L'hépatite: une question de vie ou de mort



    OTTAWA, le 11 mai /CNW Telbec/ - Une personne sur 12 dans le monde est
atteinte d'hépatite B ou C, dont 600 000 Canadiens. Un grand nombre de ces
personnes l'ignorent. Ces personnes peuvent n'avoir aucun symptôme apparent
jusqu'à l'apparition de graves dommages au foie. Ces infections virales
chroniques permanentes peuvent toucher n'importe qui, dans n'importe quel
milieu. Le 19 mai, Journée mondiale de l'hépatite, le Canada s'associera à
divers groupes partout dans le monde pour sensibiliser le public à l'hépatite.
    L'hépatite B ou C est parfois associée à l'utilisation de drogues
illicites, à des relations sexuelles non protégées ou à l'alcoolisme. Très peu
de gens savent que pratiquement tous sont à risque. La transmission peut
provenir d'une banale égratignure causée par un instrument ayant préalablement
été utilisé sur une personne infectée dans un salon de beauté. Le partage
d'une brosse à dents ou d'un rasoir est une autre source d'infection possible.
    Susan Kingston, 56 ans, de Kemptville, en Ontario, souffre de cirrhose du
foie et est en attente d'une transplantation hépatique. Dans les années 1970,
alors qu'elle travaillait comme technologue de laboratoire, elle a été piquée
par une seringue. Elle savait qu'elle avait été infectée par l'hépatite B mais
ignorait qu'elle avait aussi contracté le virus de l'hépatite C. L'hépatite C
chronique cause graduellement de l'inflammation et des dommages pouvant
entraîner une cirrhose. Etant donné que l'hépatite C de Mme Kingston a été
décelée bien longtemps après qu'elle l'a contractée, elle avait eu le temps de
causer des dommages.
    Parce que son foie ne fonctionne pas correctement, de l'ammoniac
s'accumule dans l'abdomen de Mme Kingston, ce qui affecte son cerveau. Elle
souffre constamment et doit faire drainer son abdomen régulièrement, sinon la
douleur devient intolérable. Elle doit prendre différents médicaments en
attendant qu'on lui trouve un donneur compatible pour une greffe du foie. Si
aucun foie ne devient disponible à brève échéance, Susan sera trop malade pour
survivre à une transplantation.
    Dans de nombreux cas, l'hépatite C détruit le foie de manière insidieuse,
sans qu'il n'y ait de symptômes. Comme pour toute autre maladie, plus tôt on
la décèle, plus tôt on peut la traiter, et plus grandes sont les possibilités
d'enrayer le virus. Souvent, en l'absence d'un traitement, la seule issue est
une progression vers la cirrhose, ce qui peut entraîner la nécessité d'une
transplantation hépatique, voire le décès.
    L'hépatite C est la principale cause de greffes du foie tant au Canada
qu'aux Etats-Unis, mais les deux tiers des personnes sur une liste d'attente
en mourront, en raison d'un nombre insuffisant d'organes disponibles. En
Amérique du Nord, l'hépatite C est près de cinq fois plus répandue que le VIH.
    Cette année, la campagne met l'accent sur la sensibilisation du public.
Tout le monde doit connaître les facteurs de risque liés aux deux formes
d'hépatite et discuter avec son fournisseur de soins de santé de la
possibilité de subir un examen de dépistage si une infection est soupçonnée.
Pour en savoir plus, veuillez consulter les sites suivants :

    
    http://www.phac-aspc.gc.ca/hepc/index-fra.php
    http://www.whdcanada.ca/FrenchIntro/tabid/68/Default.aspx
    www.aminumber12.org (en anglais seulement)
    




Renseignements :

Renseignements: Maureen Johnson, coordonnatrice nationale, Journée
mondiale de l'hépatite 2009, (613) 692-4236, mojo.3@sympatico.ca

Profil de l'entreprise

Partenaires Canadiens pour la Sante Internationale

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.