Les spécialistes mettent en garde contre les problèmes d'apprentissage découlant d'une salle de classe bruyante



    L'élaboration de normes pour l'acoustique dans les salles de classe est
    une nécessité!

    OTTAWA, le 16 janv. /CNW Telbec/ - Au cours de la conférence de presse
qu'elle a tenue aujourd'hui sur la Colline parlementaire, la Coalition
préoccupée par les salles de classe a demandé avec instance au gouvernement
fédéral de faire preuve de leadership dans l'éducation de nos enfants en
incitant les gouvernements provinciaux à mettre en oeuvre des normes
acoustiques pour les écoles canadiennes.
    Avec le retour à l'école, les audiologistes et les orthophonistes mettent
en garde contre le fait que le bruit dans les salles de classe canadiennes est
loin d'être idéal. Les enfants, qui apprennent surtout en écoutant, ont besoin
d'un environnement d'apprentissage dans lequel ils peuvent entendre
entièrement les instructions de leur enseignant et les comprendre, surtout les
enfants atteints de troubles d'apprentissage, malentendants ou qui apprennent
en langue seconde.
    "Il n'existe pas au Canada de législation sur l'uniformité des normes
acoustiques dans les salles de classe, déclare Linda Walsh, présidente de
l'Association canadienne des orthophonistes et audiologistes (ACOA). Le
gouvernement doit prendre les décisions qui s'imposent pour protéger
l'environnement d'apprentissage de nos enfants et pour cela, il faut mettre en
oeuvre dans les provinces et territoires des normes acoustiques pour les
salles de classe."
    La Acoustical Society of America a établi une norme d'acoustique dans les
salles de classe qui a été approuvée par la American National Standards
Institute (ANSI). La norme, en conformité avec des recommandations de longue
date pour une bonne pratique dans les établissements scolaires, fixe des
critères précis pour le bruit de fond et la durée de réverbération dans une
salle de classe vide. La Coalition préoccupée par les salles de classe estime
que le Canada doit se doter de normes analogues et recommande l'adoption des
normes américaines.
    Des études effectuées au Canada démontrent que l'acoustique est mauvaise
dans bon nombre de salles de classe et que les enfants travaillent souvent
dans des conditions inférieures aux normes. Les conclusions d'une étude du
Réseau canadien de recherche sur le langage et l'alphabétisation (Bradley,
2005) indiquent qu'au Canada, le bruit de fond excessif et la mauvaise
acoustique des salles de classe empêchent l'élève moyen de 1re année de
comprendre un mot sur six.
    "La mauvaise acoustique de la salle de classe affecte aussi les
enseignants, déclare Mme Walsh. Lorsque le bruit de fond est élevé dans une
salle de classe, l'enseignant parle plus fort que d'habitude, ce qui fatigue à
la longue ses cordes vocales. L'absence des enseignants qui ont trop forcé
leur voix interrompt aussi le cycle d'apprentissage et entraîne des coûts
élevés pour le système de soins de santé."
    La coalition est d'avis que les décideurs doivent être conscients du fait
que des salles de classe bruyante peuvent avoir un effet négatif sur
l'apprentissage des enfants et surtout qu'il est possible, à un coût
relativement minime, d'améliorer l'acoustique dans les salles de classe pour
maximiser l'apprentissage. Des systèmes d'amplification du champ sonore qui
projettent la voix dans la salle de classe sont une solution possible et des
mesures simples comme l'installation de moquette et de rideaux
hypoallergéniques ou de pièces de feutre aux pieds des chaises peuvent aussi
améliorer l'acoustique dans les salles de classe.
    "Notre gouvernement doit assumer la responsabilité de l'éducation de nos
enfants et de l'application des normes acoustiques. Il faut prendre
l'acoustique en compte lors de la construction d'écoles et évaluer
l'acoustique des écoles déjà construites et l'améliorer si elle est
déficiente", ajoute Mme Walsh.
    Pour de plus amples renseignements sur les sources de bruit dans les
salles de classe ainsi que de simples conseils et astuces pour améliorer
l'acoustique dans les salles de classe, allez à www.caslpa.ca.

    La Coalition préoccupée par les salles de classe est un groupe
d'organismes ayant comme objectif de protéger l'environnement d'apprentissage
des élèves et la santé des cordes vocales des enseignants au Canada.




Renseignements :

Renseignements: Angie D'Aoust, directrice des Communications de
l'Association canadienne des orthophonistes et des audiologistes (ACOA),
1-800-259-8519, poste 241, angie@caslpa.ca

Profil de l'entreprise

LA COALITION PREOCCUPEE PAR LES SALLES DE CLASSE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.