L'Indice Monster de l'emploi au Canada gagne quatre points au deuxième trimestre mais régresse sur 12 mois



    
    Grandes lignes du deuxième trimestre de 2008 :

    - L'Indice atteint les 160 points durant le trimestre mais affiche en
      baisse de 4 % sur 12 mois
    - Six des 10 catégories d'emploi enregistrent des gains, avec en tête la
      fabrication, les métiers et le transport
    - Les professions des secteurs santé et ventes et services perdent du
      terrain
    - Sept provinces réalisent des gains de l'activité de recrutement en
      ligne, dont le Québec et l'I.-P.-E.
    - Huit des 13 villes canadiennes suivies par l'Indice progressent au
      deuxième trimestre
    

    MONTREAL, le 17 juill. /CNW Telbec/ - L'Indice Monster de l'emploi au
Canada a gagné quatre points, à 160 points, au deuxième trimestre de 2008, ce
qui reflète l'activité plus soutenue du recrutement en ligne. Toutefois, en
dépit de cette progression, l'Indice est en baisse de cinq points, ou 4 %, par
rapport au deuxième trimestre de l'an dernier pour l'Indice du recrutement en
ligne de Monster Canada.
    L'Indice Monster de l'emploi au Canada s'appuie sur l'examen en temps
réel de millions d'offres d'emploi recueillies à partir d'une vaste sélection
représentative de sites de carrière et de tableaux d'affichage d'offres
d'emploi d'entreprises, y compris Monster.ca(R).
    Au cours du deuxième trimestre de 2008, six des 10 catégories de
professions suivies par l'Indice ont affiché une demande accrue du recrutement
en ligne, comparativement au premier trimestre de 2008, pendant que les quatre
autres perdaient du terrain. Voici les résultats de l'Indice au dernier
trimestre et durant les trimestres précédents :

    
    -------------------------------------------------------------------------
        T2      T1      T4      T3      T2      T1      T4      T3      T2
      2008    2008    2007    2007    2007    2007    2006    2006    2006
    -------------------------------------------------------------------------
       160     156     151     165     165     149     134     126     123
    -------------------------------------------------------------------------
    

    "L'Indice Monster de l'emploi au Canada a de nouveau progressé au
deuxième trimestre de 2008 et les derniers résultats indiquent toujours une
tendance à la hausse du recrutement pour le premier semestre de 2008, a
déclaré Peter Gilfillan, vice-président des Ventes et directeur général de
Monster Canada. Toutefois, les résultats du T2 sont en baisse par rapport au
T2 de 2007, ce qui reflète une prudence accrue des employeurs, à l'heure
actuelle, en matière de recrutement."

    La demande de main-d'oeuvre en ligne est très forte dans les secteurs de
    ------------------------------------------------------------------------
    la fabrication, des métiers et du transport
    -------------------------------------------

    Au deuxième trimestre, l'activité de recrutement en ligne des postes de
fabrication a bondi de 11 points, à 146 points. La catégorie affiche
maintenant en hausse de 20 points, soit 16 %, par rapport au deuxième
trimestre de 2007.
    Les offres d'emploi en ligne dans les métiers et le transport ont aussi
gagné beaucoup de terrain, c'est-à-dire 10 points, pour s'établir à
130 points. Malgré cette progression, le secteur est en baisse de sept points
sur douze mois. Le recrutement en ligne pour les postes de gestion a augmenté
de six points et atteint un sommet record de 152 points, grâce à des gains
dans les emplois liés à la comptabilité, aux cadres supérieurs et aux
ressources humaines. Sur douze mois, cette catégorie a progressé de 27 points.
    Voici les autres catégories qui ont enregistré une hausse du recrutement
en ligne durant le trimestre : arts, culture, sports et loisirs (six points, à
129 points, mais en baisse de 24 points sur 12 mois; sciences sociales,
enseignement, administration publique et religion (quatre points, à
101 points, mais en baisse de 19 points sur 12 mois; affaires finance et
administration (un point, à 114 points, mais en baisse d'un point sur 12 mois.
    Par contraste, le recrutement dans le secteur de la santé a perdu
19 points, pour s'établir à 130 points, mais demeure un point au-dessus de son
niveau d'il y a 12 mois. Le recrutement en ligne dans les professions liées au
secteur primaire a cédé six points, à 193 points, mais affiche toujours en
hausse de 16 points sur 12 mois. La catégorie ventes et services a régressé de
cinq points, à 124 points, et accuse une baisse d'environ cinq points sur
12 mois. Le secteur des sciences naturelles et appliquées, y compris les
postes en TI, a perdu cinq points, à 157 points, mais reste à 23 points
au-dessus de son niveau de l'an dernier.

