Lettre d'opinion - Par l'honorable Beverley J. Oda - Ministre du Patrimoine canadien et de la Condition féminine - Condition féminine Canada - Nouveau gouvernement du Canada: Mesures concrètes soutenues par le budget le plus important à ce jour



    OTTAWA, le 9 mars /CNW Telbec/ - Cette semaine, les femmes et les hommes
du monde entier ont célébré la Semaine internationale de la femme. C'était
l'occasion de souligner les réalisations accomplies par les femmes dans leur
vie et leurs contributions à la société, au Canada et dans d'autres pays.
C'était aussi l'occasion de prendre conscience des obstacles qui empêchent
tant de femmes de participer pleinement à la vie économique, sociale et
culturelle, comme le font la majorité. Les Canadiennes ont prouvé, par leurs
compétences et leur détermination, qu'elles peuvent réussir et réaliser leur
plein potentiel si elles ont des chances égales. Depuis trop longtemps, les
Canadiennes sont les principales victimes de la violence. Et nous constatons
que les femmes, en particulier les femmes âgées, sont surreprésentées dans le
groupe à faible revenu.
    En tant que ministre responsable de la Condition féminine, je crois que
changer le cours des choses dans la vie des femmes au sein de leurs
communautés est le meilleur moyen de les aider à surmonter les obstacles
auxquelles elles sont confrontées. C'est pourquoi j'étais heureuse d'annoncer
l'octroi de fonds supplémentaires de 5 millions de dollars au Programme de
promotion de la femme de Condition féminine Canada, de même qu'un nouveau
mécanisme de financement pour ce programme.
    A compter du 1er avril 2007, le Programme de promotion de la femme
comprendra deux composantes: le Fonds communautaire pour les femmes et le
Fonds de partenariat pour les femmes. Le Fonds communautaire pour les femmes
continuera d'appuyer les projets locaux, régionaux et nationaux des organismes
communautaires et les aidera à atteindre leur objectif, qui est de permettre
aux femmes de participer pleinement à tous les aspects de la vie. Le budget de
cette composante est passé de 10,8 millions à 12,3 millions de dollars.
    Le nouveau Fonds de partenariat pour les femmes incitera les organismes
et les autres ordres de gouvernement à travailler en partenariat pour soutenir
les projets qui, à leur avis, aideront les femmes dans leur vie quotidienne.
Compte tenu du potentiel multiplicateur de cette composante, les 3 millions de
dollars du Fonds de partenariat pour les femmes permettront aux organismes non
gouvernementaux d'obtenir plus de ressources pour modifier le cours des choses
dans la vie des Canadiennes. Les projets auront plus d'envergure et un plus
grand nombre de Canadiennes en bénéficieront.
    Grâce à la collaboration avec les organismes locaux et au respect des
secteurs de compétence, je suis convaincue que ces programmes, auxquelles
toutes les collectivités du Canada ont accès, peuvent accroître directement
les possibilités offertes aux femmes pour relever les défis qui sont les
leurs. Par le truchement de cette nouvelle composante, l'argent que les
contribuables versent au gouvernement fédéral permettra d'en faire davantage
que s'il y avait un financement de contrepartie provenant d'autres
partenaires.
    Comme je l'ai déjà dit, les 5 millions de dollars que les mesures
efficientes et la rationalisation de Condition féminine Canada ont permis de
dégager peuvent maintenant être consacrés directement aux projets destinés aux
femmes. Cela se traduira par une augmentation de 42 pour cent du budget annuel
du Programme de promotion de la femme. Ce budget de 15,3 millions de dollars
est le plus élevé de l'histoire de Condition féminine Canada.
    Ces programmes s'ajoutent aux réalisations du nouveau gouvernement du
Canada, qui a pris de nombreuses mesures concrètes pour améliorer le soutien
accordé aux Canadiennes dans leur vie quotidienne. Les projets de loi visant à
garantir les droits des femmes autochtones et à protéger les collectivités des
récidivistes sexuels violents, de même que les mesures pour rendre le
supplément de revenu garanti plus accessible, pour permettre le fractionnement
du revenu de pension et pour augmenter le soutien accordé aux maisons
d'entraide pour immigrants sont des démonstrations d'action concrète. Je suis
fière de faire partie d'un gouvernement qui agit et qui obtient des résultats
tangibles.

    Bev Oda est la ministre responsable de Condition féminine Canada.




Renseignements :

Renseignements: Véronique Bruneau, Attachée de presse, Cabinet de la
ministre du Patrimoine canadien et de la Condition féminine, (819) 997-7788;
Claire Rochon, Communications et relations externes et parlementaires,
Condition féminine Canada, (613) 943-1304


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.