LES SECTEURS DE LA FABRICATION TOUJOURS SUR LA VOIE DE LA REPRISE ET DE LA RENTABILITÉ EN 2011

OTTAWA, le 18 mai /CNW/ - Malgré un huard fort, les secteurs de la fabrication couverts dans l'édition du printemps 2011 du Profil de l'industrie canadienne - tels ceux du matériel électrique, des produits métalliques et des machines - peuvent s'attendre à continuer sur la voie d'une production et d'une rentabilité améliorées cette année.

Publié par Le Conference Board du Canada de concert avec la Banque de développement du Canada, le Profil de l'industrie canadienne contient des prévisions quinquennales (de 2011 à 2015) sur la production, les recettes, les coûts et la rentabilité. Les données prévisionnelles que renferme l'édition du printemps 2011 portent sur les secteurs de la fabrication du matériel électrique, des produits métalliques et des machines et des textiles et vêtements et sur les activités de soutien à l'extraction de pétrole et de gaz et les services professionnels.

« Les raisons de cet optimisme tiennent à une relance de la demande dans les secteurs de la construction et de la fabrication en général, ainsi qu'au redressement des marchés d'exportation américain, européen et asiatique, explique Michael Burt, directeur associé, Tendances économiques industrielles. Par contre, la vigueur du dollar menace les industries qui dépendent des exportations pour assurer leur croissance. Cela est particulièrement vrai dans le cas de certains secteurs de la fabrication couverts dans l'édition du printemps 2011, surtout composés d'entreprises plus petites qui doivent constamment investir pour rester concurrentielles. »

« Les profits des entreprises augmentent aussi et, du coup, les entreprises sont plus enclines à dépenser pour obtenir des services professionnels, indique Jérôme Nycz, Premier Vice-président, Stratégie et développement corporatif.

Le segment de cette industrie le plus prometteur à court terme pourrait bien être celui des services architecturaux et de génie, en raison de l'accélération de l'activité dans le secteur de la construction non résidentielle et des prix élevés des produits de base qui stimulent les investissements. Ce genre d'information aide les entreprises dans leur planification. »

Matériel électrique

Le secteur de la fabrication du matériel électrique - dont la gamme de produits va de l'équipement d'éclairage aux moteurs électriques en passant par les piles - peut s'attendre à des profits au moins quatre fois plus élevés cette année, de 223 millions de dollars. Il doit son rétablissement à l'augmentation de la construction non résidentielle et à d'importants investissements dans les télécommunications pour soutenir la demande de câblage. Cependant, malgré ce rebond, les profits resteront bien en-deçà du pic de 577 millions de dollars atteint avant la récession, en 2007.

Produits métalliques

Le secteur des produits métalliques voit actuellement ses ventes croître à une allure qui dépasse les 10 p. 100. Il profite particulièrement de la production accrue de véhicules et d'investissements à la hausse dans les champs de pétrole. Toutefois, une croissance de la rentabilité plus modeste, de 6,9 p. 100, est prévue en 2011, de sorte que les profits s'établiront à 1,4  milliard de dollars. La flambée des prix des métaux a des répercussions sur les résultats du secteur.

Machines

La reprise économique en cours à l'échelle mondiale stimulera la demande d'exportation et profitera aux ventes intérieures de machines. Les prix plus élevés des produits de base feront progresser la demande de machines dans l'industrie des ressources, en plus d'inciter les clients sectoriels à investir dans les machines économes en combustibles. Cependant, le huard vigoureux nuira au prix des produits canadiens sur les marchés mondiaux, où la concurrence est très vive. Quoi qu'il en soit, le secteur des machines peut s'attendre, cette année, à une hausse de presque 40 p. 100 de ses profits, qui grimperont à 920 millions de dollars - bien plus que les maigres 261 millions engrangés il y a trois ans.

Activités de soutien à l'extraction de pétrole et de gaz

Les activités de ce secteur sont très dépendantes des prix de l'énergie, et si l'affaiblissement des prix du gaz mine la croissance, les cours élevés du pétrole encouragent les nouveaux projets de forage. De plus, le recours croissant à des techniques de forage non conventionnelles se traduit par une utilisation plus intensive des services du secteur. Il en résulte non seulement une forte croissance sectorielle, mais aussi des profits qui croîtront de façon exponentielle, selon nos prévisions, de 45 millions à 225 millions de dollars de 2009 à 2011.

Services professionnels

Ce secteur couvre un vaste éventail de services : services juridiques, comptabilité, gestion des déchets, etc. On s'attend à un rendement particulièrement bon du segment des services d'architecture et d'ingénierie à court terme, grâce à la croissance de la construction et des activités minières. Le secteur des services professionnels a affiché une hausse de ses profits de 13 p. 100 l'an dernier. Cette année, les profits devraient se chiffrer à 8,4 milliards de dollars, une baisse de 4 p. 100.

Textiles et vêtements

Après deux années de pertes, l'industrie des textiles et des vêtements devrait enregistrer de légers profits, de 13 millions de dollars, en 2011. À la hausse l'an dernier pour la première fois depuis 2000, la production s'accroîtra encore en 2011. La demande canadienne augmente depuis 2009, et on s'attend à ce que les exportations progressent pour une deuxième année d'affilée.

La diffusion du Profil de l'industrie canadienne s'inscrit dans la recherche du Conference Board du Canada sur les tendances économiques industrielles. Des analyses prévisionnelles de 23 secteurs sont ainsi effectuées chaque année. Il est possible d'accéder au contenu de celles-ci à partir de www.e-library.ca. Les clients de la BDC désireux d'obtenir des exemplaires sans frais sont invités à communiquer avec leur directeur de compte à la BDC.

La BDC est la banque de développement du Canada. À partir de plus de 100 bureaux à l'échelle du pays, elle encourage l'entrepreneuriat en fournissant aux entrepreneurs des services de financement, de capital de risque et de consultation sur mesure. Pour en savoir plus, visitez www.bdc.ca.


SOURCE LE CONFERENCE BOARD DU CANADA

Renseignements :

Brent Dowdall, Relations avec les médias
Le Conference Board du Canada
Tél. : 613-526-3090, poste 448
Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca

Geoffrey King, directeur. Relations publiques
La Banque de développement du Canada
Tél : 514-496-4351
Courriel : geoffrey.king@bdc.ca

Profil de l'entreprise

LE CONFERENCE BOARD DU CANADA

Renseignements sur cet organisme

BANQUE DE DEVELOPPEMENT DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.