    Le recrutement en ligne s'intensifie dans sept provinces
    --------------------------------------------------------

    Au deuxième trimestre de 2008, le recrutement en ligne a progressé dans
sept provinces canadiennes et régressé dans les trois autres ainsi que dans
les territoires suivis par l'Indice.
    Dans le centre du pays, le recrutement en ligne a cédé quatre points
(148) en Ontario, en raison d'une baisse de l'activité dans les catégories
affaires, finance et administration, santé, ainsi que ventes et services.
Pendant ce temps, au Québec, la demande de main-d'oeuvre en ligne progressait
de 22 points, atteignant un sommet record de 158 points, grâce à une demande
plus soutenue dans les catégories métiers et transport, gestion, ventes et
services, ainsi qu'affaires et finance.
    Dans l'Ouest, le recrutement en ligne a perdu un point (136) en
Colombie-Britannique, suite à une baisse d'activité dans les postes liés à la
santé, aux ventes et services et à la gestion. Ailleurs, l'Alberta a gagné un
point (148), tout comme le Manitoba (141) et la Saskatchewan a progressé de
six points (133), grâce à une demande accrue dans les catégories métiers et
transport, affaires et finance, ainsi que gestion.
    Dans l'est du pays, le recrutement en ligne a bondi de 39 points (136) à
l'I.-P.-E., de 32 points (144) en Nouvelle-Ecosse et de 14 points (177) à
Terre-Neuve et Labrador. Pendant ce temps, le Nouveau-Brunswick perdait près
d'un point (113).

    Le recrutement en ligne progresse dans huit des 13 villes suivies par
    ---------------------------------------------------------------------
    l'Indice
    --------

    L'activité de recrutement en ligne s'est intensifiée dans huit des
13 villes suivies par l'Indice, avec en tête Halifax, Québec et Montréal.
    A Halifax, la demande de main-d'oeuvre en ligne a explosé de 53 points au
T2 et affiche en hausse de 9 % sur douze mois, grâce à une forte activité dans
les catégories métiers et transport, ventes et services, ainsi que gestion.
    Au Québec, où le recrutement au T2 a été très soutenu dans les catégories
métiers et transport, ventes et services, gestion, ainsi qu'affaires et
finance, Montréal a gagné 17 points et est maintenant en hausse de 15 % sur
12 mois. Le recrutement en ligne a progressé de 21 points dans la ville de
Québec et est en hausse de 9 % sur 12 mois.
    A Toronto, l'emploi a reculé de 12 points et accuse une baisse de 13 %
sur 12 mois, en raison d'une demande plus faible dans les catégories gestion,
affaires, ventes et services, ainsi que santé. Ottawa-Gatineau a perdu quatre
points et est en baisse de 3 % sur un an, à cause d'une demande moins élevée
de travailleurs dans les catégories sciences naturelles et appliquées, y
compris les postes en TI, affaires, ainsi que ventes et services. Kitchener a
reculé de six points et est en baisse de 7 % sur 12 mois. Hamilton a gagné
trois points et affiche en hausse de 7 % sur 12 mois.
    Dans l'Ouest, Vancouver a perdu quatre points et accuse une baisse de
11 % sur l'an dernier. Edmonton a cédé un point et perd 6 % sur 12 mois.
Calgary a progressé d'un point et est au même point que l'an dernier, tandis
que Winnipeg a aussi gagné un point, mais est en baisse de 12 % sur 12 mois.
    Regina a progressé de six points au deuxième trimestre et affiche un gain
de 3 % sur l'an dernier, pendant que Saskatoon a gagné trois points et est en
hausse de 3 % sur 12 mois.

    A propos de l'Indice Monster de l'Emploi au Canada
    --------------------------------------------------

