L'industrie des produits forestiers accueille favorablement les mesures prises par le gouvernement fédéral concernant le dendroctone du pin



    OTTAWA, le 23 mars /CNW Telbec/ - L'Association des produits forestiers
du Canada (APFC) a félicité aujourd'hui le gouvernement du Canada pour les
mesures qu'il a annoncées concernant la lutte contre la dissémination du
dendroctone du pin dans sa trajectoire vers l'est du pays. Le fonds de
25 millions de dollars permettra d'appuyer les activités visant la
récupération des arbres infestés, la coupe des forêts de pins susceptibles
d'être attaquées ou favorables à la reproduction de l'insecte et
l'établissement de cartes permettant de mieux cibler la menace de
dissémination.
    "L'avenir de l'industrie canadienne des produits forestiers, peut-être
plus que celui de tout autre secteur industriel, dépend fortement du bien-être
constant des écosystèmes canadiens. S'occuper des dommages subis et élaborer
des stratégies pour éviter d'autres épidémies sont nécessaires pour maintenir
la santé des forêts canadiennes", a déclaré Avrim Lazar, président et chef de
la direction de l'APFC. "Bien que l'annonce d'aujourd'hui soit importante pour
l'industrie, elle l'est aussi pour les collectivités qui se trouvent dans la
trajectoire du dendroctone vers l'Est."
    En Colombie-Britannique, l'épidémie actuelle de dendroctone du pin a
détruit une superficie de forêts équivalente à celle du Nouveau-Brunswick et
l'insecte a traversé les Rocheuses vers l'Alberta, avec de graves conséquences
sur l'industrie et les localités qui en dépendent. Cette épidémie, qui menace
maintenant de s'étendre au reste du pays, est directement attribuable aux
températures douces qui ont permis aux populations de l'insecte de survivre à
l'hiver. Il est clair que la santé économique de l'industrie dépend
entièrement de la santé des forêts et que les changements climatiques
présentent des défis à cet égard, comme le montre l'épidémie actuelle.
    "Les conséquences dévastatrices de l'épidémie de dendroctone du pin
témoignent de la vulnérabilité de l'environnement et de l'économie canadienne
par rapport au changement du climat", a poursuivi M. Lazar. "Pour cette
raison, bien que les gouvernements se concentrent sur l'application de mesures
d'atténuation des changements climatiques, il est important qu'ils préparent
également des stratégies qui donnent plus d'importance aux mesures
d'adaptation. Notre climat a déjà changé et nous ne devons pas nous attarder
simplement à la façon de réduire l'impact du Canada sur le climat, mais aussi
à la façon de s'adapter à l'impact d'un climat changeant".

    L'APFC est le porte-parole, au Canada et à l'étranger, des producteurs
canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le
gouvernement, le commerce et l'environnement. L'industrie forestière
canadienne représente 3 % du PIB du Canada et elle exporte pour plus de
40 milliards de dollars de bois, de pâte et de papier chaque année. Il s'agit
de l'un des plus gros employeurs du pays, qui a des activités dans des
centaines de collectivités canadiennes et procure près de 900 000 emplois
directs et indirects.




Renseignements :

Renseignements: Isabelle Des Chênes, Directrice, Communications,
Association des produits forestiers du Canada, (613) 563-1441, poste 323,
ideschenes@fpac.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.