L'été est aussi la saison des départs à la retraite: une enquête de Fidelity Investments révèle que les Canadiens sont nombreux à prendre leur retraite à l'arrivée des beaux jours



    Et pourtant, 40 % d'entre eux ne célèbrent ni ne soulignent leur départ à
    la retraite... ou n'en parlent même pas...

    TORONTO, le 17 juin /CNW/ - Un nouveau sondage de Fidelity Investments
Canada s.r.i. révèle que, pour les Canadiens, la saison estivale est synonyme
de départ à la retraite. La troisième Enquête de Fidelity sur la retraite au
Canada 2007/2008 indique que les mois de juin, juillet et août sont les mois
au cours desquels le plus grand nombre de particuliers se retirent de la vie
active. Toutefois, le sondage de cette année révèle également qu'un nombre
plus élevé de retraités avouent trouver la prise de retraite de plus en plus
difficile.
    "Les recherches de Fidelity indiquent que sur le plan du choix du moment,
les mois d'été sont les plus propices pour quitter le marché du travail au
Canada. Si vous tenez compte du fait que l'été est relativement court dans
notre pays, on comprend aisément que les Canadiens sur le point de prendre
leur retraite veulent profiter au maximum des beaux jours en faisant autre
chose que travailler", déclare Peter Drake, vice-président, Retraite et
recherches économiques, Fidelity Investments Canada s.r.i.
    Tandis que les recherches menées par Fidelity montrent que la majorité
des départs à la retraite ont lieu pendant l'été, pour près d'un Canadien sur
quatre, célébrer un tel événement ne constitue pas de toute évidence une
priorité absolue. Trente-six pour cent des retraités ont indiqué qu'ils
n'avaient rien fait de spécial pour fêter leur départ à la retraite ou marquer
l'événement. Ceci s'explique en partie par le fait que 40 % des retraités ont
déclaré qu'ils continuaient de travailler une fois à la retraite. Fort
heureusement, la majorité des retraités ont célébré l'événement au bureau
(31 %), ont eu droit à une fête organisée par leur famille ou leurs amis (18
%), sont partis en voyage ou en vacances spécialement pour l'occasion (14 %)
ou se sont adonnés à un nouveau passe-temps (12 %). Pour un retraité sur sept,
cela a été l'occasion de rencontrer son conseiller en placements.
    "La retraite est une étape importante pour bon nombre de Canadiens, et
ils seront nombreux à vouloir faire quelque chose de spécial afin de souligner
la fin de leur vie active et le début d'une nouvelle période dans leur vie.
Toutefois, comme ils sont également nombreux à avoir l'intention de continuer
à travailler pendant leur retraite, les Canadiens célébreront cette occasion à
plusieurs reprises", poursuit M. Drake.

    La transition vers la retraite devient de plus en plus difficile

    Le nombre de Canadiens qui ne fêtent pas leur départ à la retraite peut
également s'expliquer par les résultats du sondage qui montrent que la prise
de retraite s'est avérée un peu plus difficile cette année. En effet, par
rapport au sondage effectué l'année précédente, on a pu constater une
diminution du nombre de retraités affirmant que la transition entre la vie
active et la retraite avait été aussi facile qu'ils le pensaient. Dans le
cadre de l'Enquête de Fidelity sur la retraite au Canada 2006/2007, 48 % des
personnes interrogées avaient déclaré que la transition vers la retraite avait
été plus harmonieuse qu'elles ne l'avaient escomptée. Cette année, elles sont
39 % seulement à émettre la même opinion, soit une chute de 9 % par rapport à
l'année précédente.
    "Si l'on tient compte de la volatilité des marchés financiers ainsi que
des autres problèmes auxquels les investisseurs ont été confrontés au chapitre
des placements à la fin de l'année 2007 et au début de 2008, il se pourrait
qu'un grand nombre de Canadiens nouvellement retraités entretiennent un
certain sentiment d'insécurité envers leur retraite", explique M. Drake.

    L'épargne-retraite et le revenu de retraite - En discuter d'abord avec
    son conseiller en placements puis avec sa famille?

