Les TCA s'opposent à une fusion entre GM et Chrysler et demandent à Ottawa de garantir des prêts à l'industrie



    TORONTO, le 23 oct. /CNW/ - Le syndicat des TCA demande au gouvernement
fédéral de garantir des prêts à l'industrie canadienne, un projet semblable au
programme que le ministre des Finances, Jim Flaherty, a mis sur pied pour
garantir les prêts que se font les banques entre elles.
    Le président des TCA, Ken Lewenza, a déclaré qu'à l'heure où la base
industrielle canadienne s'effrite, et que des milliers d'emplois seraient par
surcroît menacés par une fusion entre General Motors Corporation et Chrysler
LLC, le gouvernement doit intervenir avec la même ferveur qu'il a démontrée
lorsqu'il s'est porté au secours des banques et des autres institutions
financières canadiennes.
    "Le gouvernement créerait une situation injuste s'il devait injecter des
deniers publics dans les banques afin de protéger l'industrie de la finance,
tout en laissant s'effondrer des industries à valeur ajoutée, comme celle de
l'automobile", a affirmé Ken Lewenza. "Les Canadiens qui travaillent dur pour
gagner leur vie méritent, tout autant que les banques d'investissement et les
fonds de couverture, de recevoir un soutien de la part du gouvernement".
    Au cours d'une rencontre avec des représentants syndicaux des TCA de
General Motors et de Chrysler, les chefs syndicaux locaux et nationaux des TCA
se sont opposés catégoriquement à la fusion entre GM et Chrysler, fusion qui
est encore à l'état de rumeur. Ils ont signé une déclaration détaillée en huit
points sur la nécessité pour le gouvernement de fournir une aide financière et
de protéger l'industrie automobile canadienne de toute éventuelle fusion ou
restructuration.
    Ken Lewenza a qualifié une hypothétique fusion entre GM et Chrysler de
"coquille vide".
    "Nous ne pouvons résoudre les problèmes d'une industrie simplement en
mêlant de nouveau les marques comme on mêle un jeu de cartes", a-t-il ajouté.
    La déclaration engage également le syndicat à employer tous les moyens
possibles afin de protéger les entreprises au Canada, incluant le recours au
Bureau de la concurrence Canada afin de s'opposer aux fusions qui ne
contiennent aucune clause de protection des activités canadiennes.
    On peut consulter la déclaration intégrale à l'adresse www.caw.ca.





Renseignements :

Renseignements: Shannon Devine, communications, Syndicat des TCA,
(cell.) (416) 302-1699; ou John McClyment, (cell.) (416) 315-3202

Profil de l'entreprise

Syndicat des TCA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.