industrie forestière réserve un bon accueil au rapport du Groupe d'étude sur les politiques en matière de concurrence



    
         -- Le rapport permet au gouvernement d'agir immédiatement --

    Avrim Lazar, président et chef de la direction de l'Association des
    produits forestiers du Canada, est disponible pour commenter le rapport
    du Groupe d'étude sur les politiques en matière de concurrence : Foncer
    pour gagner (613.862.8403)
    

    OTTAWA, le 26 juin /CNW Telbec/ - L'Association des produits forestiers
du Canada (APFC) a bien accueilli les recommandations du Groupe d'étude sur
les politiques en matière de concurrence et presse le gouvernement du Canada
d'agir immédiatement pour les appliquer afin d'améliorer la compétitivité du
pays.
    Le rapport du groupe d'étude, intitulé Foncer pour gagner, s'attaque au
besoin pressant, pour les entreprises canadiennes, de s'adapter et de
progresser pour être concurrentielles au sein de l'économie mondiale en
évolution. Ce rapport est publié au moment où le secteur manufacturier
canadien, y compris l'industrie forestière, est aux prises avec l'une des
situations économiques les plus difficiles de son histoire.
    "L'application des recommandations du groupe Wilson créerait un climat
commercial qui permettrait aux entreprises canadiennes d'être plus
concurrentielles dans ce difficile contexte", a indiqué Avrim Lazar, président
et chef de la direction de l'APFC. "Les gouvernements du pays ne doivent pas
être trop confiants. Compte tenu du dollar à parité et de l'intense
concurrence exercée par d'autres pays, ils doivent agir beaucoup plus
rapidement pour améliorer le climat commercial au Canada. L'industrie
s'adapte, mais les gouvernements ont été lents à reconnaître l'envergure du
défi."
    Le Groupe d'étude sur la concurrence a établi un ambitieux programme qui
constitue un réel plan d'action. L'APFC appuie particulièrement les
recommandations suivantes :

    
    - Rendre le système fiscal canadien plus concurrentiel;
    - Mettre l'accent, dans la loi sur la concurrence et son application, sur
      les comportements anticoncurrentiels plutôt que sur des préoccupations
      quant à la concentration dans l'industrie;
    - Considérer le resserrement des frontières Canada-E.-U. comme la
      priorité en matière de commerce; et
    - Créer un Conseil canadien de la compétitivité pour défendre la
      concurrence et faire en sorte que les gouvernements portent une
      attention soutenue à la compétitivité nationale.
    

    "L'industrie canadienne des produits forestiers fonctionne au sein d'un
marché mondial compétitif sans barrières commerciales au Canada. Nous saluons
le fait que le Groupe reconnaisse que dans le cas d'industries en concurrence
comme la nôtre, la politique sur le sujet devrait moins se préoccuper des
fusions et davantage des comportements concurrentiels et de leurs
conséquences", selon Avrim Lazar.

    L'APFC est le porte-parole, au Canada et à l'étranger, des producteurs
canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le
gouvernement, le commerce et l'environnement. L'industrie forestière
canadienne a un chiffre d'affaires de 80 milliards de dollars par année qui
représente plus de 2 % du PIB du Canada. Il s'agit de l'un des plus gros
employeurs du pays, qui a des activités dans plus de 300 collectivités
canadiennes et procure près de 900 000 emplois directs et indirects d'un océan
à l'autre.




Renseignements :

Renseignements: Monica Bailey, Responsable des relations extérieures,
Association des produits forestiers du Canada, (613) 563-1441 poste 323,
monica.bailey@fpac.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.