Les universités applaudissent aux sommes consenties à l'enseignement postsecondaire et à la recherche



    OTTAWA, le 19 mars /CNW Telbec/ - Les universités canadiennes accueillent
favorablement le budget déposé aujourd'hui dans lequel le gouvernement fédéral
accorde un financement plus stable et à long terme pour l'éducation
postsecondaire par l'entremise du Transfert canadien en matière de programmes
sociaux, de même qu'une série d'investissements importants pour la recherche
universitaire et les étudiants aux cycles supérieurs.
    "Nous sommes heureux que le gouvernement reconnaisse l'importance
capitale d'un système d'éducation postsecondaire de haute qualité pour
l'avenir du Canada", a déclaré Claire Morris, présidente-directrice générale
de l'Association des universités et collèges du Canada, qui compte 91
établissements membres. "Les universités canadiennes se réjouissent à l'idée
de collaborer avec les gouvernements fédéral et provinciaux afin de déterminer
des secteurs prioritaires d'investissement ainsi que des façons d'assurer une
plus grande transparence et une meilleure reddition de comptes aux Canadiens."
    En plus d'une augmentation des transferts aux provinces pour l'éducation
postsecondaire, le budget comprend une série d'investissements dans la
recherche universitaire et la transmission du savoir. "Ces investissements
viennent confirmer l'importance de la recherche universitaire pour faire du
Canada un pays plus prospère où il fait bon vivre", a indiqué Bonnie
Patterson, présidente du conseil d'administration de l'AUCC et rectrice de la
Trent University à Peterborough, Ontario.
    Le gouvernement s'est également engagé à publier prochainement une
nouvelle stratégie complète des sciences et de la technologie, qui lui
fournira un "cadre d'action pluriannuel" en matière de recherche et
d'innovation.
    "Le budget fédéral déposé aujourd'hui prévoit d'importantes mesures pour
investir dans l'excellence de la recherche effectuée dans les universités
canadiennes, a ajouté Mme Patterson. Nous attendons donc avec impatience la
publication de la stratégie de S et T."
    L'Association s'attend particulièrement à ce que la stratégie de S et T
contienne de nouveaux engagements à long terme dans plusieurs secteurs clés.
Les frais indirects de la recherche universitaire, qui couvrent des aspects
essentiels comme le fonctionnement et le maintien des installations, des
laboratoires et des bibliothèques ainsi que l'aide au transmission du savoir,
sont d'une grande importance. "Le budget présenté aujourd'hui annonce que
15 millions de dollars supplémentaires seront investis dans ce programme, mais
il reste encore beaucoup à faire pour que soit reconnu le coût réel de la
recherche pour les établissements", déclare Mme Morris.
    En plus des investissements ciblés qui ont été annoncés aujourd'hui dans
le budget, les universités comptent sur la stratégie de S et T pour
reconnaître et renforcer l'ensemble de la recherche financée par l'entremise
des organismes subventionnaires. Une grande importance est accordée à la mise
en place d'un prestigieux programme de bourses d'études supérieures destiné à
attirer au pays les étudiants étrangers aux cycles supérieurs les plus doués.
    Somme toute, la présidente-directrice générale de l'AUCC, Mme Morris,
affirme que les universités sont satisfaites des investissements consentis à
la recherche dans le budget d'aujourd'hui, car ils permettront aux activités
de recherche du Canada de franchir un palier. Ces investissements visent entre
autres l'infrastructure de recherche de pointe, par l'entremise de la
Fondation canadienne pour l'innovation, les jeunes Canadiens talentueux, par
l'entremise d'un nombre accru de bourses d'études pour les étudiants aux
cycles supérieurs, ainsi qu'un nouveau programme permettant d'offrir à ces
étudiants et aux chercheurs postdoctoraux des expériences de recherche
concrètes grâce à des stages en entreprise privée. "Ce soutien destiné à la
prochaine génération de chercheurs canadiens représente une source essentielle
d'idées et d'innovation pour l'ensemble du pays, affirme Mme Morris. De tels
programmes enrichissent notre recherche et améliorent la transmission du
savoir entre les universités et le secteur privé."
    Finalement, l'Association soutient que les deux millions de dollars sur
deux ans annoncés dans le budget pour effectuer une campagne de marketing
internationale en éducation dans le but d'attirer des étudiants talentueux au
Canada est "un pas dans la bonne direction." L'AUCC a longtemps demandé
d'accroître le marketing de l'éducation et d'améliorer les prestigieuses
bourses d'études internationales afin que les universités canadiennes puissent
livrer concurrence aux universités étrangères dans la course aux talents, et
que les étudiants canadiens profitent des idées nouvelles et de la perspective
internationale que les étudiants étrangers apportent avec eux sur les campus
du pays.

    L'AUCC est le porte-parole des universités canadiennes. Elle représente
91 universités et collèges universitaires publics et privés à but non
lucratif.




Renseignements :

Renseignements: concernant ce communiqué ou l'AUCC, veuillez communiquer
avec: Jeff Pappone, Agent des relations avec les médias, Association des
universités et collèges du Canada, (613) 563-3961, poste 330,
jpappone@aucc.ca

Profil de l'entreprise

Association des universités et des collèges du Canada

Renseignements sur cet organisme

REACTIONS FACE AU BUDGET FEDERAL 2007

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.