L'éthique et la responsabilité journalistique dans un environnement médiatique en plein bouleversement - Julie Miville-Dechêne, ombudsman des Services français à la Société Radio-Canada, aux Grands Communicateurs le 28 janvier



    QUEBEC, le 26 janv. /CNW Telbec/ - A l'ère de l'information instantanée
et des médias toujours plus nombreux, le métier de journaliste n'est pas
toujours une partie de plaisir. En effet, le travail des professionnels de
l'information est plus que jamais scruté à la loupe et est parfois même remis
en question!
    Aussi, à travers cet environnement médiatique en plein bouleversement,
qui de mieux que Julie Miville-Dechêne, ombudsman des Services français à la
Société Radio-Canada, pour venir en discuter avec nous, lors de la cinquième
édition de la saison 2008-2009 de nos soirées "Les Grands Communicateurs", le
mercredi 28 janvier!
    Julie Miville-Dechêne n'émerge pas d'une boîte à surprises, oh que non!
Première femme à occuper le poste d'ombudsman à Radio-Canada, celle dont le
mandat est dorénavant de représenter les auditeurs, téléspectateurs et
internautes à la société d'Etat depuis le 1er avril 2007, a plus de 30 ans de
carrière journalistique à son actif, à titre de rédactrice, reporter,
correspondante et journaliste.
    Organisée par la Téluq et La Toile des Communicateurs, cette conférence
portant sur l'éthique et la responsabilité journalistique, nous permettra
entre autres d'en savoir davantage sur la nécessaire transparence du processus
journalistique comme tel ainsi que sur l'influence d'Internet face à l'éthique
journalistique.
    "Je présenterai également une perspective de l'évolution du journalisme,
tout en traitant de la fameuse notion d'objectivité (celle-ci est-elle
possible?). Il sera aussi question de responsabilité journalistique sur le web
à Radio-Canada, et du rôle de l'ombudsman de presse, à savoir si cette
personne se veut un arbitre impartial?"
    Tout un programme que celui proposé par la Téluq, La Toile des
Communicateurs et Julie Miville-Dechêne, une grande communicatrice pour qui
l'éthique journalistique occupe une place prépondérante, le mercredi 28
janvier, à compter de 19 h, sur place à Montréal ou encore par webcast partout
dans le monde!

    
    - Auditorium de la TELUQ, 100, Sherbrooke Ouest, salle SU1550, à Montréal
      (près de la station de métro Place des arts).
    - Par webcast (par le biais d'une adresse URL qui vous est communiquée
      après réservation)
    

    Le prix d'entrée est de 10 $ (gratuit si vous êtes étudiant à la TELUQ).
    Le nombre de places étant limité, nous vous recommandons de réserver la
vôtre pour Montréal ou pour la webdiffusion sur Internet, à partir de
l'adresse URL suivante : http://www.toile.coop/grandscomm/ombudsman/.

    A propos de Julie Miville-Dechêne

    Originaire de Québec, Julie Miville-Dechêne a complété un baccalauréat en
Sciences politiques à l'Université du Québec à Montréal et a obtenu une
maîtrise en journalisme à l'Université Columbia de New York.
    Elle travaille à la Société Radio-Canada depuis 1977 où elle occupe
successivement des postes de documentaliste, de rédactrice, puis de reporter
au service des nouvelles Radio et Télévision à Montréal. A ce moment-là, elle
complète ses études universitaires. De 1987 à 1998, elle occupe les fonctions
de correspondante pour les nouvelles nationales Télévision : de 1987 à 1989 à
Toronto, de 1989 à 1994 à Ottawa et les quatre années suivantes à Washington.
De retour à Montréal en 1999, elle travaille comme journaliste à l'émission Le
Point, puis à l'émission La Facture. Elle est journaliste au Téléjournal
jusqu'à sa nomination au poste d'ombudsman des Services français le 1er avril
2007. Elle succède à Renaud Gilbert (2000-2007). Elle est la première femme à
assumer cette fonction à Radio-Canada.
    En 2008, elle obtient le Prix Reconnaissance UQAM qui souligne sa
contribution au rayonnement de sa sphère d'activité professionnelle. En 2005,
le Prix Raymond-Charrette lui est décerné par le Conseil supérieur de la
langue française pour la qualité de la langue, et en 2002 celui du New York
Festival pour son reportage Les enfants et le terrorisme, diffusé à l'émission
Le Point.

    A propos de la TELUQ

    La TELUQ est le premier établissement supérieur spécialisé en formation à
distance au Québec et maintenant rattaché à l'UQAM. Elle a pour objet
l'enseignement universitaire et la recherche. Grâce à l'enseignement à
distance, elle est en mesure de desservir plus de 18 000 étudiants
annuellement et ce, indépendamment de leur emplacement géographique. La TELUQ
et l'UQAM récemment réunies forment désormais la plus grande université
bimodale de la francophonie, alliant formation sur campus et formation à
distance.

    A propos de La Toile des Communicateurs

    La Toile des Communicateurs est la première communauté virtuelle au monde
des communicateurs francophones. Elle compte actuellement 10 000 membres
appelés Citoyens dans une trentaine de pays. La Toile est un organisme sans
but lucratif et apolitique dont la mission consiste à faciliter l'accès aux
informations, ressources et activités professionnelles, pertinentes et utiles
aux différents acteurs oeuvrant dans les différentes sphères d'activités du
monde des communications (étudiants, employés, travailleurs autonomes,
employeurs, organismes, médias, etc.).
    -%SU: INF,EDU
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Denis Gilbert, (418) 657-2747, poste 5282,
1-800-463-4728, poste 5282, dgilbert@teluq.uqam.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.