Les tout premiers Prix d'excellence de la Fédération canadienne des
municipalités (FCM) sont décernés à Toronto

Présentation des Prix du développement durable de la FCM et des Prix de la FCM pour une contribution bénévole exceptionnelle sur la scène internationale

TORONTO, le 30 mai /CNW Telbec/ - C'est dans la plus grande ville du Canada que la Fédération canadienne des municipalités (FCM) décernera ses tout premiers Prix d'excellence, lorsque des représentants municipaux de partout au Canada convergeront sur Toronto pour participer au 73e Congrès annuel et Expo municipale(MC).

Cette année, 22 municipalités et particuliers seront récompensés dans quatre catégories différentes, allant de l'innovation dans les pratiques de développement durable jusqu'à la participation à la coopération municipale sur la scène internationale.

Aujourd'hui, la FCM a annoncé les lauréats de ses nouveaux Prix du développement durable et de ses Prix pour une contribution bénévole exceptionnelle sur la scène internationale. Les Prix des collectivités viables de la FCM et le tout nouveau prix Clé des eaux ont été décernés samedi.

Le lauréat individuel du Prix du développement durable de la FCM est Mark Brostrom d'Edmonton, en Alberta. La lauréate dans la catégorie municipalité est la Ville de Toronto, en Ontario.

Michele Peach, la directrice des services corporatifs et trésorière municipale de Mount Pearl, à Terre-Neuve et Labrador, a reçu le Prix Mike Badham pour une contribution bénévole exceptionnelle sur la scène internationale, tandis que la Ville de Windsor, en Ontario, a reçu le Prix pour une contribution bénévole exceptionnelle sur la scène internationale dans la catégorie institutionnelle.

La lauréate nationale du prix Clé des eaux de 2010 est la Ville d'Edmonton, Alberta, pour son projet d'installation de gestion des eaux pluviales à utilisation double de Lendrum.

Veuillez consulter le document d'information pour plus de précisions au sujet des lauréats.

"Nous avons créé ces prix parce que d'excellentes choses sont réalisées dans nos municipalités partout au Canada", a déclaré le président de la FCM, Basil Stewart, maire de Summerside, Î.-P.-É. "Nous pensons que la FCM doit reconnaître et célébrer cette excellence, et nous croyons qu'en cernant les pratiques exemplaires nous pourrons tous apprendre des réussites des autres."

La Fédération canadienne des municipalités (FCM) est la voix nationale des gouvernements municipaux du Canada depuis 1901. Avec ses 1 796 membres, la FCM représente les intérêts des municipalités à l'égard des politiques et des programmes qui relèvent de la compétence fédérale. Elle compte parmi ses membres les plus grandes villes du Canada, des petites villes et les collectivités rurales, ainsi que 18 associations provinciales et territoriales de municipalités.

    
    Dimanche 30 mai 2010

                     LES PRIX D'EXCELLENCE 2010 DE LA FCM

    Les prix du développement durable de la FCM
    --------------------------------------------

    Inviduel
      -  Mark Brostrom, Ville d'Edmonton (Alberta)

    Municipalité
      -  Ville de Toronto (Ontario)

    Prix de la FCM pour une contribution bénévole exceptionnelle sur la scène
    -------------------------------------------------------------------------
    internationale
    --------------

    Individuel:
    Le Prix Mike Badham pour une contribution bénévole exceptionnelle sur la
    scène internationale
      -  Michele Peach, directrice des services corporatifs et trésorière
         municipale de Mount Pearl, Terre-Neuve-et-Labrador

    Institution
      -  Ville de Windsor, Ontario, partenariat d'aménagement du territoire
         et de gestion des bassins-versants avec la Ville d'Olongapo, aux
         Philippines

    Le Prix Clé des eaux
    --------------------
    National
      -  Ville d'Edmonton, Alberta, Projet d'installation de gestion des eaux
         pluviales à utilisation double de Lendrum



                           Document d'information

                     LES PRIX D'EXCELLENCE 2010 DE LA FCM

                               Le samedi 29 mai
    

Cette année, les Prix d'excellence de la FCM récompensent des personnes et des projets dans quatre secteurs : les Prix des collectivités durables de la FCM, les Prix individuels et municipaux du développement durable de la FCM, les Prix internationaux de la FCM et les prix Clé des eaux.

Les prix du développement durable de la FCM

Une nouveauté cette année, le Prix individuel du développement durable de la FCM et le Prix municipal du développement durable de la FCM favorisent et récompensent les champions municipaux, incitent les gouvernements municipaux à agir davantage, et font connaître les pratiques exemplaires entre les collectivités canadiennes, tout en encourageant leur échange.

