Les travailleurs de la scierie de Mont-Laurier (FTPF-CSN) dénoncent le transfert de bois vers une usine de Thurso



    MONT-LAURIER, QC, le 28 nov. /CNW Telbec/ - Les travailleurs de la
scierie de Mont-Laurier (FTPF-CSN) dénoncent le transfert de bois vers une
usine de Thurso, alors que ce bois se situe dans la même aire commune que la
scierie de Commonwealth Plywood de Mont-Laurier. Le bois transféré permettrait
de redémarrer les opérations de l'usine avant la période des Fêtes. Plusieurs
d'entre eux n'ont pas travaillé depuis plus d'un an. Les travailleurs ont fait
les efforts nécessaires pour baisser les coûts de production en signant une
convention collective de 9 ans avec beaucoup de compromis. L'employeur a
investi beaucoup d'argent dans l'usine ces deux dernières années.
    La Coopérative forestière des Hautes-Laurentides, de connivence avec le
ministère des Ressources naturelles et de la Faune, transfère présentement
27 000 m3 de bois de qualité vers l'usine de Lauzon à Thurso en Outaouais.
Depuis juillet, Commonwealth Plywood et la Coopérative ont tenté de
s'entendre, mais, malheureusement pour les travailleurs, sans succès. La
Coopérative a refusé une offre qui lui aurait permis de récolter, en plus des
27 000 m3, le bois déjà alloué à Commonwealth Plywood, ce qui aurait fait
travailler ses employés plus longtemps. Par cette position, la Coopérative
prive même ses membres de revenus supplémentaires de l'ordre de
103 000 dollars.
    En agissant de la sorte, la Coopérative est loin de sa mission qui est de
faire travailler le plus de gens possible, puisque sa décision empêche non
seulement les travailleurs de la scierie de Mont-Laurier de retourner au
travail, mais elle a aussi un impact sur les usines de Commonwealth situées à
Labelle et à Lachute, ainsi que sur ses propres membres.
    Le fait d'envoyer ce volume de bois à Mont-Laurier n'aurait aucun effet
sur la scierie de Thurso, puisque celle-ci détient déjà un contrat
d'approvisionnement et d'aménagement forestier (CAAF) plus près de son usine.
Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, en décidant d'autoriser
ce transfert, va même à l'encontre de ses propres décisions. En effet, dans
d'autres dossiers, il a dit que le bois devait rester dans sa région
d'origine.
    Les travailleurs de la scierie de Mont-Laurier sont en droit de se
demander si la coopérative et le gouvernement ne veulent tout simplement pas
la fermeture définitive de l'usine de Mont-Laurier.




Renseignements :

Renseignements: Serge Lefebvre, (819) 587-4807; Gilbert Roussy,
conseiller syndical FTPF-CSN, (819) 354-9420


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.