Lettre ouverte - Campagne électorale provinciale : Les omnipraticiens interrogent les partis politiques



    MONTREAL, le 1er mars /CNW Telbec/ - La FMOQ souhaite, au bénéfice de ses
8 000 membres et de la population en général, obtenir des précisions sur les
programmes des principaux partis politiques en matière de santé. Aussi, la
Fédération s'adresse-t-elle aux chefs de ces partis pour connaître leur
position en regard de certains enjeux inhérents aux services de première
ligne.

    Du renfort dans les soins de première ligne

    C'est un consensus dans tous les pays de l'OCDE qu'un système de santé
fort repose sur une première ligne de soins et de services bien structurée.
Malgré les investissements des dernières années, l'accès à un médecin de
famille demeure problématique dans toutes les régions du Québec. D'autres
services relevant de la première ligne ne suffisent pas à la demande, comme
les soins aux personnes en perte d'autonomie et aux patients souffrant de
maladies chroniques ou de problèmes de santé mentale.
    
    - Si votre parti était élu, quelles priorités donneriez-vous au secteur
      des services de première ligne ?
    - Si votre parti était élu, quel engagement prendriez-vous afin
      d'augmenter les ressources humaines en première ligne ?

    Modèles d'organisation axés sur la continuité

    La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) a travaillé
avec ses partenaires pour mettre au point des modèles de médecine familiale
axés sur la continuité et favorisant prioritairement la prise en charge et le
suivi des clientèles, particulièrement les clientèles dites vulnérables, sans
négliger l'accessibilité à des soins d'urgence ponctuels, au besoin. Ainsi, la
FMOQ a collaboré étroitement à l'établissement des groupes de médecine de
famille (GMF) et à l'implantation des cliniques-réseau (CR). Notre dernière
entente a consacré la majorité des crédits aux activités liées à la prise en
charge et au suivi.
    - Quel modèle de soins médicaux de première ligne entendrait privilégier
      votre parti s'il était élu ?

    Soutien à la pratique du médecin de famille

    L'un des plus grands problèmes auxquels se heurtent nos médecins de
famille est l'accès aux plateaux techniques, à des ressources spécialisées et
à d'autres professionnels de la santé (médecins spécialistes, psychologues,
infirmières, etc.). Ces difficultés viennent, d'une part, aggraver les délais
d'accès à un médecin de famille qui doit consacrer souvent de longues heures à
la recherche de telles ressources et, d'autre part, prolonger l'attente pour
d'autres soins.
    - Si vous formez le prochain gouvernement, quelle solution
      apporteriez-vous à ce sérieux problème ?
    - Quelle est votre position eu égard à des contrats de service entre un
      établissement public et certaines ressources privées, notamment en
      imagerie médicale ?

    Soutien aux personnes en perte d'autonomie et aux aidants naturels

    Le vieillissement accéléré de notre population et le maintien des
personnes en perte d'autonomie dans leur milieu de vie exigent un soutien à
domicile faisant appel à divers services médicaux et infirmiers, et à des
aidants naturels.
    - Compte tenu de la croissance de la population âgée, que prévoyez-vous
      pour maintenir les personnes âgées ou en perte d'autonomie dans leur
      milieu de vie et les aider à vieillir dignement ?
    - Quel soutien prévoyez-vous pour offrir aux aidants proches pour leur
      éviter l'épuisement physique et psychologique qui est souvent leur lot?

    Programmes de prévention pour les Québécois, surtout les jeunes

    Les médecins omnipraticiens constatent chez leurs patients, quel que soit
leur âge, une augmentation des maladies chroniques (diabète, maladies
mentales, affections cardio-vasculaires, maladies inflammatoires, etc.). Bon
nombre de ces dernières sont liées à l'inactivité, au stress et à une mauvaise
alimentation. Ces maladies, ou une forte prédisposition, sont décelées chez
une clientèle de plus en plus jeune. Plus que jamais, les médecins constatent
la nécessité d'investir dans la prévention, surtout auprès des jeunes dont le
taux d'obésité est alarmant.
    - Si votre parti est élu, quelles mesures entendez-vous mettre en place
      pour promouvoir de saines habitudes de vie, telles une alimentation
      équilibrée et une activité physique régulière, tant chez les jeunes des
      milieux scolaires que chez les adultes et les personnes âgées ?
    - Quelles solutions proposez-vous pour améliorer l'accès aux soins en
      santé mentale ?

    Conditions de pratique des médecins

    Les médecins omnipraticiens sont assujettis à une réglementation beaucoup
plus lourde que dans les autres provinces et reçoivent une rémunération
nettement inférieure à la moyenne canadienne. Ces conditions pourraient
inciter plusieurs jeunes médecins à quitter le Québec, ce que personne ne
souhaite. En 2003, la FMOQ a signé une entente avec le gouvernement qui
s'engageait alors à corriger les écarts de rémunération entre les
omnipraticiens québécois et ceux des autres provinces. A la suite des
dernières négociations, le gouvernement actuel a accepté de mettre en place un
processus de médiation qui est en cours actuellement.
    - Votre parti, s'il formait le prochain gouvernement, respecterait-il les
      obligations prises par le ministre de la Santé et des Services sociaux
      en 2003 et, à la suite de la médiation en cours, corrigerait-il les
      écarts de rémunération entre les omnipraticiens du Québec et ceux des
      autres provinces ?
    - Entendez-vous assouplir la réglementation à laquelle sont assujettis
      les médecins omnipraticiens et qui constitue un très grand irritant,
      particulièrement pour les plus jeunes d'entre eux ?
    

    Ce sont-là des questions auxquelles les omnipraticiens souhaitent obtenir
des réponses de la part des partis politiques faisant campagne.

    Syndicat professionnel représentant l'ensemble des médecins
omnipraticiens du Québec, la FMOQ compte plus de 8000 membres. Sa mission
consiste à veiller aux intérêts professionnels et scientifiques de ses
membres. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Fédération,
consultez son site Internet au www.fmoq.org




Renseignements :

Renseignements: Fédération des médecins omnipraticiens du Québec: Marie
Ruel, Conseillère aux communications, (514) 878-1911, 1-800-361-8499, Cell. :
(514) 891-8285


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.