    
    Prix individuel du développement durable : Mark Brostrom, Ville
    d'Edmonton (Alberta)
    

Dans le cadre de ses fonctions, Mark Brostrom, directeur de l'agence de l'environnement et de l'énergie d'Edmonton, a aidé à guider sa ville dans la voie du développement durable. Sous sa direction éclairée, la Ville d'Edmonton a entrepris 10 projets financés par le Fonds municipal vert et réalisé une initiative, CO(2)RE, qui lui a valu un Prix des collectivités durables dans la catégorie de la planification en 2005. Considéré comme un champion dans ce domaine depuis plus de 15 ans, M. Brostrom veille aux activités menées par la Ville d'Edmonton à titre de membre des Partenaires dans la protection du climat et a aussi participé à la Mission de la FCM sur les collectivités durables.

Prix municipal du développement durable : Ville de Toronto (Ontario)

La plus grande ville du Canada est également un chef de file en environnement. La Ville de Toronto a déjà à son actif 37 demandes de financement fructueuses au Fonds municipal vert et sept Prix des collectivités durables. De plus, elle est membre du programme des Partenaires dans la protection du climat (dont elle a entrepris la troisième étape, tant dans les activités municipales que dans les activités de la collectivité), et est représentée régulièrement aux Missions de la FCM sur les collectivités durables. La Ville se distingue parmi les municipalités canadiennes par son approche innovative en matière de mobilisation de la population. Toronto est véritablement un leader dynamique en développement durable.

    
    Prix de la FCM pour une contribution bénévole exceptionnelle sur la scène
    internationale
    

Depuis 2001, la FCM souligne la contribution exceptionnelle des municipalités canadiennes et des employés municipaux bénévoles qui participent à ses programmes de coopération internationale.

Ces prix sont ouverts à toutes les municipalités et à tous les intervenants municipaux qui ont participé à un ou plusieurs des programmes internationaux de la FCM. Pour être admissible à un prix dans une des deux catégories, les candidats doivent démontrer leur esprit d'initiative dans les programmes internationaux de la FCM et comment ils ont contribué à améliorer la qualité de vie. Les candidatures sont jugées par les membres du Comité permanent des relations internationales de la FCM.

Les lauréats des prix institutionnels et individuels doivent démontrer leur capacité d'adapter l'expertise municipale canadienne à un contexte à l'étranger, faire preuve de leadership, d'innovation et de créativité, engager leur collectivité dans la coopération internationale, et contribuer de façon importante aux objectifs du développement durable. La FCM a nommé son prix pour une contribution individuelle en l'honneur du regretté Mike Badham, ex-conseiller de Regina et ex-président de la Saskatchewan Urban Municipalities Association, en reconnaissance de son leadership et de son dévouement à l'endroit programmes internationaux de la FCM.

Corporation de la Ville de Windsor (Ontario)

Windsor a récemment mené à bien un projet de planification de l'aménagement du territoire et de gestion des bassins-versants en partenariat avec la Ville d'Olongapo, aux Philippines. Les partenaires ont uni leurs efforts afin de résoudre les problèmes d'envasement et d'inondations causés par l'éruption du mont Pinatubo en 1991. Les solutions retenues comportaient le dragage de la rivière Kalaklan et la conception d'une jetée à l'embouchure de la rivière afin de réduire la pression de l'envasement et d'accroître le débit d'eau dans la baie de Subic. Ils ont également adapté les systèmes d'information géographique et d'information environnementale de Windsor aux besoins d'Olongapo et ont pu ainsi attribuer une cote foncière à chaque parcelle de terrain, répertoriant les dimensions, les propriétaires et l'usage actuel, afin de permettre à la Ville d'émettre des comptes d'impôts fonciers exacts. La Ville de Windsor a aussi collaboré étroitement avec deux services d'associations nationales philippines, de même qu'avec d'autres bailleurs de fonds internationaux. La Ville a incité la collectivité philippine de Windsor à participer au partenariat et a reçu une délégation au Canada afin de stimuler la communication avec les élus et le personnel.

Michele Peach

Michele Peach, directrice des services corporatifs et trésorière municipale de Mount Pearl, Terre-Neuve-et-Labrador, s'est démarquée par son dévouement, son esprit d'innovation et son leadership pendant les deux ans où elle a consacré de son temps et de son expertise au projet des finances municipales intégré au Programme de coopération municipale Canada-Sri Lanka. Ce programme avait été mis sur pied afin d'aider à la reconstruction du Sri Lanka à la suite du tsunami survenu dans l'océan Indien en 2004. Madame Peach a œuvré dans les Districts de Galle et de Kalmunai, à titre de chef d'une équipe de trois Canadiens de différentes municipalités. Même si elle a surtout concentré ses efforts dans ces districts, Madame Peach a aussi participé à des missions de reconnaissance et coordonné la rédaction de quatre plans de projets de finances municipales pour Galle, Kalmunai, Trincomalee et Batticaloa. Elle a de plus participé à la mission d'évaluation finale, rédigé des rapports de fin de projets, rempli six missions techniques au Sri Lanka et reçu une délégation en visite d'études au Canada. Son enthousiasme dans ce projet a permis d'améliorer l'accès aux services et la participation des femmes à la prise de décisions municipales. Elle a mis à profit des approches novatrices afin d'améliorer les systèmes d'imposition et d'évaluation, d'augmenter les revenus et d'accroître les compétences en relations avec la clientèle du personnel de Galle et de Kalmunai.

