Lilly annonce un investissement supplémentaire de 50 millions de dollars dans un partenariat mondial contre la tuberculose



    Le financement permettra au partenariat de poursuivre sa lutte contre la
    tuberculose multirésistante (TB-MR); ce réinvestissement porte à
    120 millions de dollars l'engagement total de Lilly pour un programme
    durable et à long terme

    NEW YORK, le 22 mars /CNW/ - Eli Lilly and Company (NYSE : LLY) a annoncé
aujourd'hui son intention d'investir 50 millions de dollars de plus dans un
partenariat mondial et novateur visant à lutter contre la tuberculose
multirésistante (TB-MR). A noter que cette annonce survient en marge des
activités de la Journée mondiale de la tuberculose.
    Ce nouvel engagement, qui porte à 120 millions de dollars
l'investissement total de Lilly dans le projet, contribuera ainsi à promouvoir
davantage l'initiative originale amorcée en 2003. En plus d'appuyer une
stratégie concertée visant à accroître la provision et la disponibilité de
médicaments efficaces dans la lutte contre cette maladie complexe et
potentiellement mortelle, le financement permet au personnel soignant de
première ligne de recevoir une formation appropriée et aide à axer les
différentes ressources disponibles sur la prévention, le diagnostic et le
traitement de la TB-MR.
    Très contagieuse, difficile à traiter et représentant une menace de plus
en plus grande dans le secteur de la santé publique dans le monde, la TB-MR
touche près de 450 000 personnes chaque année, plus particulièrement en Chine,
en Inde, en Afrique du Sud et dans les pays de l'ancienne Union soviétique.
L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime qu'un patient moyen atteint
de TB-MR infectera jusqu'à 20 autres individus au cours de sa vie. Une enquête
effectuée par l'OMS a d'ailleurs révélé des cas de TB-MR dans pratiquement
tous les pays recensés. La mauvaise utilisation ou la mauvaise gestion des
médicaments contre la TB-MR peut même entraîner l'apparition d'une forme
encore plus virulente de la maladie, la tuberculose hyperrésistante (TB-HR).
    Le partenariat TB-MR de Lilly est une alliance internationale regroupant
14 organismes publics et privés, parmi lesquels on retrouve des sociétés, des
organisations humanitaires, des établissements d'études supérieures et des
associations professionnelles de soins de santé.
    "Eli Lilly and Company comprend son rôle dans la lutte mondiale contre la
TB-MR et est conscient de sa responsabilité envers tous ceux et celles qui
sont atteints de cette maladie mortelle," a déclaré Sidney Taurel,
président-directeur général de Lilly. "Ces fonds supplémentaires nous
permettent de poursuivre notre engagement qui consiste à transférer les
technologies et à améliorer la structure d'entraide nécessaire pour mettre fin
à la prolifération de la TB-MR."
    L'une des pierres angulaires du partenariat TB-MR de Lilly réside dans
son succès à influencer d'importantes politiques en matière de TB-MR à
l'échelle de la planète. En effet, en plus de favoriser l'adoption de nouveaux
protocoles de traitement, il aura permis de convaincre la communauté
internationale des soins de santé qu'il était tout aussi important de traiter
la TB-MR que la tuberculose primaire. A l'heure actuelle, plus de 40 pays ont
d'ailleurs adopté des politiques sanitaires pour faire face à la TB-MR.
    Le Dr Paul Farmer, médecin, anthropologue médical et directeur fondateur
de Partners in Health, a été l'un des premiers à faire appel à Lilly pour
investir dans cette initiative. Selon lui, le partenariat TB-MR de Lilly est
unique parmi tous les projets mis en branle dans les secteurs public et privé.
    "Je ne sais pas si les gens réalisent l'ampleur de ce partenariat.
Celui-ci rejoint non seulement des dizaines de milliers de personnes
directement, mais sert également d'exemple sur la façon dont nous pouvons
utiliser les ressources de l'industrie pharmaceutique pour résoudre certains
des plus grands problèmes auxquels nous sommes confrontés en matière de santé
publique. Le partenariat a aidé à établir de meilleures directives sur le
traitement contre la TB-MR et à améliorer les soins prodigués aux patients
atteints de TB-MR en Russie, en Afrique sub-saharienne, en Chine et en Inde,
en plus de rendre plus disponibles les antibiotiques essentiels partout dans
le monde pour sauver des vies," mentionne M. Farmer. "Les efforts continus de
Lilly sont d'une valeur inestimable."
    Outre Partners in Health, le partenariat TB-MR de Lilly réunit les
organismes suivants : le Conseil international des infirmières, la Fédération
internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, la
Fédération internationale des hôpitaux, l'Université Purdue, TB Alert, les
Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des Etats-Unis, le Forum
économique mondial, l'Organisation mondiale de la Santé/Stop TB Partnership