    L'Indice Monster de l'Emploi au Canada offre une analyse exhaustive
trimestrielle de la demande de main-d'oeuvre en ligne au Canada, réalisée par
Monster Worldwide, Inc. (NASDAQ:   MNST), la société mère du chef de file
mondial en matière de recrutement en ligne, Monster(R). A titre de premier
indice national à mesurer en temps réel la demande de main-d'oeuvre en ligne,
l'Indice Monster de l'Emploi au Canada s'appuie sur des millions d'offres
d'emploi et de données en ligne compilées à partir du site de Monster Canada
(www.monster.ca), ainsi que d'autres sites de recrutement sur Internet
considérés comme représentatifs de l'activité des employeurs à l'échelle
nationale.
    A même les données recueillies depuis avril 2005, l'Indice applique une
méthodologie constante pour suivre l'ensemble des offres d'emploi en ligne au
Canada, et offre aux observateurs du marché canadien de l'emploi un indicateur
prospectif de la demande de main-d'oeuvre des employeurs. Toutes les données
et les conclusions de l'Indice Monster de l'Emploi au Canada sont validées et
vérifiées aux fins d'exactitude par une tierce partie, Research America, Inc.,
une société établie aux E.-U. On peut accéder et s'abonner sans frais aux
rapports mensuels de l'Indice à l'adresse
http://www.monsterworldwide.com/Press_Room/MEI_CA_fr.asp.
    Le prochain rapport sur les résultats de l'Indice Monster de l'emploi au
Canada sera publié en octobre 2008. Pour obtenir la copie intégrale du rapport
du deuxième trimestre de 2008 sur l'Indice Monster de l'emploi au Canada, y
compris tous les diagrammes et tableaux, ou pour vous abonner à la version
électronique mensuelle du rapport sur l'Indice Monster de l'emploi au Canada,
allez à http://www.monsterworldwide.com/Press_Room/MEI_CA_fr.asp.

    A propos de Monster Canada
    --------------------------

    Monster Canada (www.Monster.ca) est le plus important portail de gestion
de carrière au Canada; il s'agit d'une ressource conviviale bilingue sur
Internet, qui révolutionne le secteur de la recherche d'emploi et du
recrutement. Ayant son siège social à Montréal, Monster Canada est une
division de Monster, le chef de file mondial du recrutement en ligne. Présente
dans les principaux marchés d'Amérique du Nord, d'Europe et d'Asie, Monster
assure le lien entre les employeurs et les chercheurs d'emploi de qualité de
tous niveaux et fournit aux consommateurs du monde entier des conseils
personnalisés en matière de gestion de carrière. Grâce à ses sites média et à
ses services en ligne, Monster offre aux annonceurs de vastes auditoires
hautement ciblés. Monster Worldwide est cotée aux indices boursiers S&P 500 et
NASDAQ 100. Pour en savoir plus sur les produits et services du chef de file
du recrutement en ligne Monster, visitez http://solutions.monster.ca.

    A propos de Monster Worldwide
    -----------------------------

    Monster Worldwide, Inc. (NASDAQ:   MNST), la société mère de Monster(R), le
plus important fournisseur mondial de services de recrutement en ligne depuis
plus d'une décennie, s'efforce de rassembler les gens pour faire progresser
leurs vies. Présente dans les principaux marchés d'Amérique du Nord, d'Europe
et d'Asie, Monster est au service de tous en établissant le contact entre les
employeurs et les chercheurs d'emplois de qualité de tous les niveaux et en
fournissant aux consommateurs du monde entier des conseils personnalisés en
gestion de carrière. Grâce à ses sites média et à ses services en ligne,
Monster offre aux annonceurs de vastes auditoires hautement ciblés. Monster
Worldwide est cotée aux indices boursiers S&P 500 et NASDAQ 100. Pour en
savoir plus sur les produits et services de Monster, les meilleurs de
l'industrie, visitez www.monster.com.

    Avertissement : Déclaration de Safe Harbor de la loi des Etats-Unis
intitulée Private Securities Litigation Reform Act de 1995 : Exceptées les
informations historiques mentionnées ci-dessous, les déclarations contenues
dans ce communiqué représentent des énoncés prévisionnels selon les termes de
la Section 27A du Etats-Unis Securities Act de 1933 et de la Section 21E du
Etats-Unis Securities Exchange Act de 1934. Un certain nombre de risques et
d'incertitudes découlent de ces énoncés prévisionnels, y compris les
déclarations relatives à la direction, au potentiel et aux futurs résultats de
Monster Worldwide, Inc. Certaines variables, y compris les variables hors du
contrôle de Monster Worldwide, peuvent entraîner une différence matérielle
entre les résultats réels et ceux qui sont mentionnés dans les énoncés
prévisionnels, y compris les conditions économiques ainsi que d'autres
conditions relatives aux marchés dans lesquels Monster Worldwide effectue des
activités commerciales et de surcroît les risques associés aux acquisitions, à
la concurrence et à la saisonnalité ainsi que d'autres risques discutés dans
le formulaire 10-K (Form 10-K) de Monster Worldwide et d'autres dépôts que
celui-ci a fait auprès de la Securities and Exchange Commission des
Etats-Unis. Ces discussions ci-mentionnées sont incorporées à ce communiqué
par référence.




Renseignements :

Renseignements: Robert Waghorn, Chef des communications, Monster Canada,
(514) 350-0702, robert.waghorn@monster.ca; Sylvie Piché, Porter Novelli
Canada, (514) 846-5608, sylvie.piche@porternovelli.com

Profil de l'entreprise

Monster.ca

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.