Lettre ouverte à la première ministre Kathleen Wynne à propos du Plan d'action sur le changement climatique de l'Ontario

OTTAWA, le 25 mai 2016 /CNW/ - Voici le contenu de la lettre ouverte de l'Association Canadienne du Gaz :

L'honorable Kathleen O. Wynne
Première ministre de l'Ontario et
ministre des Affaires intergouvernementales
Bureau 281, édifice de l'Assemblée législative,
Queen's Park
Toronto (Ontario) M7A 1A1
kwynne.mpp@liberal.ola.org

Madame la Première Ministre,

Le Plan d'action sur le changement climatique, dont la fuite a été rapportée dans le Globe and Mail, comprend un programme pour mettre fin à la consommation de gaz naturel dans les maisons, les entreprises et autres bâtiments.

C'est un programme incroyablement irresponsable. Laissez-moi vous expliquer pourquoi.

Tout d'abord, c'est un plan irresponsable parce qu'il restreint arbitrairement la liberté de plus de 3,5 millions de foyers, entreprises et installations industrielles qui utilisent actuellement le gaz naturel pour répondre à leurs besoins énergétiques de la manière qu'ils veulent. Le gaz naturel répond aux besoins de chauffage résidentiel et commercial, d'eau chaude sanitaire et de chauffage industriel. Près de 80 % des foyers de l'Ontario sont chauffés au gaz, et dans l'ensemble, il répond à plus de 35 % des besoins d'énergie de l'Ontario - beaucoup plus que de l'électricité. Par une journée froide d'hiver, l'équivalent énergétique de plus de deux fois la production entière du réseau d'électricité de l'Ontario - ce qui nécessiterait une capacité installée de plus de 80 000 mégawatts supplémentaires - passe par le réseau de gaz naturel. Les collectivités du Nord, les localités rurales, les fermes, les entreprises, les installations industrielles et d'autres qui n'utilisent pas encore le gaz naturel veulent l'utiliser. Mais le Plan d'action sur le changement climatique leur répond qu'ils ne peuvent pas le faire - parce que votre gouvernement l'a décidé.

C'est aussi un plan irresponsable en raison de ce qu'il en coûtera. Les propriétaires de maison et les entreprises choisissent le gaz naturel pour de nombreuses raisons, mais surtout parce qu'il est abordable. Un calcul sommaire montre que la conversion d'une maison au chauffage électrique pourrait faire grimper les coûts de 3 000 $ par année. Et ce n'est là que la facture énergétique. Ajoutez à cela le coût d'achat de la technologie prescrite (générateur d'air chaud ou pompe à chaleur géothermique), le remplacement des conduits, le retrait des systèmes de gaz naturel et l'accroissement du réseau électrique pour répondre à la nouvelle demande. Et qu'en est-il des barbecues, des chauffe-eau, des sèche-linges, des cheminées ou des cuisinières au gaz? Allez-vous, là aussi, contraindre les propriétaires à choisir des options plus onéreuses? À un moment où les autres coûts de l'énergie sont en hausse, les Ontariens et Ontariennes obtiennent une excellente valeur de leur consommation de gaz naturel.

L'énergie abordable n'est pas seulement importante pour les familles. Elle est essentielle aux entreprises et à l'industrie. L'énergie est un coût important pour toute entreprise. Si l'on fait grimper ce coût, l'entreprise va devenir moins concurrentielle, moins en mesure de conserver ou d'embaucher des travailleurs, plus susceptibles de fermer, et plus susceptibles de déménager dans d'autres pays (comme l'Amérique d'Obama) où l'utilisation du gaz naturel est encouragée. Qu'en est-il aussi des écoles, des hôpitaux et d'autres institutions publiques qui verront grimper leurs factures d'énergie? L'arrêt de l'utilisation du gaz naturel réduira les fonds disponibles pour les services publics essentiels. L'énergie abordable rend l'Ontario plus concurrentielle, elle donne la capacité d'offrir plus de services publics, et elle aide la province à croître et à créer des emplois. Le gaz naturel est une source d'énergie abordable. C'est grâce à elle que les États frontaliers américains éprouvent une sorte de renaissance manufacturière. L'Ontario ne devrait pas envisager de perdre l'avantage concurrentiel que lui procure le gaz.

Troisièmement, ce plan est irresponsable, car il va saper la résilience de la filière énergétique. L'énergie est livrée de diverses façons. C'est ce qui rend la filière résiliente. Comment? Lorsque le réseau d'électricité défaille, le réseau de gaz peut prendre le relais - pensez à l'utilisation d'un foyer ou poêle à gaz, même pendant une panne d'électricité. Notre système est meilleur à cause de cette résilience : cela signifie que nous sommes mieux en mesure de résister à des incidents graves. Un système qui est trop dépendant d'une même source d'énergie est un système moins fiable.

