Les sociétés divulguent plus d'information liée aux changements climatiques, mais pas encore assez de données financières pertinentes



    Le premier indice de la divulgation de l'information liée aux changements
    climatiques permet d'honorer 16 sociétés canadiennes

    TORONTO, le 10 oct. /CNW Telbec/ - Les sociétés canadiennes les plus
importantes connaissent mieux les risques et les possibilités que génèrent les
changements climatiques. Comparé à l'an dernier, elles sont plus réceptives à
l'égard des demandes d'information des investisseurs sur leurs stratégies pour
gérer les risques posés par les émissions de carbone. Cependant, l'information
divulguée ne satisfait pas encore aux exigences de ces derniers. C'est ce
qu'affirment les auteurs du Rapport Canada 200 du Carbon Disclosure Project
2007, publié aujourd'hui par Le Conference Board du Canada.
    Le Carbon Disclosure Project 2007 (CDP5) est le projet de collaboration
le plus important à l'échelle internationale entre des investisseurs
institutionnels. Il rassemble 315 investisseurs - dont 30 établis au Canada -,
qui possèdent des actifs de 41 billions de dollars, une valeur jamais égalée
jusqu'à maintenant. En février, le CDP a demandé à 2 400 sociétés établies un
peu partout dans le monde, y compris les 200 à la capitalisation boursière la
plus élevée à la Bourse de Toronto, de divulguer leur information liée aux
changements climatiques et à la gestion des risques posés par les émissions de
carbone.
    "Les investisseurs ont clairement sensibilisé ces sociétés. En
comparaison de l'an dernier, les sociétés canadiennes les plus importantes
connaissent mieux les risques et les possibilités inhérents aux changements
climatiques. Elles sont aussi plus susceptibles de prendre des mesures pour
gérer leurs émissions de gaz à effet de serre (GES), et plus réceptives à
l'égard des demandes d'information des investisseurs, affirme David Greenall,
chargé de recherche principal au Conference Board, et coordonnateur canadien
du CDP.
    "Cependant, même si un plus grand nombre de sociétés répondent aux
demandes d'information des investisseurs, une grande partie des données
financières importantes continuent de manquer. Seulement 14 p. 100 des
sociétés donnent de l'information financière pertinente, comme le coût de la
réduction des émissions et des mesures à prendre pour atteindre les objectifs
de réduction obligatoires."
    Selon les auteurs du Rapport Canada 200, 88 p. 100 des répondants ont
indiqué que les changements climatiques présentaient des risques financiers,
tandis que 86 p. 100 y voyaient des occasions à saisir. En comparaison des
résultats du CDP4, l'écart entre la sensibilisation des sociétés aux risques
et l'utilisation des systèmes de gestion des GES s'est rétréci, ce qui laisse
entendre qu'un plus grand nombre de sociétés s'organisent pour gérer leur
exposition aux risques.
    Des 200 sociétés qui ont reçu la demande du CDP5, 45 p. 100 ont répondu,
ce qui représente un accroissement par rapport au CDP4, qui affichait un taux
de réponse de 28 p. 100. Cette année, plus des trois quarts des 50 sociétés
les plus performantes ont accepté de participer, ce qui donne l'un des taux de
participation les plus élevés, tous régions et secteurs confondus, sondés par
le CDP dans le monde.
    En règle générale, les sociétés les plus importantes et celles qui
émettent le plus de GES ont donné des réponses plus complètes, en comparaison
des petites et moyennes entreprises cotées en bourse et des faibles émettrices
de GES.

    Tableau d'honneur des chefs de file de la divulgation de l'information
    liée aux changements climatiques

    Cette année, le rapport se distingue par l'ajout d'un indice de la
divulgation de l'information liée aux changements climatiques et d'un tableau
d'honneur des sociétés canadiennes qui s'attaquent de façon proactive aux
problèmes posés par les changements climatiques. Seize sociétés ont été
désignées "chefs de file de la divulgation de l'information liée aux
changements climatiques" en raison de la qualité supérieure de l'information
qu'elles ont fournie au CDP5.
    Ces sociétés se sont distinguées par la qualité de leur rapport sur leurs
émissions de GES et de leur évaluation des stratégies pour contrer les
changements climatiques, et par la transparence avec laquelle elles ont traité
de l'efficacité de leurs programmes pour réduire l'ensemble de leurs
émissions.

    Les 16 sociétés désignées chefs de file sont :

    
    Secteurs à forte émission de carbone
    - Alcan Inc.
    - Suncor Energy
    - TransAlta Corporation
    - EnCana Corporation
    - Enbridge Technology Inc.
    - Penn West Energy Trust
    - Emera Inc.
    - Nexen Inc.
    - Gaz Metro LP
    - Talisman Energy Inc.
    - Catalyst Paper Corporation

    Secteurs à faible émission de carbone
    - RBC Groupe financier
    - CIBC
    - BCE Inc.
    - Société Telus
    - Alimentation Couche-Tard
    

    Les résultats seront présentés aujourd'hui au Design Exchange, à Toronto,
entre 9 h et 12 h. Le Rapport Canada 200 du CDP 2007 est accessible au public
à l'adresse www.e-library.ca.

    Le projet du Rapport Canada 200 du CDP 2007 a été soutenu financièrement
par Deloitte & Touche LLP, la British Columbia Investment Management
Corporation, la Caisse de dépôt et placement du Québec, l'Office
d'investissement du Régime de pensions du Canada, l'Association canadienne de
normalisation, Enbridge inc., Golder Ecofys Solutions, le cabinet de relations
publiques NATIONAL, la Banque Scotia et The Ethical Funds Company.

    A propos du Carbon Disclosure Project

    Le Carbon Disclosure Project est une organisation non gouvernementale et
sans but lucratif, créée en 2000 afin de faciliter le dialogue entre les
sociétés et les investisseurs, soutenue par de l'information de qualité dont
découlera une réponse nationale face aux changements climatiques. Le Carbon
Disclosure Project est un projet spécial de Rockefeller Philanthropy Advisors,
à New York, qui a un statut d'organisme de bienfaisance en vertu du paragraphe
501(c)3. Le groupe des investisseurs ne constitue pas une personne morale et
le Carbon Disclosure Project n'a pas le pouvoir de faire d'autres déclarations
au nom des participants.




Renseignements :

Renseignements: Brent Dowdall, Relations avec les médias, (613)
526-3090, poste 448, corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.