Lettre au Premier ministre concernant le financement de l'Institut du chrysotile : Une attaque du lobby anti-amiante loin de la science et qui défie toute logique!



    MONTREAL, le 23 janv. /CNW Telbec/ - Après avoir échoué à faire inscrire
le chrysotile sur la liste des produits dangereux de la Convention de
Rotterdam cet automne, le lobby anti-amiante reprend ses attaques cette
fois-ci pour faire couper les fonds à l'Institut du chrysotile. Ce sont
d'ailleurs à peu près les mêmes personnes, qui avaient en vain tenté de faire
changer la position canadienne relativement à l'inclusion du chrysotile à la
Convention. Il s'agit donc d'une autre étape dans leur lutte à finir contre
toutes les fibres d'amiante, incluant le chrysotile.
    Comme l'a déclaré le président de l'Institut, M. Clément Godbout : "Leurs
accusations sont grossières, jamais l'Institut n'a mentionné que le chrysotile
est inoffensif, pas plus qu'il n'a procédé à la distorsion de données
scientifiques. L'Institut fait état d'études qui font une distinction entre
les différentes fibres et le niveau de risque qui leur est associé, des
informations que ces militants refusent de considérer et souhaitent cacher,
car elles nuisent à leur propagande en faveur d'un bannissement global. Mais,
surtout l'Institut du chrysotile a pour mission de former et d'informer les
utilisateurs du chrysotile sur les méthodes en vue de l'utiliser de façon
sécuritaire et responsable. Cesser pour les gouvernements de soutenir
l'Institut revient à mettre fin à cette expertise canadienne en matière
d'utilisation sécuritaire et surtout cesser de la diffuser dans le monde
auprès des travailleurs, des autorités et des industries des pays producteurs
et utilisateurs. Cela est d'autant plus aberrant que même si l'Institut
n'existe plus, le chrysotile continuera encore longtemps à être utilisé dans
de nombreux pays."
    Les études produites au cours des dernières années notamment sur la
biopersistance des fibres de chrysotile en comparaison avec d'autres fibres
révèlent des différences marquées autant en ce qui a trait à leur composition
chimique qu'à leur dangerosité, ce que refuse toujours de reconnaître le lobby
anti-amiante. "Qui plus est, a poursuivi M. Godbout, ces militants n'ont pas
encore, à notre connaissance, exigé publiquement que soit scientifiquement
démontré avant leur usage que les fibres et produits de remplacement sont
moins dangereux que le chrysotile pour la santé. Ce silence des plus
singuliers doit être noté!"
    Grâce à l'Institut, au fil des années, un travail de formation et de
suivi a été réalisé dans les pays émergents, pour qui le chrysotile ciment est
un matériau durable, abordable et qu'il est aujourd'hui possible d'utiliser de
façon sécuritaire pour la réalisation d'infrastructures sanitaires,
indispensables à l'approvisionnement en eau potable et à l'hygiène de
centaines de milliers de personnes pour qui cet enjeu est vital.

    A propos de l'Institut

    Créé en 1984 à l'initiative des gouvernements du Canada et du Québec, de
l'industrie canadienne du chrysotile et des syndicats de travailleurs
concernés, l'Institut du chrysotile a pour but de promouvoir et de favoriser
la mise en oeuvre de la politique canadienne et québécoise en matière d'usage
contrôlé et sécuritaire du chrysotile et d'encourager, partout où le
chrysotile est utilisé, la mise en place de conditions conformes aux exigences
de la Convention no 162 de l'Organisation internationale du travail (OIT) sur
la sécurité dans l'utilisation.
    Centre d'information et de référence sur l'usage sécuritaire du
chrysotile en termes de santé-sécurité du travail, de santé publique et
d'environnement, l'Institut organise des séminaires, des conférences, des
sessions de formation et des missions d'experts. Il publie des bulletins
d'information et participe à de nombreux forums internationaux.




Renseignements :

Renseignements: Clément Godbout, (514) 877-9797, cell. (514) 236-9677;
Source: Institut du chrysotile

Profil de l'entreprise

INSTITUT DU CHRYSOTILE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.