L'Indicateur 2007 de la Fédération des chambres de commerce du Québec: l'économie québécoise obtient une note de passage de C-



    MONTREAL, le 23 oct. /CNW Telbec/ - Une croissance des investissements
privés nettement insuffisante, un niveau de productivité qui peine à rattraper
la moyenne canadienne, une main-d'oeuvre qualifiée de plus en plus rare. Ce
sont là quelques-uns des constats tirés du portrait économique l'Indicateur
2007 publié aujourd'hui par la Fédération des chambres de commerce du Québec
(FCCQ). L'Indicateur annuel de la FCCQ, dont la première publication a eu lieu
en 2006, permet d'avoir une vision de la vitalité économique dans l'ensemble
des régions du Québec et de constater le progrès réalisé et ce, en fonction
d'une multitude de facteurs.
    Ainsi, après avoir observé les faits à la lumière des huit axes
d'intervention prioritaires (l'entrepreneuriat, création de valeur,
productivité, innovation, etc.) qu'a identifié la FCCQ lors de la publication
de sa vision économique Pour un Québec gagnant, la Fédération a pu produire un
deuxième portrait global susceptible d'éclairer les actions à privilégier afin
d'assurer le dynamisme de l'économie québécoise.
    Cette lecture laisse voir une économie qui ne s'est pas vraiment
améliorée par rapport à 2005-2006 et qui ne se porte toujours pas très bien à
plusieurs égards, comme en font foi les faits saillants de l'Indicateur 2007 :

    
    - Le niveau de vie des Québécois peine à rattraper la moyenne canadienne,
      ce qui s'explique par une progression trop peu agressive, pour ne pas
      dire anémique, de la productivité du Québec.

    - Un taux d'emploi élevé au Québec, conjugué à un taux de chômage
      historiquement bas, rendent la main-d'oeuvre qualifiée de moins en
moins
      disponible ce qui, à moyen terme, risque d'affecter le rendement et la
      compétitivité des entreprises.

    - La culture entrepreneuriale se doit d'être ravivée et davantage
      valorisée puisque malgré une augmentation significative des
      investissements en capital de risque, le Québec enregistre toujours une
      diminution de l'entrepreneuriat.

    - La décroissance des investissements dans le secteur manufacturier
      inquiète d'autant plus que les différentes mesures gouvernementales
      visant à améliorer l'environnement fiscal ne se sont pas traduites par
      une augmentation conséquente des investissements en machines et
      équipements, investissements cruciaux permettant d'améliorer la
      productivité des entreprises.

    - Malgré un équilibre budgétaire précaire le Québec enregistre un
      accroissement des dépenses publiques à un rythme plus élevé que le PIB.
      Une situation d'autant plus préoccupante que la dette totale du Québec
      s'élève désormais à 122 milliards de $, soit 43 % du PIB.
    

    "Dans l'objectif de bâtir un Québec gagnant et de donner un nouveau
souffle au dynamisme de l'économie québécoise, la FCCQ entend continuer à
jouer son rôle d'acteur engagé, pertinent et influent. C'est d'ailleurs ce que
nous avons fait il y a plusieurs mois en lançant notre vision économique Pour
un Québec gagnant, c'est ce que nous avons fait il y a trois semaines en
dévoilant les résultats d'une étude exclusive sur les avantages économiques
des projets de ports méthaniers Cacouna et Rabaska, et c'est ce que nous
faisons aujourd'hui en présentant l'Indicateur, lequel se répètera désormais
annuellement à tous les automnes pour l'analyse globale ainsi que pour
l'analyse sectorielle qui sera rendue publique pour la première fois cet
hiver", de déclarer la présidente-directrice générale de la FCCQ,
Françoise Bertrand.

    A propos de la FCCQ

    Grâce à son vaste réseau de 162 chambres de commerce, la FCCQ représente
57 000 membres exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l'économie
et sur l'ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens
d'affaires et d'entreprises au Québec, la FCCQ est l'ardent défenseur des
intérêts de ses membres au chapitre des politiques publiques, favorisant ainsi
un environnement d'affaires innovant et concurrentiel.




Renseignements :

Renseignements: ou pour obtenir une copie du document l'Indicateur 2007:
Stéphanie Lincourt, Directrice des communications, Fédération des chambres de
commerce du Québec, (514) 844-9571, poste 3240, stephanie.lincourt@fccq.ca

Profil de l'entreprise

Fédération des chambres de commerce du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.