Les ventes à l'étranger augmentent malgré les craintes relatives à la conjoncture économique mondiale

OTTAWA, le 17 déc. 2015 /CNW/ - Selon le dernier sondage sur l'indice de confiance commerciale (ICC) d'Exportation et développement Canada (EDC), les exportateurs canadiens demeurent optimistes pour les six prochains mois, même si plus du quart croient que la conjoncture économique mondiale se dégradera.

Dans son enquête semestrielle sur l'indice de confiance commercial (ICC), EDC évalue l'attitude des exportateurs canadiens dans leurs prévisions relatives au climat d'affaires dans les six mois suivants, en se fondant sur un indice en cinq éléments : possibilités d'affaires, ventes à l'exportation, ventes canadiennes et conjoncture économique nationale et mondiale.

Bien que le sondage révèle une troisième baisse consécutive de la confiance globale (l'indice étant passé de 75,1 à 72,8), le résultat reste dans la moyenne des dix dernières années. Cette baisse vient surtout d'une perception moins positive des débouchés sur le marché international et des ventes sur le marché intérieur ainsi que d'une érosion de la confiance à l'égard de la conjoncture mondiale.

« Malgré une augmentation notable du pessimisme à l'égard des principaux marchés émergents comme la Chine et le Brésil, les exportateurs continuent de voir des débouchés sur les marchés développés, particulièrement aux États-Unis », précise Peter Hall, l'économiste en chef d'EDC. « La reprise économique aux États-Unis, combinée à la faiblesse du dollar canadien, explique en grande partie pourquoi près des deux tiers des exportateurs s'attendent à ce que leurs ventes à l'étranger augmentent dans les six prochains mois. »

Les États-Unis continuent d'être le marché numéro un des exportateurs canadiens : 84 % des répondants y vendent des biens ou services, et près de la moitié y notent une hausse des ventes depuis le printemps. Par ailleurs, un exportateur sur cinq affirme que la faiblesse du dollar canadien lui permet d'offrir ses produits à des prix moindres.

Il reste que la confiance est en baisse dans les entreprises de toute taille, particulièrement chez les petits exportateurs, où l'ICC est passé de 75,9 à 72,8. Elle est également en déclin dans tous les secteurs - la baisse la plus marquée ayant été enregistrée dans celui des transports (69,2, contre 75,9) -, surtout en raison des sombres perspectives quant à la conjoncture nationale et mondiale. La plupart des régions du Canada ont aussi exprimé une perte de confiance, surtout au Québec, où elle est tombée de 77,2 à 71,6 pour égaler celle des provinces de l'Ouest.

« Dans la conjoncture actuelle, il est normal que la confiance diminue un peu, indique M. Hall. Toutefois, plus de la moitié des exportateurs actuels prévoient s'attaquer à de nouveaux marchés dans les deux prochaines années, ce qui est encourageant. »

M. Hall souligne un autre constat positif, à savoir l'augmentation de l'intensité des exportations ces six derniers mois. En effet, 45 % des entreprises (comparativement à 42 % il y a six mois) indiquent réaliser plus de la moitié de leur chiffre d'affaires à l'extérieur du Canada.

Voici d'autres constats tirés du sondage:

  • 62 % des répondants croient que leurs ventes à l'étranger augmenteront dans les six prochains mois.
  • 82 % des répondants qui font actuellement affaire en Europe indiquent que leurs ventes y ont augmenté ou y sont restées stables ces six derniers mois.
  • 38 % des répondants ont commencé à exporter sur de nouveaux marchés ces deux dernières années.
  • 25 % des répondants ont déjà investi à l'étranger ou envisagent de le faire.
  • 42 % des répondants s'attendent à ce que leurs ventes intérieures augmentent au cours des six prochains mois (contre 48 % au printemps 2015).

Pour en savoir plus sur EDC et l'indice de confiance commerciale, visitez le www.edc.ca/FR/Knowledge-Centre/Economic-Analysis-and-Research/Pages/trade-confidence-index.aspx.

À propos d'EDC

Organisme de financement du commerce extérieur du Canada, EDC offre des solutions de financement et d'assurance au pays et partout ailleurs dans le monde afin d'aider les entreprises canadiennes de toute taille à profiter des débouchés sur le marché international. En tant que société d'État exerçant ses activités dans un souci de rentabilité et appliquant des principes commerciaux, EDC travaille avec des institutions financières des secteurs privé et public dans le but de renforcer la capacité des entreprises canadiennes de s'implanter sur les marchés étrangers et d'y investir. Pour savoir en quoi EDC peut aider votre entreprise, composez le 1-888-434-8508 ou visitez notre site Web au www.edc.ca.

 

SOURCE Exportation et développement Canada

Renseignements : Simon Forsyth, Exportation et développement Canada, 613-598-3852, siforsyth@edc.ca

RELATED LINKS
http://www.edc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.