Les sociétés minières du Québec doivent s'attaquer au problème d'accès aux infrastructures, selon Ernst & Young

Le Plan Nord offre des possibilités, mais les entreprises doivent aussi se concentrer sur les principaux risques.

MONTRÉAL, le 13 sept. 2011 /CNW Telbec/ - Le nationalisme en matière de ressources, la pénurie de main-d'œuvre qualifiée et l'accès aux infrastructures représentent les principaux défis auxquels font face les sociétés minières du monde entier, et le Québec ne fait pas exception, selon Ernst & Young

«Globalement, tandis que les sociétés minières doivent composer avec une conjoncture économique toujours difficile, le Plan Nord leur offre une vision et un soutien politique à long terme, affirme Zahid Fazal, associé chez Ernst & Young et leader de l'équipe du Québec affectée au Plan Nord. Les sociétés qui adoptent une approche stratégique à l'égard des risques auxquels elles sont exposées peuvent en tirer un avantage concurrentiel.»

M. Fazal soutient que, malgré que l'industrie minière ait beaucoup changé au cours de la dernière année, l'essentiel est de cibler les principaux risques. «Bien que le nationalisme en matière de ressources soit le principal risque à l'échelle mondiale, l'accès aux infrastructures représente souvent un défi encore plus important à surmonter, particulièrement dans le Nord du Québec, où il reste encore à établir l'accès à l'électricité, au transport ferroviaire, au service Internet à haute vitesse et à la téléphonie cellulaire. Les investissements stratégiques considérables que prévoit le Plan Nord sont déterminants pour le succès de celui-ci et pour l'avenir de la région.»

Daniel Roth, leader des Services consultatifs en infrastructures d'Ernst & Young en poste à Montréal, abonde dans le même sens : «Grâce au Plan Nord, le Québec pourrait devenir plus concurrentiel sur la scène mondiale. Or, comme pour tout projet minier, il est essentiel que des infrastructures adéquates soient en place. La planification et le financement de ces infrastructures étant des processus complexes, il faudra que l'industrie minière collabore avec les organismes publics.»

Bien qu'au Québec comme ailleurs dans le monde, les sociétés minières risquent de devoir faire face à une pénurie de main-d'œuvre qualifiée, M. Fazal affirme que le Plan Nord relève ce défi de façon à générer de nouvelles possibilités. «Le Plan Nord prévoit des investissements de 80 millions $ sur cinq ans qui permettront d'accroître les efforts de recrutement ainsi que de financer des programmes et des centres de formation. Ces investissements contribueront à atténuer le risque de pénurie de main-d'œuvre qualifiée, ce qui favorisera une diminution des coûts, une augmentation de la productivité et une accélération de la croissance à long terme.»

M. Fazal souligne que le maintien d'une condition d'acceptabilité sociale des projets miniers représente un risque important pour l'industrie minière du Québec. Selon lui, avec le projet de loi 14, il convient de faire preuve de vigilance face à ce risque, qui figure au quatrième rang du palmarès mondial des principaux risques de cette année.

Selon l'édition 2011-2012 du rapport annuel d'Ernst & Young intitulé Business risks facing mining and metals, voici les dix principaux risques auxquels sont exposées les sociétés minières à l'échelle mondiale (positionnement en 2010 entre parenthèses) :

  1. Nationalisme en matière de ressources (4)
  2. Pénurie de main-d'œuvre qualifiée (2)
  3. Accès aux infrastructures (6)
  4. Maintien d'une condition d'acceptabilité sociale des projets miniers (5)
  5. Exécution des projets d'immobilisations (première fois au palmarès en 2011)
  6. Instabilité des prix et des cours de change (9)
  7. Affectation des capitaux (1)
  8. Gestion des coûts (3)
  9. Interruptions dans l'approvisionnement (première fois au palmarès en 2011)
  10. Fraude et corruption (sur la liste des risques à surveiller en 2010)

À propos d'Ernst & Young

Ernst & Young est un chef de file mondial des services de certification et fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. À l'échelle mondiale, les 141 000 membres de notre personnel sont unis par nos valeurs partagées et un engagement indéfectible envers la qualité. Nous nous distinguons en aidant nos gens, nos clients et nos collectivités à réaliser leur potentiel.
Pour plus d'information, veuillez consulter le site ey.com/ca.

Ernst & Young désigne tous les membres de l'organisation mondiale Ernst & Young Global Limited, chacun étant une entité juridique distincte. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ne fournit aucun service aux clients.

SOURCE ERNST

Renseignements :

Julie Fournier
julie.fournier@ca.ey.com
514 874 4308
Brooke Morris
brooke.morris@ca.ey.com 
604 899 3597
Amanda Olliver
amanda.olliver@ca.ey.com
416 943 7121

 


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.