ainsi que l'Association médicale mondiale. Chacune des organisations
partenaires contribue au succès de l'initiative visant à changer le paradigme
des traitements contre la TB-MR.
    Au cours des dernières années, avec l'aide de Lilly, des milliers de
travailleurs de la santé ont été formés pour traiter la TB-MR, et des milliers
de travailleurs communautaires ont aidé les patients et leurs familles à
vaincre la TB-MR et à surmonter les préjugés qu'elle engendre. Ainsi, les
fonds supplémentaires permettront à plus de travailleurs de la santé d'être
formés et favoriseront l'éducation en milieu de travail au sujet du dépistage
précoce de la TB et du VIH, tout en donnant accès à des mesures de contrôle
renforcées de la TB-MR à un plus grand nombre de pays.
    "L'émergence de la souche mortelle de TB-HR montre à quel point il est
urgent de stopper la TB-MR. C'est une priorité mondiale," souligne pour sa
part le Dr Mario Raviglione, directeur du Stop TB Department de l'Organisation
mondiale de la Santé. "Le dévouement sans bornes du partenariat TB-MR de Lilly
dans la lutte mondiale contre la TB-MR a grandement aidé à améliorer les
protocoles de traitement et les systèmes de surveillance de la TB. Ils ont
compris très tôt que le simple fait de fournir des médicaments contre la TB-MR
n'était pas suffisant."
    "Par l'entremise de ce partenariat unique et efficace, le réseau intégré
de soins et les infirmières sur place ont pour objectif d'offrir avec
considération des soins de qualité aux communautés et aux individus atteints
de la TB, d'améliorer l'accès aux traitements et de renforcer les stratégies
de prévention," explique Judith Oulton, PDG du Conseil international des
infirmières. "Nous sommes convaincues que l'approche intersectorielle et
multidisciplinaire du partenariat de Lilly résultera non seulement en de
meilleurs résultats pour les patients atteints de TB et de TB-MR, mais aussi
en une réduction de l'ampleur de la maladie et de la résistance aux
médicaments. Il s'agit d'une innovation ingénieuse."
    Une autre partie importante du partenariat TB-MR de Lilly est le
transfert des technologies et de l'expertise nécessaires à la fabrication de
deux antibiotiques mis au point par Lilly pour le traitement de la TB-MR, soit
la capréomycine (Capastat(R)) et la cyclosérine (Seromycin(R)), vers ses
installations situées dans les pays les plus affligés. Depuis 2003, Lilly a
transféré sa technologie, sa formule et sa marque de commerce aux fabricants
de médicaments génériques, y compris Aspen Pharmacare (Afrique du Sud), Hisun
Pharmaceuticals (Chine), Shasun Chemicals and Drugs (Inde) et SIA
International/Biocom (Russie).
    En plus de fournir le savoir-faire nécessaire à la mise au point des
médicaments, Lilly apporte son soutien financier à l'achat de l'équipement et
à la conversion des unités de production. Cela comprend la collaboration avec
le Chao Center de l'Université Purdue afin de fournir l'expertise technique et
la formation requises pour de bonnes pratiques de fabrication.
    Actuellement, chacune des organisations membres du partenariat TB-MR de
Lilly contribue à accroître la provision des deux antibiotiques essentiels
contre la TB-MR. Par ailleurs, depuis 2000, Lilly a fourni plus d'un million
de flacons de capréomycine et plus de cinq millions de gélules de cyclosérine
dans le cadre du programme Directly Observed Treatment-Plus (DOTS-Plus) de
l'OMS. Par le biais de l'OMS, des projets dans 40 pays ont été approuvés pour
recevoir des médicaments à des conditions préférentielles aux fins de
traitement de quelque 26 000 patients atteints de TB-MR.

    Lilly, importante entreprise innovatrice, met au point une gamme
croissante des meilleurs produits pharmaceutiques de première classe en
utilisant les toutes dernières recherches effectuées dans ses propres
laboratoires mondiaux et issues de collaborations avec des organisations
scientifiques réputées. La société Lilly, dont le siège social est situé à
Indianapolis (Indiana), offre des solutions - sous forme de médicaments et
d'informations - visant à répondre aux besoins médicaux les plus urgents à
l'échelle mondiale. Pour de plus amples renseignements au sujet de Lilly,
veuillez consulter le site www.lilly.com.

    (Logo : http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20031219/LLYLOGO)

    
    Contact FCMN : mark.taylor@lilly.com
    Photos : NewsCom : http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20031219/LLYLOGO
             Bureau de la photo PRN, photodesk@prnewswire.com
    





Renseignements :

Renseignements: Phil Belt (Etats-Unis), (317) 276-2506, ou Frances Beves
(Europe), 44-01276-484810, tous deux d'Eli Lilly and Company

Profil de l'entreprise

Eli Lilly and Company

Renseignements sur cet organisme

ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.