L'étude de CareerBuilder.ca indique que la croissance de l'emploi se poursuivra à un rythme constant d'ici la fin de l'année



    - Près d'un tiers des employeurs prévoient une accroissement de leurs
    effectifs au troisième trimestre -

    TORONTO, le 9 juill. /CNW/ - CareerBuilder.ca, un site d'emploi phare au
Canada, a dévoilé les résultats de son étude de la mi-année, analysant les
perspectives de recrutement et la dynamique de recherche d'emploi pour le
restant de l'année 2008. Cette étude, intitulée "Prévision Emploi Canadien de
la mi-année 2008", a été réalisée entre le 22 mai et le 13 juin 2008, au
Canada auprès de 523 travailleurs et plus de 225 gestionnaires de l'embauche.
    "La croissance de l'emploi devrait se poursuivre à un rythme constant
d'ici la fin de l'année 2008 et 30 pour cent des employeurs disent envisager
d'augmenter leurs effectifs", a déclaré Remy Piazza, directeur général de
CareerBuilder.ca. "Près de quatre employeurs sur dix déclarent disposer
actuellement de postes vacants pour lesquels ils ne parviennent pas à recruter
de candidats qualifiés. En fait, les employeurs précisent que c'est la pénurie
de main d'oeuvre qui exerce la plus grande influence sur l'embauche, suivie de
l'état de l'économie, de la consommation des ménages et des coûts accrus de
l'énergie."
    Au cours des 12 derniers mois, l'emploi au Canada s'est accru de 339 000
(+2,0%), selon la dernière Enquête sur la population active. Trente pour cent
des employeurs entendent poursuivre cet élan en recrutant des travailleurs à
temps plein au cours du second semestre de 2008, contre 23 pour cent pour la
même période de 2007. Néanmoins, dix pour cent des employeurs disent vouloir
réduire leurs effectifs avant la fin de l'année, contre 15 pour cent pour la
même période de l'an passé.
    L'emploi temporaire devrait également continuer sa croissance d'ici la
fin de l'année, mais à un rythme moins soutenu que l'année dernière. Plus d'un
quart (27 pour cent) des employeurs indiquent souhaiter accroître leurs
équipes d'employés temporaires au sein de leurs locaux, contre 32 pour cent à
la même période de l'an passé. Dix-huit pour cent des employeurs prévoient
d'augmenter le nombre de leurs travailleurs temporaires au troisième trimestre
et 15 pour cent de mettre en place cette augmentation entre le 1er octobre et
le 31 décembre 2008. Environ un employeur sur cinq (19 pour cent) n'a pas
encore décidé s'il comptait créer de nouveaux postes temporaires.

    EMBAUCHE ET INDEMNITES AU TROISIEME TRIMESTRE 2008

    Embauche
    Trois employeurs sur dix (29 pour cent) prévoient d'augmenter leurs
effectifs au cours des trois prochains mois. Cinquante huit pour cent ne
prévoient aucune évolution du nombre de leurs employés d'ici le 1er octobre, 9
pour cent pensent réduire leurs effectifs et enfin 4 pour cent ne se
prononcent pas.
    Trente neuf pour cent des employeurs déclarent disposer de postes vacants
pour lesquels ils ne parviennent pas à recruter de candidats qualifiés. Compte
tenu de la pénurie de main d'oeuvre, les employeurs réexaminent leurs
stratégies de recrutement. Lorsqu'ils sont questionnés sur les facteurs de
recrutement les plus importants aux yeux de leur entreprise, ceux-ci
mentionnent :

    
    -   Le référencement (65 pour cent)
    -   Les sites d'emploi en ligne (55 pour cent)
    -   Les journaux/commerces (48 pour cent)
    -   Les agences de recrutement de personnel (33 pour cent)
    -   Les associations professionnelles (33 pour cent)
    

    Indemnités
    Les employeurs continuent de proposer des indemnités plus importantes
afin de s'assurer les employés les plus qualifiés. Parmi ceux concernés par un
remaniement de leur échelle salariale, 70 pour cent espèrent pouvoir augmenter
le niveau de salaire de leurs employés à temps plein au troisième trimestre
2008 par rapport au niveau du troisième trimestre 2007. Quarante quatre pour
cent des employés peuvent espérer voir leurs salaires grimper de 3 pour cent
et 15 pour cent les voir augmenter de 5 à 10 pour cent, alors que 5 pour cent
restent dans l'incertitude.