    Lorsque vient le moment d'évoquer la somme économisée en vue de la
retraite, les Canadiens demeurent la bouche cousue. Un Canadien actif sur
quatre (26 %) de même que 32 % des retraités déclarent ne pas avoir discuté du
montant mis de côté en vue de la retraite avec les membres de leur famille,
leurs amis ou leur conseiller en placements, et ce même s'ils y ont songé.
    Le sondage révèle également que les non retraités qui comptent financer
leur retraite à même leurs propres économies seront plus enclins à aborder les
questions et les problèmes liés aux placements avec leur conseiller en
placements d'abord (60 %), et ensuite seulement, avec leur famille et leurs
amis (46 %). Les Canadiens se tourneront également plus volontiers vers leur
conseiller en placements pour discuter du montant attendu de leur revenu de
retraite. Plus de la moitié des non retraités appelés à financer leur retraite
au moyen de leur épargne (55 %) sont susceptibles de parler de ces mêmes
questions à leur conseiller en placements avant de s'adresser aux membres de
leur famille ou à leurs amis (45 %).
    "Obtenir des Canadiens qu'ils parlent de leur épargne-retraite constitue
la première étape; planifier en vue de leur retraite, c'est la seconde,
affirme M. Drake. Aborder le sujet de la retraite et de ce qu'elle signifie à
vos yeux et à ceux de votre famille peut s'avérer un exercice difficile. Mais
ne pas en parler du tout ou, pire, n'effectuer aucune planification en vue de
la retraite peut rendre les choses encore plus difficiles."
    Bien que bon nombre de Canadiens aient planifié la manière de se
constituer un pécule en vue de la retraite, ils sont peu nombreux à avoir
élaboré un plan en vue de savoir d'où proviendra leur revenu de retraite une
fois qu'ils cesseront de travailler. A l'instar de l'année précédente, seuls
23 % des Canadiens déclarent avoir un plan de revenu de retraite. Fort
heureusement, la majorité d'entre eux affirment que leur plan tient compte
d'éventuelles dépenses liées aux soins de santé, y compris des frais de séjour
dans un établissement de soins prolongés, des conséquences de l'inflation sur
leur revenu ainsi que de la possibilité qu'ils vivent au-delà de leur
espérance de vie moyenne.
    "Avec un plan de revenu de retraite écrit qui fait état de vos sources de
revenu à la retraite, auquel viennent s'ajouter des plans pour les événements
marquants futurs, vous êtes bien équipé pour affronter les hauts et les bas
des marchés financiers", ajoute M. Drake.

    A propos de l'Enquête de Fidelity sur la retraite au Canada

    L'Enquête de Fidelity sur la retraite au Canada 2007/2008 a été réalisée
en ligne par The Strategic Counsel, du 27 novembre au 10 décembre 2007, auprès
d'un échantillon représentatif de 1 000 adultes canadiens de 45 ans et plus.
Les répondants devaient être responsables des décisions d'épargne et de
placement du ménage, ou y participer.
    Les résultats ont été pondérés afin que la composition de l'échantillon,
en terme de régions, d'âge et de revenu par ménage, soit représentative de la
population canadienne de 45 ans et plus, selon les données du recensement de
2001. Les résultats obtenus auprès d'un échantillon national proportionnel de
1 000 répondants comportent une marge d'erreur de +/-2,6 points de
pourcentage, 19 fois sur 20. Les résultats obtenus auprès de sous-échantillons
régionaux ou autres comportent une marge d'erreur plus élevée.

    A propos de Fidelity Investments Canada s.r.i.

    Fidelity Investments Canada s.r.i. est la huitième société de fonds
communs de placement en importance au pays; elle fait partie de l'organisation
Fidelity Investments de Boston, l'une des premières sociétés de services
financiers au monde. Au Canada, Fidelity gère un actif de 49 milliards de
dollars sous forme de fonds communs de placement ou de régimes de retraite
d'entreprises, et offre aux investisseurs une gamme complète de fonds communs
de placement et de portefeuilles regroupant des titres canadiens, étrangers et
à revenu fixe. Les Fonds Fidelity sont offerts par l'intermédiaire de divers
réseaux de distribution tels que les planificateurs financiers, les courtiers
en placements, les banques et les sociétés d'assurance. Fidelity Investments
gère des régimes à cotisations déterminées et des actifs de régimes à
prestations déterminées pour le compte de sociétés clientes partout au Canada.
Fidelity est fière d'appuyer le Club des Garçons et Filles du Canada et nous
sommes déterminés à aider les jeunes Canadiens à atteindre leur plein
potentiel en tant que bons citoyens responsables et productifs.





Renseignements :

Renseignements: Chris Pepper, Directeur principal, Relations avec les
médias, Bureau: (416) 307-5388, Téléphone cellulaire: (416) 795-7762,
Courriel: chris.pepper@fmr.com

Profil de l'entreprise

Fidelity Investments Canada Limitée

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.