L'incendie sur la rue Maitland a éclaté au deuxième étage



    
    Les portes de la cage d'escalier ont été laissées ouvertes, ce qui a
    contribué à la propagation de la fumée et du feu
    

    TORONTO, le 9 avr. /CNW/ -

    NOUVELLES

    Le Bureau du commissaire des incendies (BCI) peut maintenant confirmer
que le feu qui a éclaté au deuxième étage de l'immeuble d'habitation situé au
56, rue Maitland, à Toronto a entraîné la mort d'un locataire du troisième
étage.
    L'enquête préliminaire du BCI a dévoilé que le locataire de l'appartement
où a commencé l'incendie a évacué les lieux sans blessure, mais a laissé la
porte de son logement ouverte en le quittant. De plus, les portes de la cage
d'escalier de chaque étage de l'immeuble sont restées ouvertes, permettant à
une fumée épaisse et à une chaleur intense de se propager dans les escaliers
et au troisième étage. Un locataire du troisième étage a été retrouvé dans le
corridor, vaincu par la fumée et la chaleur du feu déclenché au deuxième
étage.
    Le BCI continue de travailler avec le service d'incendie et la police de
Toronto pour déterminer la cause et les circonstances exactes de l'incendie.
L'un des facteurs contributifs de cette tragédie a été la proximité de
l'appartement de la victime par rapport à la porte d'escalier laissée ouverte.

    CITATIONS

    "J'aimerais adresser mes condoléances à la famille et aux amis du
locataire qui a perdu sa vie dans l'incendie", mentionne le commissaire des
incendies de l'Ontario, Pat Burke. "Cette mort est particulièrement tragique
étant donné qu'elle aurait pu être facilement évitée. Les portes de cage
d'escalier sont des dispositifs de sécurité mis en place pour une raison bien
précise, soit d'empêcher la propagation de la chaleur et de la fumée en vue de
permettre aux personnes de quitter un lieu en toute sécurité en cas
d'incendie."
    "Le détecteur de fumée et l'alerte d'incendie se sont déclenchés et ont
averti rapidement les gens de l'incendie", souligne le directeur des Services
d'enquête sur les incendies du BCI, Chris Williams. "L'enquête visera à
déterminer l'incidence des portes ouvertes de la cage d'escalier sur la
gravité de l'incendie."

    POUR EN SAVOIR PLUS

    Les personnes qui habitent un immeuble d'habitation doivent prendre au
sérieux chaque alerte au feu et agir immédiatement. Les évacuations ne doivent
jamais être retardées pour quelque raison que ce soit. Les locataires ne
doivent jamais pénétrer dans un corridor ou dans une cage d'escalier rempli de
fumée. Si vous voyez de la fumée ou sentez de la chaleur, cherchez une autre
sortie ou retournez dans votre appartement et appelez le service d'incendie.
Il est important que tout le monde connaisse le plan de sécurité-incendie de
votre immeuble. Assurez-vous que toutes les portes de cage d'escalier sont
bien fermées. Ces portes ne doivent jamais être maintenues ouvertes. Pour en
savoir plus sur ce que vous devez faire en cas d'incendie dans un appartement,
visitez www.ofm.gov.on.ca.




Renseignements :

Renseignements: Carol Gravelle, Bureau du commissaire des incendies,
(416) 325-3138 (tél. cell.: (416) 427-9795); Détective Ron Boyce, Services de
police de Toronto, (416) 808-5100

Profil de l'entreprise

Bureau du commissaire des incendies - Relations de presse

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.