Les TCA poursuivent leurs négociations avec Ford et veulent un engagement de production au Canada



    TORONTO, le 11 sept. /CNW/ - Les pourparlers entre les TCA et Ford Motor
Company se poursuivent aujourd'hui au centre-ville de Toronto. Les deux
parties cherchent à conclure une entente qui se traduirait par la réduction
des coûts, mais aussi la garantie d'un certain niveau de production au Canada.
    Ken Lewenza, président des TCA, a exprimé sa frustration devant la
lenteur des négociations avec Ford, mais il a indiqué que le syndicat poursuit
ses réunions avec les représentants de l'entreprise et tente toujours
d'atteindre une entente équitable.
    Jusqu'à maintenant, l'entreprise a refusé de prendre un engagement quant
à sa part de production au Canada, ce qui a paralysé les négociations, a
déclaré M. Lewenza. Cet engagement était l'un des éléments clés des ententes
conclues avec General Motors et Chrysler au printemps, selon M. Lewenza. Le
syndicat insiste pour que Ford maintienne la production de ses usines
canadiennes à un niveau correspondant au pourcentage qu'elle représente
actuellement dans sa production globale en Amérique du Nord.
    "Si Ford souhaite obtenir des concessions semblables à celles que nous
avons accordées à Chrysler et General Motors, elle devra respecter la part de
l'entente qu'ont acceptée GM et Chrysler", a affirmé M. Lewenza. "Nous sommes
disposés à conclure une entente axée sur la réduction des coûts au Canada avec
Ford, mais les négociations ne peuvent pas profiter à une des parties
seulement."
    Les négociations ont commencé le mardi 8 septembre.
    "Nous ne pourrons pas nous entendre avec Ford si l'entreprise ne s'engage
pas clairement à maintenir une part équitable de ses activités de fabrication
de véhicules et de moteurs au Canada", a indiqué Mike Vince, président du
comité principal de négociation avec Ford des TCA et président de la section
locale 200.
    "Nos membres à Ford ont déjà subi leur part de malheur lorsque
l'entreprise a éliminé un nombre disproportionné d'emplois au moment où elle a
réduit considérablement ses activités au Canada, bien avant les autres
fabricants", a ajouté M. Vince.
    La présence de Ford au Canada est déjà plus faible que celle de tous les
autres fabricants. Ford emploie 7 400 membres des TCA à ses usines d'Oakville,
de St. Thomas et de Windsor ainsi qu'à son entrepôt de pièces d'automobiles à
Brampton. De ce nombre, plus de 1 000 employés ont été mis à pied pour une
durée indéterminée.
    "Si Ford ferme les portes de son usine d'assemblage de St. Thomas, ce
qu'elle menace de faire, le nombre d'employés passera à moins de 5 000. Or, il
y a quatre ans seulement, Ford employait plus de 11 600 personnes", a affirmé
M. Vince.
    "Nous sommes prêts à faire des concessions. Il revient maintenant à Ford
d'en faire aussi", a conclu M. Lewenza.





Renseignements :

Renseignements: Shannon Devine, Communications, Syndicat des TCA,
(cell.) (416) 302-1699; ou John McClyment, (cell.) (416) 315-3202

Profil de l'entreprise

Syndicat des TCA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.