L'incertitude économique domine les Perspectives sur l'énergie pour l'hiver



    CALGARY, le 30 oct. /CNW/ - Les marchés énergétiques canadiens sentent
venir la tourmente, mais cette fois dame nature n'y est pour rien. D'après les
Perspectives sur l'énergie pour l'hiver, publiées aujourd'hui par l'Office
national de l'énergie, même s'il y aura assez d'énergie pour répondre à la
demande canadienne, les prix du marché représentent un gros point
d'interrogation.
    "Nos marchés intérieurs ne sont pas à l'abri des effets de l'instabilité
des marchés de produits de base dans le monde", a dit Gaétan Caron, président
de l'Office national de l'énergie. "Pour les Canadiens, cela signifie
peut-être que le mazout de chauffage et l'essence pour leurs véhicules
coûteront moins cher. Une baisse des prix pourrait cependant ralentir la
production et l'aménagement d'infrastructures énergétiques. Toutefois, grâce à
ses ressources énergétiques relativement abondantes, le Canada est mieux placé
pour tenir le coup que d'autres pays."
    Les Canadiens ont vu le prix du pétrole brut passer d'environ 80 $US le
baril l'automne dernier à 145 $ en juillet pour ensuite redescendre à environ
75 $. Pendant ce temps, le gaz naturel, qui se vendait environ 6,50 $/MBTU, a
augmenté à plus de 13 $ mais se négocie maintenant à moins de 7 $.
    La crise financière mondiale qui ne cesse de s'aggraver,
l'affaiblissement de la demande et l'assombrissement des perspectives
économiques pour les Etats-Unis et le reste du monde ont comprimé les prix des
combustibles. La production massive de gaz naturel aux Etats-Unis a permis
d'en maintenir les prix à un niveau relativement bas, tout en assurant des
approvisionnements suffisants pour l'hiver.
    La conjoncture mondiale actuelle a créé un climat d'instabilité et
d'incertitude sur les marchés énergétiques. Un repli économique d'envergure
pourrait influer considérablement sur la demande d'énergie et les prix. Comme
d'habitude, la perturbation des approvisionnements ou des températures
particulièrement froides pourrait cependant faire grimper les prix rapidement.
    L'offre d'électricité devrait aussi être suffisante au Canada cet hiver,
ce qui reflète, dans une certaine mesure, de récentes augmentations de la
capacité de production, notamment à l'est du Manitoba. L'équilibre entre
l'offre et la demande est plus précaire dans l'Ouest canadien, la consommation
ayant crû plus rapidement que la production. En Ontario et dans les autres
provinces de l'est, la demande industrielle semble fléchir : les usines
produisent moins à mesure que la croissance économique ralentit, de sorte que
la question de la suffisance des approvisionnements devient d'autant moins
préoccupante.
    Par ailleurs, de nouvelles sources d'énergie s'insèrent dans l'offre
globale. Ainsi, les préoccupations au sujet des gaz à effet de serre, de même
que le coût élevé de l'énergie ces dernières années, ont favorisé les
investissements dans des moyens de production novateurs et plus propres.
L'éolien connaît une forte croissance depuis quelques années et cette tendance
devrait persister. On s'intéresse également de plus en plus au nucléaire, à
tel point que des installations ont été remises à neuf plutôt que mises au
rancart.

    L'Office national de l'énergie est un organisme fédéral indépendant qui
réglemente plusieurs secteurs de l'industrie énergétique du Canada. Il a pour
raison d'être de promouvoir, dans l'intérêt public canadien, la sûreté et la
sécurité, la protection de l'environnement et l'efficience de l'infrastructure
et des marchés énergétiques, en vertu du mandat conféré par le Parlement au
chapitre de la réglementation des pipelines, de la mise en valeur des
ressources énergétiques et du commerce de l'énergie. Dans le cadre de son
mandat, l'ONE se tient au fait des approvisionnements en produits énergétiques
au Canada et publie des rapports sur cette question. Le site Internet de l'ONE
contient de l'information sur l'énergie régulièrement mise à jour à
l'intention du public canadien.

    On peut consulter ce communiqué, une fiche de renseignements et la
présentation sur les Perspectives pour l'hiver 2008-2009 sur le site Internet
de l'Office, à l'adresse www.neb-one.gc.ca.




Renseignements :

Renseignements: Tara O'Donovan, tara.odonovan@neb-one.gc.ca, Agente des
communications, Téléphone: (403) 299-3371, TTY (téléscripteur):
1-800-632-1663


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.