Les technologies de l'information au gouvernement du Québec - « Le gouvernement est toujours aussi déterminé à faire le ménage et il ne néglige rien » - Martin Coiteux

QUÉBEC, le 18 mars 2015 /CNW Telbec/ - Le ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor, M. Martin Coiteux, annonce aujourd'hui qu'il pose des gestes supplémentaires à la suite des arrestations effectuées par l'Unité permanente anticorruption (UPAC) la semaine dernière, en plus de poursuivre son travail de redressement dans le domaine des technologies de l'information (TI) au gouvernement.

« Afin de ne rien négliger, le gouvernement du Québec pose deux gestes supplémentaires en lien avec les arrestations de la semaine dernière et l'implication des prévenus dans certains contrats informatiques au gouvernement. Le gouvernement est toujours aussi déterminé à faire le ménage et il ne néglige rien », a déclaré Martin Coiteux, président du Conseil du trésor.

Deux gestes supplémentaires pour assurer l'intégrité en TI 
En plus de transférer à l'UPAC les renseignements concernant l'inventaire des contrats et l'implication des personnes arrêtées, le gouvernement confie aujourd'hui deux mandats supplémentaires directement en lien avec ces contrats et l'implication des prévenus.

  1. Un mandat de vérification est confié au Vérificateur général (VG) du Québec sur les contrats impliquant les prévenus du secteur privé dans le but de vérifier la conformité du processus d'adjudication des contrats dans lesquels les prévenus ont été impliqués. Ce mandat portera sur les contrats des trois dernières années et les contrats en cours de même que tout autre élément que le VG jugera opportun en lien avec le mandat.
  2. Un mandat est confié à l'UPAC afin de formuler des recommandations au gouvernement pour lutter encore plus efficacement contre les pratiques illégales rencontrées dans l'octroi et la gestion des contrats informatiques du secteur public et de les prévenir.

Le Commissaire à la lutte contre la corruption devrait produire ses recommandations au gouvernement d'ici le 30 juin 2015. « Les mécanismes mis en place fonctionnent. Les dernières arrestations ont certainement permis à l'UPAC de détecter des éléments d'information qui pourraient nourrir les efforts du gouvernement dans l'amélioration des processus en cours en lien avec les technologies de l'information. C'est pourquoi nous faisons appel à son expertise », a précisé M. Coiteux.

Le travail de redressement se poursuit dans les TI au gouvernement 

Déjà, plusieurs gestes ont été posés, notamment :

  • Les mandats du président-directeur général du Centre de services de partagés du Québec (CSPQ) et du dirigeant principal de l'information;
  • M. Denys Jean a été nommé à titre de président-directeur général du CSQP le 10 décembre dernier;
  • Un important repositionnement du CSQP est en cours et le plan détaillé de cette réforme sera dévoilé au cours des prochaines semaines;
  • Il a été demandé de réduire significativement le recours à l'externe, notamment dans le secteur des TI,
  • Une consultation est menée sur un projet de règlement en TI visant à assurer un meilleur partage des risques entre fournisseurs et donneurs d'ouvrage en plus de revoir l'ampleur des contrats et de rechercher à optimiser les coûts des projets.
  • Un audit a été demandé sur des contrats en lien avec le projet SAGIR visant à s'assurer qu'ils sont effectués selon les modalités convenues et qu'ils respectent les bonnes pratiques de gestion contractuelle.
  • Une révision du tableau de bord concernant l'état d'avancement des projets informatiques a été effectuée et d'autres modifications sont à venir.

En terminant, le gouvernement annoncera très bientôt, d'ici la fin juin, une vision porteuse et structurante, une véritable stratégie gouvernementale en TI. « Déjà, depuis plusieurs semaines, je rencontre les grandes associations en TI, des dirigeants sectoriels de l'information et d'autres partenaires afin de prendre des décisions éclairées en lien avec ce secteur. Je suis conscient des défis et des préoccupations qui ont cours. Je mobilise et canalise les énergies pour le mieux et pour le redressement des TI. Le ménage est en cours », a conclu le ministre.

 

SOURCE Conseil du trésor

Renseignements : Source : Marie-Ève Labranche, Attachée de presse, Cabinet du ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor, Tél.: 418 643-5926; Information : M. Jean Auclair, Relations avec les médias, Direction des communications, Secrétariat du Conseil du trésor, Tél. : 418 643-0875, poste 4064

LIENS CONNEXES
http://www.tresor.gouv.qc.ca

Profil de l'entreprise

Conseil du trésor

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.