    MOBILITE PROFESSIONNELLE

    "Comme les employeurs étant confrontés au départ à la retraite d'un grand
nombre de baby boomers et à la pénurie de main d'oeuvre qualifiée pour occuper
les emplois vacants, ils adoptent de nouvelles stratégies de maintien des
effectifs afin d'assurer la satisfaction de leurs employés les plus qualifiés
et de les conserver dans leurs postes", a déclaré M. Piazza. "D'après nos
données, leurs efforts pourraient s'avérer payants. Soixante six pour cent des
employés se disent satisfaits de leurs postes actuels, contre 61 pour cent à
la même période en 2007."
    Alors que les employés se déclarent plus satisfaits dans leur poste
actuel, l'idée d'une meilleure occasion est toujours présente à leur esprit.
Tout comme l'an passé, 11 pour cent des employés disent souhaiter quitter leur
emploi au cours des six prochains mois, près d'un quart (24 pour cent) d'ici
un an et 39 pour cent d'ici la mi-2010.
    Plus de la moitié (51 pour cent) des travailleurs se disent satisfaits de
l'équilibre entre leur emploi et leur vie personnelle et 44 pour cent sont
satisfaits, voire très satisfaits de l'évolution de leur carrière. Cependant,
les employés se plaignent de leurs charges de travail. Quarante six pour cent
des employés considèrent leur charge de travail comme lourde ou trop lourde,
plus de la moitié (52 pour cent) estiment que celle-ci a augmenté ou fortement
augmenté au cours des six derniers mois.

    Fidélité des employés
    Près d'un quart (23 pour cent) des employés se disent non fidèles à leur
employeur actuel. Parmi les 80 pour cent des employés qui déclarent ne pas
rechercher activement d'autre poste, 83 pour cent affirment que si la bonne
occasion se présentait, ils la saisiraient.
    Lorsqu'on leur demande les raisons pour lesquelles ils ne se sentent pas
fidèles à leur employeur actuel, leurs réponses sont :

    
    -   Ne se sent pas valorisé par son employeur (70 pour cent)
    -   Pas assez rémunéré par l'employeur (62 pour cent)
    -   Leurs efforts ne sont pas reconnus ni appréciés (60 pour cent)
    -   Opportunités de carrière insuffisantes (50 pour cent)
    -   Avantages insatisfaisants (35 pour cent)
    -   N'apprécie pas la culture de l'entreprise (33 pour cent)
    

    METHODOLOGIE DE L'ENQUETE
    Cette étude a été réalisée au Canada par Harris Interactive pour le
compte de CareerBuilder.com respectivement auprès de 225 gestionnaires de
l'embauche et professionnels des ressources humaines (employés à temps plein,
travailleurs non indépendants, dont l'activité comporte un niveau considérable
en termes de décisions de recrutement); et 532 employés canadiens (employés à
temps plein, travailleurs non indépendants) âgés de 18 ans ou plus, entre le
22 mai et le 13 juin 2008 (les pourcentages pour certaines questions sont
basés sur un sous-ensemble d'employeurs et d'employés canadiens, sur la base
de leurs réponses à certaines questions). Sur la simple base d'un échantillon
probabiliste de 225 et 532, on peut estimer avec une fiabilité de 95 pour cent
que les résultats généraux présentent respectivement une marge d'erreur
d'échantillonnage de +/- 6,5 points de pourcentage et +/- 4,3 points de
pourcentage. La marge d'erreur d'échantillonnage pour les données issues de
sous-groupes est plus importante et soumise à variation.

    A propos de CareerBuilder.ca

    Avec plus de 1,1 millions de visiteurs uniques((*)), CareerBuilder est le
    plus important site d'emploi au Canada. Détenu par Gannett Co., Inc.
(NYSE : GCI), The Tribune Company, The McClatchy Company (NYSE : MNI), et
Microsoft Corp.(NASDAQ : MSFT), CareerBuilder.ca fait fonctionner les centres
de carrières pour plus de 120 partenaires canadiens qui rejoignent un public
appartenant à un créneau local, national, industriel ou de niche. Parmi ces
partenaires, on compte des portails de premier plan tels AOL Canada et
Mcleans.ca. Les chercheurs d'emploi visitent CareerBuilder.ca chaque mois pour
rechercher des emplois classés par industrie, lieu, type d'entreprise et type
d'emploi, s'inscrivent à des alertes d'emplois envoyées automatiquement par
courriel et obtiennent des conseils sur la recherche d'emploi et la gestion de
carrière. Pour de plus amples renseignements au sujet des produits et des
services de CareerBuilder.ca, veuillez consulter le
http://www.careerbuilder.ca.

    (*) comScore Media Metrix, CareerBuilder LLC property UVs, avril 2008





Renseignements :

Renseignements: Michael Erwin pour CareerBuilder.ca, (773) 527-3637,
Michael.Erwin@careerbuilder.com

Profil de l'entreprise

CareerBuilder.ca

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.