Les territoires soutiennent le Canada au Conseil de l'Arctique: relations circumpolaires, adaptation et communautés viables



    TROMSO, NORVEGE, le 29 avr. /CNW/ - A l'invitation du ministre des
Affaires étrangères, Lawrence Cannon, les trois territoires canadiens ont
participé aujourd'hui à titre demembres de la délégation du Canada à la
sixième rencontre ministérielle du Conseil de l'Arctique tenue à Tromso en
Norvège. La première ministre du Nunavut, Eva Aariak, le premier ministre des
Territoires du Nord-Ouest, Floyd Roland, et la vice-première ministre du
Yukon, Elaine Taylor, se sont joints au ministre fédéral pour discuter des
enjeux de l'Arctique, y compris ceux découlant des impacts liés au changement
climatique.
    Les premiers ministres du Nord ont reconnu l'importance des relations
circumpolaires pour le Canada et le besoin que les enjeux nordiques soient
véhiculés par des représentants du Nord dans leur document Une vision nordique
: Un Nord plus puissant dans un Canada meilleur publié en 2007. Cet énoncé
soulignait également le besoin de développer des communautés viables dans
l'ensemble du Nord, et mettait l'accent sur l'adaptation aux impacts découlant
des changements climatiques.
    "Jamais auparavant n'avons-nous connu un tel intérêt mondial pour
l'environnement et les possibilités économiques de l'Arctique," a déclaré le
premier ministre Roland. "Nous habitons l'Arctique, et il est important que
nos voisins circumpolaires et la communauté internationale dans son ensemble
entendent le point de vue des gens du Nord. Nous apprécions l'invitation du
ministre Cannon qui a demandé aux territoires canadiens de participer à cette
rencontre ministérielle du Conseil de l'Arctique."
    La première ministre Aariak a souligné que les groupes de travail du
Conseil de l'Arctique continuent de mettre l'accent sur les enjeux importants
créés par la plus grande accessibilité de l'Arctique. "Nous avons participé
aujourd'hui à une discussion très intéressante concernant les défis et les
occasions qui découlent de la plus grande accessibilité de l'Arctique en
raison des changements climatiques et de la fonte des glaces. Nous partageons
un intérêt commun dans la région circumpolaire pour trouver un équilibre entre
le développement durable et la protection de l'environnement. Nous soutenons
le leadership du Canada dans la recherche et la préparation de recommandations
liées à ces nombreux nouveaux enjeux."
    Le changement climatique constituait l'un des thèmes centraux de la
rencontre ministérielle et de la Conférence sur la fonte des glaces tenue à
Tromso le 28 avril. "La question des changements climatiques est très
importante pour les résidants des territoires du Canada," a indiqué la
vice-première ministre Taylor. "Nous soulignons depuis des années déjà que le
Nord est touché par les impacts des changements climatiques. Notre
participation à titre de membres de la délégation canadienne nous permet
d'obtenir de l'information qui nous aidera dans notre préparation en vue de la
CdP 15."
    Les ministres des huit Etats et les représentants des six organisations
autochtones internationales membres permanents du Conseil de l'Arctique ont
émis la Déclaration de Tromso à la fin de la rencontre d'aujourd'hui.
    La première ministre Aariak a indiqué que la participation territoriale à
la rencontre du Conseil de l'Arctique soutenait à la fois la Vision nordique
des territoires et la Stratégie pour le Nord du Canada du gouvernement
fédéral. "Je crois qu'il s'agit d'un excellent exemple de travail de
partenariat avec le Canada."
    "Les travaux du Conseil de l'Arctique permettent de faire progresser les
discussions concernant le développement de communautés viables au moyen
d'investissements dans l'économie de l'Arctique et l'adaptation aux
changements climatiques tout en s'assurant que le point de vue nordique est
entendu dans le cadre des discussions circumpolaires canadiennes," a ajouté le
premier ministre Rolland.
    "Nous souhaitons que l'accent soit mis davantage sur les collectivités de
la région subarctique dans le cadre des travaux du Conseil de l'Arctique. Les
territoires comptent collaborer avec le gouvernement du Canada afin de
soutenir le Conseil de l'Arctique lorsque le Danemark en assumera la
présidence en 2009-2011," a conclu la vice-première ministre Taylor.





Renseignements :

Renseignements: Relations avec les médias: Karen Kabloona, Attachée de
presse, Bureau de la première ministre, Gouvernement du Nunavut, (867)
975-5095, kkabloona@gov.nu.ca; Drew Williams, Coordonnateur adjoint des
communications, Bureau du premier ministre et du Conseil des ministres,
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, (867) 669-2304,
drew_williams@gov.nt.ca; Emily Younker, Communications, Conseil des ministres,
Gouvernement du Yukon, (867) 633-7961, emily.younker@gov.yk.ca

Profil de l'entreprise

GOVERNMENT OF NUNAVUT

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.