Les Prix Clé des eaux

Les réseaux d'infrastructure vieillissants du Canada ne sont pas en mesure de prendre en charge les précipitations accrues qui font maintenant partie de la réalité. L'industrie des assurances s'engage à aider les collectivités à s'adapter aux changements climatiques en plaidant en faveur d'une amélioration des infrastructures municipales et en créant des programmes novateurs et des partenariats qui favorisent la création de collectivités plus viables.

Le Prix Clé des eaux est un programme de prix annuels mis sur pied par le Bureau d'assurance du Canada (BAC) et la FCM dans le but de récompenser les municipalités canadiennes qui ont fait preuve de leadership dans leurs efforts en vue de s'adapter aux changements climatiques en réduisant leur vulnérabilité aux inondations et aux dommages causés par l'eau. Les Prix Clé des eaux reconnaissent les investissements dans les infrastructures ainsi que les politiques et les pratiques de développement urbain qui démontrent le leadership des collectivités avant-gardistes. Ces prix mettront en lumière les collectivités qui ont pris l'initiative de s'adapter aux effets des changements climatiques pour protéger leurs citoyens et qui, du même coup, inspirent d'autres collectivités à suivre leur exemple.

Une candidature gagnante a été choisie dans chacune des cinq régions : la Colombie-Britannique, les Prairies et le Nord, l'Ontario, le Québec et l'Atlantique canadien, et un des lauréats régionaux a été nommé lauréat du Prix Clé des eaux au niveau national. Les nouveaux prix Clé des eaux s'inscriront dans le programme des prix d'excellence annuels de la FCM, qui, depuis la dernière décennie, ont récompensé les meilleurs dans le domaine du développement durable des municipalités.

    
    National - Edmonton
    Projet d'installation de gestion des eaux pluviales à utilisation double
    de Lendrum
    

Le 11 juillet 2004, des précipitations extrêmes ont entraîné l'inondation de plus de 4 000 sous-sols à Edmonton. Selon le Bureau d'assurance du Canada, il y a eu au total 12 000 demandes d'indemnisation totalisant 180 millions de dollars. Par suite de ces inondations, la Ville d'Edmonton a mené des études sur les inondations et des études de définition pour 43 des quartiers les plus touchés par les inondations. Ces études techniques ont permis de cibler plusieurs projets propres à réduire le risque d'inondations futures dans ces quartiers. En 2006, le conseil municipal de la Ville a approuvé un plan en vue de financer le Programme de prévention des inondations, lequel sera mis en œuvre au cours des dix prochaines années et sera doté d'un budget de 146 millions de dollars.

Dans le quartier de Lendrum Place, quelque 98 sous-sols ont été envahis par les eaux durant l'événement de juillet 2004. Les enquêtes ont établi que les réseaux d'égouts du quartier avaient été surchargés et que l'excès d'eau s'était accumulé à la surface, provoquant des dommages. La surface du sol dans presque tout le quartier de Lendrum Place descend en pente vers les terrains de l'école, qui ont été aménagés sur du matériau de remblai et sont surélevés de 1,5 à 2 mètres par rapport au quartier adjacent.

Outre quelques projets de réseau séparatif de secours, la Ville d'Edmonton a réaménagé les terrains de l'école de Lendrum Place pour qu'ils se situent sous le niveau des routes adjacentes, de sorte que les eaux pluviales s'écoulent et restent sur les terrains pendant des précipitations abondantes (événement peu fréquent). L'installation a deux fonctions : elle sert de terrain de jeu (utilisation actuelle), et elle est utilisée pour la maîtrise des crues et la gestion des eaux pluviales.

SOURCE Fédération canadienne des municipalités

Renseignements : Renseignements: Bureau d'assurance du Canada (BAC): Ellen Woodger, (416) 483-2358, Pete Karageorgos, Bureau d'assurance du Canada, (416) 362-2031 poste 4329; FCM : Maurice Gingues au (613) 907-6399 ou mgingues@fcm.ca

Profil de l'entreprise

Fédération canadienne des municipalités

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.