Les travailleuses et travailleurs de Postes Canada prêts pour un vote de grève



    MONTREAL, le 1er oct. /CNW Telbec/ - Lors d'une manifestation lundi
dernier, à Montréal, des employés de Postes Canada ont exprimé leur
mécontentement à l'égard de l'offre que vient de leur présenter leur
employeur. Les travailleuses et travailleurs sont membres du Syndicat des
employés des postes et communications (SEPC), un Elément de l'Alliance de la
Fonction publique du Canada (AFPC).
    "L'offre de l'employeur est un affront. Elle nous force la main. Il faut
maintenant tenir un vote de grève et inciter nos membres à passer à l'action",
a déclaré Richard Des Lauriers, le président national du SEPC. Des Lauriers
s'adressait aux manifestantes et manifestants qui s'étaient attroupés devant
l'établissement postal de Montréal.
    La manifestation a été organisée en réaction à l'offre déposée par Postes
Canada le 21 août dernier. Une offre qui était à prendre ou à laisser. Des
Lauriers a d'ailleurs qualifié l'employeur de "totalement déraisonnable" et a
bien fait comprendre que rien ne forcerait ses membres à accepter des
concessions.
    "Nous sommes déterminés à obtenir le meilleur règlement qui soit pour nos
membres", a précisé Des Lauriers. Il en a profité pour leur rappeler qu'ils
pouvaient compter sur l'appui du mouvement syndical et de leurs collègues de
Postes Canada.
    Dans son allocution prononcée lors du congrès du SEPC, John Gordon, le
président national de l'AFPC, a annoncé que l'AFPC, soucieuse d'aider les
membres du SEPC à mener une grève efficace, mettrait toutes les ressources
nécessaires à leur disposition s'ils choisissaient ce recours.
    "Nous ne laisserons pas nos consoeurs et confrères du SEPC affronter tout
seuls Postes Canada", a affirmé Gordon. En tant que membres de l'AFPC, ils
peuvent compter sur la solidarité des travailleuses et travailleurs de partout
au Canada", a-t-il ajouté.
    Le président national du Syndicat des travailleurs et travailleuses des
postes (STTP), Denis Lemelin, a aussi participé à la manifestation. Prenant la
parole au nom des quelque 60 000 membres du STTP qui travaillent à Postes
Canada, il a déclaré que ses membres prêteraient main forte à leurs consoeurs
et confrères du SEPC.
    Les délégués au congrès national du SEPC - qui s'est tenu à Montréal du
27 au 30 septembre - se sont joints à la manifestation pour demander à Postes
Canada de revenir à la table de négociation avec une offre bonifiée.
    L'équipe de négociation du SEPC cherche à obtenir un mandat de grève dans
l'espoir de forcer Postes Canada à modifier sa dernière offre. Le vote de
grève aura lieu dans toutes les régions du pays à compter du 1er octobre 2008.




Renseignements :

Renseignements: Alain Cossette, Communications, AFPC, (613) 293-9210


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.