Les RMU s'adressent aux citoyens de Laval



    MONTREAL, le 30 oct. /CNW Telbec/ - Nouvelle action de visibilité des
répondants médicaux d'urgence (RMU) d'Urgences-santé. Tôt ce matin, quelques
militants du SCFP ont déployé la bannière de la campagne des RMU et ont
distribué des centaines de dépliants de sensibilisation qui demandent au
ministre de la Santé, Yves Bolduc, de reconnaître la valeur du travail de ces
professionnels.
    "La réponse des gens est très bonne, affirme Martin Doyon, président du
syndicat. Ils réalisent qu'on fait un travail qui sauve des vies, qu'on est en
contact constant avec des personnes en détresse, que notre boulot est très
exigeant et qu'on le fait pour un salaire de misère. Notre retard salarial
doit être comblé si on veut être respectés."
    Le syndicat a du mal à suivre la ligne gouvernementale à ce sujet. L'été
dernier, se réjouissant de la conclusion d'une entente sur la mobilité de la
main-d'oeuvre entre les provinces, le premier ministre Charest affirmait, "Ca
crée un environnement où il y aura un incitatif pour les gouvernements à créer
les meilleures conditions de travail possibles pour ceux qui sont dans le
réseau de la santé." (Le Devoir, samedi 19 juillet 2008). Le SCFP souligne que
les RMU de Calgary touchent, dès l'embauche, 5,80 $ de plus l'heure, un écart
qui monte à 8 $ à Vancouver, tandis que le fossé se creuse encore davantage à
Toronto où les RMU gagnent 15,10 $ l'heure de plus que leurs collègues
montréalais. "Le gouvernement libéral doit faire preuve de cohérence dans son
discours. D'un côté, le premier ministre table sur une progression des
conditions des employés de la santé pour les garder au Québec. De l'autre, le
ministre de la Santé reste imperturbable et refuse toute comparaison avec nos
collègues des autres provinces. Est-ce que la vie d'un Torontois vaut plus que
celle d'un Montréalais ou d'un Lavallois", s'interroge Martin Doyon.
    Les RMU d'Urgences-santé sont sans contrat de travail depuis décembre
2003. Ils accusent un retard salarial de 32 % sur les préposés au 9-1-1 de la
Ville de Montréal qui remplissent des tâches comparables. Les RMU invitent les
citoyens à consulter le site www.appuyonslesrmu.com où ils pourront visionner
une vidéo choc qui illustre bien la réalité quotidienne des RMU.

    Le SCFP représente quelque 20 000 membres dans la santé et les services
sociaux au Québec. En plus de ce secteur d'activité, le SCFP est présent dans
10 autres secteurs, entre autres, l'éducation, les municipalités, le transport
urbain, le transport aérien, les sociétés d'Etat et organismes publics
québécois, l'hydroélectricité et les communications. Comptant au total plus de
105 000 membres au Québec, il est le plus important syndicat affilié de la
FTQ.

    Ce communiqué et d'autres infos sur le site scfp.qc.ca




Renseignements :

Renseignements: Martin Doyon, président SCFP 3642, cell. (514) 723-5810;
Alexandre Boulerice, (514) 384-9681, poste 270, cell. (514) 668-7148; SOURCE:
SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE (FTQ)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.