Les véhicules de transport en commun doivent avoir une teneur canadienne



    Le gouvernement McGuinty veille à ce que les investissements dans le
    transport en commun profitent à l'Ontario

    TORONTO, le 20 mars /CNW/ -

    NOUVELLES

    Les véhicules de transport en commun achetés avec l'aide financière de la
province doivent désormais avoir une teneur canadienne d'au moins 25 pour 100.
    La politique juste et équilibrée du "fabriqué au Canada" stimulera le
développement économique et protègera les emplois qualifiés dans le secteur de
la fabrication en Ontario, dont bon nombre dépend des ventes à l'exportation.
    Comme la ville de Toronto, qui a récemment consulté des professionnels au
sujet des règles sur la teneur canadienne, la province a conclu que le
principe d'une teneur canadienne de 25 pour 100 était le meilleur moyen de
soutenir les emplois en Ontario et de garantir un processus d'appel d'offres
ouvert permettant d'utiliser au mieux l'argent des contribuables.

    CITATIONS

    "Cette mesure permettra de créer des emplois en Ontario à l'heure où nous
mettons en place un réseau de transport plus vert et plus pratique", a déclaré
le ministre des Transports, Jim Bradley.
    "Les fabricants et les exportateurs canadiens qui approvisionnent les
projets d'infrastructure ont besoin d'un environnement commercial capable de
soutenir la concurrence internationale, a souligné le président des
Manufacturiers et Exportateurs du Canada, Jason Myers. Le premier pas pour
atteindre ce but est d'instaurer des politiques qui les placent sur un pied
d'égalité. Aujourd'hui, l'Ontario a fait ce qu'il fallait."

    FAITS EN BREF

    
    -   La nouvelle politique d'achat de l'Ontario dans le secteur des
        transports en commun protègera et créera des milliers d'emplois en
        Ontario.
    -   Le gouvernement de l'Ontario avait conclu une entente quinquennale
        pour l'achat de véhicules de transport en commun avec l'usine des
        transports Bombardier, à Thunder Bay (Ontario). Ce contrat a expiré
        en 1997.
    -   Au Québec, l'Association du transport urbain du Québec (ATUQ), un
        organisme qui ne fait pas partie du gouvernement provincial,
        centralise les achats d'autobus dans cette province et exige une
        teneur canadienne de 20 pour 100.

    POUR EN SAVOIR PLUS

    <a href="http://ogov.newswire.ca/ontario/GPOF/2007/06/15/c5419.html?lmatch=&lang=_f.html">Transports-Action Ontario 2020</a> est un investissement de 17,5 milliards de
dollars dans le transport en commun dans la région du grand Toronto et de
Hamilton. Quatre-vingt-deux pour cent de ce financement seront investis en
Ontario et permettront la création de 160 000 emplois. Si l'on tient compte du
soutien provincial aux projets de transport en commun à Kitchener-Waterloo et
à Ottawa, ce nombre atteint 190 000 emplois.

    Voir comment <a href="http://www.gtta.com/fr/home.htm">Metrolinx</a> crée une feuille de route pour un réseau de
transport plus efficace dans l'ensemble de la région du grand Toronto et de
Hamilton.

    -------------------------------------------------------------------------

                                              ontario.ca/transports-nouvelles
                                                         Available in English
    





Renseignements :

Renseignements: Nicole Lippa-Gasparro, secrétaire de presse, bureau du
ministre, (416) 327-1815; Bob Nichols, agent de liaison avec les médias, (416)
327-1158

Profil de l'entreprise

Ministère des Transports de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.