Les sociétés fermées canadiennes ont besoin d'un modèle comptable simplifié, car elles croulent sous le poids de la normalisation, d'après un sondage de KPMG



    TORONTO, le 12 déc. /CNW/ - KPMG Entreprise(MC) a publié aujourd'hui les
résultats de son récent sondage sur les besoins d'information financière des
sociétés fermées. Ces résultats confirment le point de vue de longue date
selon lequel les sociétés fermées canadiennes ont besoin d'un modèle comptable
simplifié qui tient compte des différents besoins d'information du nombre
restreint des utilisateurs de leurs états financiers.
    Les normalisateurs comptables du Canada peuvent se réjouir : les sociétés
fermées apprécient les concepts fondamentaux du cadre comptable canadien
actuel, y compris les mesures traditionnelles des coûts historiques des
actifs, des passifs, des produits et des charges d'exploitation. La
possibilité de comparer le rendement financier d'entreprises au sein d'un même
secteur s'avère également importante. On dénote cependant un appui mitigé à
l'égard d'un certain nombre de modifications récentes des normes comptables du
Canada, notamment celles préconisant l'évaluation et la présentation à la
juste valeur. En outre, les répondants perçoivent peu le besoin de comparer le
rendement financier de leur entreprise à celui de sociétés ouvertes ou
étrangères. Le secteur privé estime crouler sous le poids de la normalisation
comptable, les options de traitement différentiel, bien qu'elles soient
significatives, ne permettant pas d'alléger ce fardeau.
    "Le paysage économique du Canada se compose de plus de deux millions de
sociétés fermées. Ces sociétés sont des inducteurs clés de notre économie, et
il est essentiel que nous comprenions leurs besoins et que nous y répondions",
indique Pierre Ste-Marie, associé, KPMG Entreprise, à Montréal, groupe axé sur
le service auprès de sociétés fermées. "Nous partageons les préoccupations de
notre clientèle lorsqu'elle affirme que les entreprises canadiennes du secteur
privé croulent sous le poids de la normalisation."
    Le sondage électronique de KPMG, intitulé Normes d'information financière
à l'intention des sociétés fermées, a été mené cet automne auprès de sociétés
fermées clientes de KPMG partout au Canada et de professionnels de KPMG du
domaine de la présentation de l'information financière. Les résultats ont
servi à présenter la position officielle de KPMG au Conseil des normes
comptables du Canada, lequel souhaite recueillir des commentaires pour la mise
au point des normes destinées aux sociétés fermées.
    KPMG est d'avis que les sociétés fermées qui comptent un nombre restreint
d'utilisateurs externes de leur information financière ne devraient pas être
soumises à une multiplicité de normes d'information financière qui
s'appliquent aux sociétés ouvertes. Aussi, le cabinet entend examiner avec
soin le livre blanc de l'Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA)
proposant un cadre de présentation de l'information financière unique à
l'intention des entreprises dirigées par leur propriétaire (le Référentiel du
propriétaire-dirigeant). Il entend également formuler des commentaires sur ce
rapport établissant si ce référentiel constitue une solution appropriée et
suffisante au problème.
    "Nous croyons qu'une prolifération de modèles comptables servirait mal
les intérêts des utilisateurs de l'information financière. Aussi, KPMG
soutient l'adoption des normes internationales d'information financière (IFRS)
pour les sociétés ouvertes et les sociétés fermées qui publient des états
financiers sur lesquels s'appuient des utilisateurs externes. Ces derniers y
tirent leur source primaire de renseignements financiers, modifiés par les
options de traitement différentiel appropriées", a indiqué Pierre Ste-Marie.
"Nous sommes néanmoins très heureux que l'ICCA réponde aux besoins des autres
sociétés fermées canadiennes, au nombre de 1,7 million."

    KPMG au Canada

    KPMG s.r.l./S.E.N.C.R.L., société canadienne à responsabilité limitée
constituée en vertu des lois de l'Ontario, est le cabinet canadien affilié à
KPMG International, réseau mondial de cabinets offrant des services
professionnels en vérification et en fiscalité, ainsi que des
services-conseils. Les cabinets membres de KPMG sont exploités dans 145 pays
et emploient plus de 123 000 professionnels.
    Les cabinets indépendants membres du réseau KPMG sont affiliés à KPMG
International, coopérative suisse. Chaque cabinet membre est une personne
morale distincte et indépendante, et se décrit comme tel.
    Pour plus d'information ou pour télécharger un exemplaire du rapport
Normes d'information financière à l'intention des sociétés fermées : résultats
du sondage, veuillez consulter le site de KPMG à l'adresse www.kpmg.ca.




Renseignements :

Renseignements: Relations avec les médias: Julie Bannerjea, Relations
avec les médias, KPMG Canada, jbannerjea@kpmg.ca, (416) 777-3243; Jonathan
Goldbloom, Relations avec les médias, Jonathan Goldbloom and Associates,
Jonathan.Goldbloom@jgoldbloom.ca, (514) 923-7779


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.