Et quatrièmement, c'est un plan irresponsable parce qu'il équivaut à déclarer que l'industrie du gaz est incapable de trouver des moyens novateurs pour réduire les émissions de CO2. Que diriez-vous de demander aux services publics de prendre de tels moyens, plutôt que d'interrompre la prestation de services? Le gaz naturel est essentiel à l'efficacité de la distribution d'énergie : il la consomme au point d'utilisation dans le chauffage qui est la façon la plus efficace d'utiliser l'énergie. Si vous voulez des énergies renouvelables intermittentes comme l'éolien et le solaire, vous avez besoin d'une source d'alimentation d'appoint fiable : ce pour quoi le gaz naturel est le plus efficace. Ou si vous voulez des énergies renouvelables, pourquoi se contenter de l'électricité? On serait bien avisé d'intégrer au réseau le gaz naturel renouvelable - une énergie extraite des déchets solides municipaux, du traitement des eaux usées, des déchets agricoles ou de la biomasse. C'est souvent beaucoup plus rentable. Voulez-vous aider les communautés rurales à réduire leurs coûts d'énergie? Connectez-les au réseau de gaz. Voulez-vous que les collectivités du Nord abandonnent les carburants plus polluants et plus coûteux? Procurez-leur du gaz naturel comprimé (GNC) ou liquéfié (GNL). Voulez-vous réduire à bon compte les émissions du secteur des transports? Utilisez du GNC ou du GNL là aussi. Ne dites pas à la société comment atteindre vos objectifs - donnez aux gens la liberté d'être créatifs. Les services publics de gaz naturel ont démontré à maintes reprises leur volonté de collaborer à l'accomplissement des objectifs de réduction des émissions.

Les distributeurs de gaz de l'Ontario et leurs partenaires de tout le Canada croient que le gaz naturel et son réseau de distribution ont contribué au niveau de vie remarquable de l'Ontario, de même qu'à la construction d'une province et d'un pays plus forts depuis plus de 100 ans. Nous voulons continuer à miser sur les possibilités offertes par le gaz naturel - dans le cadre d'une filière énergétique plus large qui comprend l'électricité, les combustibles liquides, l'efficacité énergétique et les technologies émergentes. Nos clients tiennent au choix et la flexibilité que procure cette diversité. Ce choix et cette flexibilité seront diminués par l'abandon du gaz naturel.

Nous ne savons pas à quoi ressemblera la version finale du Plan d'action pour le climat, mais la fuite de lundi dernier n'est pas de bon augure. Nous allons travailler fort pour nous assurer que nos clients sont au courant.

Cordialement,

Timothy M. Egan
Président-chef de la direction
Association canadienne du gaz

Cc :

Honorable David Zimmer, ministre des Affaires autochtones
Honorable Jeff Leal, ministre de l'Agriculture
Honorable Madeleine Meilleur, procureure générale et ministre déléguée aux Affaires francophones
Honorable Tracy MacCharles, ministre de l'Enfance et de la Jeunesse et ministre responsable de la Condition féminine
Honorable Michael Chan, ministre de la Citoyenneté, de l'Immigration et du Commerce international
Honorable Helena Jaczek, ministre des Services sociaux et communautaires
Honorable Yasir Naqvi, ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels, leader en chambre du gouvernement
Honorable Brad Duguid, ministre du Développement économique, de l'Emploi et de l'Infrastructure
Honorable Liz Sandals, ministre de l'Éducation
Honorable Bob Chiarelli, ministre de l'Énergie
Honorable Glen R. Murray, ministre de l'Environnement et du Changement climatique
Honorable Charles Sousa, ministre des Finances
Honorable David Orazietti, ministre des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs
Honorable Eric Hoskins, ministre de la Santé et des Soins de longue durée
Honorable Kevin Flynn, ministre du Travail
Honorable Ted McMeekin, ministre des Affaires municipales et du Logement
Honorable Bill Mauro, ministre des Ressources naturelles et des Forêts
Honorable Michael Gravelle, ministre du Développement du Nord et des Mines
Honorable Michael Coteau, ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport; ministre responsable des Jeux pan et parapanaméricains; et ministre responsable de la Lutte contre le racisme
Honorable Reza Moridi, ministre de la Formation et des Collèges et Universités et ministre de la Recherche et de l'Innovation
Honorable Mario Sergio, ministre délégué aux Affaires des personnes âgées
Honorable Steven Del Duca, ministre des Transports
Honorable Deb Matthews, vice-premier ministre, président du Conseil du Trésor et ministre responsable de la stratégie de réduction de la pauvreté

L'ACG
L'Association canadienne du gaz (ACG) est le porte-parole de l'industrie de distribution du gaz naturel du Canada. Ses membres sont des entreprises de distribution et de transport, des fabricants d'équipement et d'autres fournisseurs de services. Le gaz naturel occupe une place centrale dans l'approvisionnement énergétique du Canada dont il comble 30 % des besoins. Aujourd'hui, plus de 6,6 millions d'abonnés représentant plus de la moitié de la population canadienne comptent sur le gaz naturel pour le chauffage et l'alimentation en énergie des maisons, appartements, immeubles, entreprises écoles et hôpitaux.

Liens pertinents
Document d'information sur l'Ontario
Survol de l'industrie

 

SOURCE Association Canadienne du Gaz

Renseignements : Pour en savoir plus, contactez s'il vous plaît : Paula Dunlop, directrice, Affaires publiques et gouvernementales, Association canadienne du gaz, 613-748-0057, poste 341, 613-614-3280

RELATED LINKS
www.cga.ca

Profil de l'entreprise

Association Canadienne du Gaz

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.