Les rideaux de douche libèrent des substances chimiques toxiques



    Un nouveau rapport démontre que les rideaux de douche en PVC libèrent
    plus de 100 substances chimiques

    TORONTO, le 12 juin /CNW/ - Les rideaux de douche faits de PVC (chlorure
de vinyle) libèrent dans l'air une centaine de substances chimiques toxiques
qui provoquent des effets nocifs sur la santé. Selon le rapport d'étude
Volatile Vinyl: The New Shower Curtain's Chemical Smell (Le vinyle volatil :
l'odeur chimique que dégage le nouveau rideau de douche), ces substances
génèrent une odeur que l'on associe à des rideaux de douche neufs et qui
caractérise spécifiquement les rideaux de douche et leurs doublures fabriqués
à partir de PVC. Ce nouveau rapport a été publié aujourd'hui par le Center for
Health, Environment and Justice (CHEJ) (Centre pour la santé, l'environnement
et la justice), une organisation domiciliée aux Etats-Unis, et par Défense
environnementale et l'Association canadienne du droit de l'environnement
(ACDE), qui en assurent la diffusion au Canada.
    Bien qu'on les retrouve dans les foyers du monde entier, les rideaux de
douche en PVC contiennent de nombreuses substances chimiques nocives, y
compris des composantes organiques volatiles (COV), des phtalates et des
organostanniques. Ces substances toxiques émanant des rideaux de douche en PVC
peuvent provoquer des irritations respiratoires, des atteintes au système
nerveux central, au foie et aux reins, des nausées, des maux de tête et une
perte de coordination.
    "L'odeur du nouveau rideau de douche peut être toxique et nuire à votre
santé", déclare Michael Schade, coauteur du rapport et coordonnateur de la
campagne CHEJ PVC. "Les rideaux de douche en vinyle contaminent l'air que nous
respirons et le gouvernement canadien doit prendre des mesures musclées
concernant l'utilisation du PVC dans les produits de consommation", affirme le
Dr Rick Smith, directeur général de Défense environnementale.
    "Une exposition répétée aux multiples substances chimiques que libèrent
les rideaux de douche en vinyle peut entraîner des troubles de santé
inquiétants", révèle Aaron Freeman, Directeur de politique à Défense
environnementale, "notamment chez les enfants, puisqu'ils sont plus sensibles
aux produits chimiques toxiques."
    Les rideaux de douche en PVC testés aux Etats-Unis par CHEJ ont été
achetés chez Bed Bath and Beyond, Kmart, Sears, Target et Wal-Mart. L'une des
marques vendues chez Bed Bath and Beyond était également disponible dans les
magasins canadiens. Par ailleurs, la plupart des magasins à rayons au Canada
vendent un éventail de marques de rideaux de douche en vinyle. L'étude révèle,
entre autres, les résultats clés suivants :

    
    -   Sur une période de 28 jours, un rideau de douche a libéré
        108 composantes organiques volatiles (COV) dans l'air.
    -   Les cinq rideaux testés en première phase contenaient des phtalates
        di(2-éthylhexy) phtalate (DEHP) et des phtalates di-isononyl (DINP).
        Ces produits chimiques et autres phtalates sont interdits dans la
        fabrication de jouets pour enfant en Californie, au Washington et
        dans les pays de l'UE. Le Canada n'a mis que le DEHP à la liste des
        substances "toxiques" et a recommandé l'interdiction de cette
        substance dans la fabrication des produits pour enfant, sans en faire
        une loi.
    -   Plusieurs substances chimiques trouvés dans les rideaux de douche
        (éthylbenzène, méthylisobuthylcétone, cyclohexanone et DINP) figurent
        dans la liste de substances préoccupantes pour la santé, en vertu de
        la Loi canadienne sur la protection de l'environnement, sans
        toutefois faire l'objet d'une réglementation.
    

    "Non seulement les produits en vinyle contaminent-ils notre air
intérieur, ils libèrent aussi des dioxines toxiques lorsqu'ils sont fabriqués
et incinérés", révèle Theresa McClenaghan, directrice générale de l'ACDE. "Le
gouvernement fédéral bénéficie d'une conjoncture favorable pour introduire de
façon proactive une réglementation sur ces substances chimiques et déposer au
Parlement un projet de loi majeur pour amender la Loi sur les produits
dangereux."
    Les résultats du rapport Volatile Vinyl ouvrent la voie à une réforme des
règlements d'application au Canada. Défense environnementale et l'ACDE
recommandent au gouvernement fédéral la mise en place des mesures suivantes
destinées à protéger la santé de la population canadienne et sauvegarder
l'environnement.

    
    -   interdire l'utilisation de PVC dans la fabrication de rideaux de
        douche;
    -   obliger les fabricants et les détaillants à changer leur gamme de
        produits pour introduire des articles plus sécuritaires, comme des
        rideaux de douche en coton;
    -   consolider la réglementation sur l'étiquetage de façon à ce que les
        consommateurs puissent faire des choix plus sécuritaires;
    -   placer les substances chimiques (y compris la toluène, la
        cyclohexanone, la méthylisobuthylcétone, le phénol, l'éthylbenzène,
        le DEHP et le DINP) libérées par les produits de consommation faits
        de PVC dans la catégorie des polluants dangereux de l'air intérieur
        et réglementer leur utilisation quant à la fabrication de produits de
        consommation.
    

    Nous exhortons également tous les gouvernements provinciaux du pays à
prendre des mesures semblables pour protéger la santé des Canadiennes et des
Canadiens.
    En attendant que le gouvernement passe à l'action, les consommateurs
doivent éviter d'acheter des rideaux de douche ou tout autre produit courant
fait de PVC ainsi que des produits dont l'étiquetage ne révèle pas les
produits chimiques qu'ils contiennent.
    Vous pouvez télécharger gratuitement la version intégrale du rapport
Volatile Vinyl: The New Shower Curtain's Chemical Smell en consultant le site
Internet de Défense environnementale - Une nation toxique (www.toxicnation.ca)
ou le site de l'ACDE (http://www.cela.ca/francais.shtml).
    Pour télécharger des rouleaux B, qualité radiodiffusion, ainsi que des
photos à haute résolution et autres ressources, consultez le site du Center
for Health, Environment and Justice (www.chej.org/showercurtainreport).

    Au sujet de Défense environnementale (www.environmentaldefence.ca) :
Défense environnementale est un organisme voué à la protection de
l'environnement et de la santé humaine. Nous effectuons de la recherche. Nous
faisons de l'éducation. Nous allons devant les tribunaux lorsque l'exige la
situation. Tous nos efforts convergent vers la promotion d'un air sain, d'une
eau propre et la protection des écosystèmes nationaux et l'arrêt de la
contribution du Canada aux changements climatiques, à la grandeur du pays.

    Au sujet de l'ACDE (http://www.cela.ca/francais.shtml) : l'Association
canadienne du droit de l'environnement oeuvre dans des dossiers afférents au
droit et aux politiques dans le but de protéger les intérêts du public. Nous
représentons les particuliers et les groupes devant les tribunaux et nous
exerçons des pressions pour la mise en place d'une législation exhaustive qui
protège et améliore la santé publique et assure la qualité de l'environnement,
d'un bout à l'autre du pays.





Renseignements :

Renseignements: ou pour obtenir une entrevue, veuillez joindre: Jennifer
Foulds, Défense environnementale, en composant le (416) 323-9521, poste 232,
ou le (647) 280-9521 (cellulaire)

Profil de l'entreprise

Environmental Defence

Renseignements sur cet organisme

CANADIAN ENVIRONMENTAL LAW ASSOCIATION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.