Les ressources naturelles au Québec : une source naturelle de prospérité - Dévoilement de la deuxième étude de la campagne PROSPERITE.QUEBEC

MONTRÉAL, le 8 juin 2015 /CNW Telbec/ - Alors que s'ouvre la 21e édition de la Conférence de Montréal, le CPQ (Conseil du patronat du Québec) dévoile la deuxième d'une série d'études qui sera produite dans le cadre de la campagne PROSPERITE.QUEBEC intitulée « Les ressources naturelles au Québec : une source naturelle de prospérité ».

Cette analyse s'intéresse principalement à trois grandes catégories de ressources naturelles, soit les forêts, les minéraux et métaux, et l'énergie - y compris les activités d'extraction et de transformation y ayant trait. Elle illustre ainsi les retombées positives de l'exploitation responsable des ressources naturelles sur le niveau de vie et la qualité de vie des Québécois.

« Il est possible de combiner harmonieusement développement des ressources naturelles et politiques environnementales et sociales efficaces. Si un dialogue social est essentiel pour en prendre pleinement conscience, il faut tout d'abord pouvoir apprécier à sa juste valeur, la contribution positive des entreprises de ce secteur et le potentiel dont dispose le Québec pour devenir un véritable leader de classe mondiale », déclare Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ.

Les comparaisons internationales le démontrent : l'exploitation des ressources naturelles contribue à notre prospérité par l'entremise de différentes dynamiques économiques

« Les entreprises du domaine des ressources naturelles contribuent à notre prospérité collective de plusieurs façons : elles sont plus productives que la moyenne, elles rehaussent notre niveau de vie, les emplois y sont mieux rémunérés que la moyenne, elles participent à la diversification de l'économie et au développement des régions et elles contribuent à réduire les inégalités économiques. De plus, la dynamique des échanges internationaux augmente notre prospérité», observe Norma Kozhaya, vice-présidente à la recherche et économiste en chef du CPQ.

Par ailleurs, même si le secteur des ressources naturelles au Québec a connu un certain recul par rapport aux secteurs de services au cours des dernières années, sa contribution économique reste considérable. En 2013, il représentait environ 11 % du PIB, 5 % de l'emploi et 42 % des exportations. Par ailleurs, contrairement à certaines croyances, la contribution des ressources naturelles transformées au Québec est considérable. Les activités de transformation des ressources naturelles constituent 45 % de la production totale du secteur, fournissent plus de deux tiers des emplois et représentent plus de 88 % des exportations.

Libérer le potentiel du Québec pour jouer dans la cour des grands !

Le Québec est doublement privilégié, tant par l'ampleur que par la diversité des ressources naturelles présentes sur son territoire, dont le potentiel économique demeure à être pleinement développé. En termes de PIB, le secteur forestier est plus important au Québec que dans les autres provinces canadiennes, à l'exception de la Colombie-Britannique. Le Québec se classe aussi deuxième pour ce qui est du secteur des mines et minéraux, derrière l'Ontario, et deuxième dans le secteur de l'énergie, loin derrière l'Alberta.

Par ailleurs, deux volets sont indissociables et interdépendants. D'un côté, les ressources naturelles représentent un levier économique qui permet de créer des milliers d'emplois, de dynamiser le développement économique régional et de financer une part substantielle des services publics par les recettes générées. De l'autre côté, l'exploitation doit se faire de façon responsable, dans le respect de l'environnement et des communautés, de même qu'en assurant la pérennité du développement pour les générations futures.

« Le Québec est en retard par rapport à la moyenne canadienne en termes de PIB et de revenu disponible. Les ressources naturelles peuvent contribuer à combler l'écart, et permettre de mieux répondre aux besoins de qualité de vie des citoyens, notamment en matière de santé, d'éducation et de protection sociale pour les plus démunis », de conclure M. Dorval.

L'étude est disponible sur le site PROSPERITE.QUEBEC

À propos du CPQ : Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 75 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec.

 

SOURCE Conseil du patronat du Québec

Renseignements : et demandes d'entrevues : Benjamin Laplatte, Directeur principal - Affaires publiques et développement corporatif, blaplatte@cpq.qc.ca, Cell. : 438 886-9804

LIENS CONNEXES
http://www.cpq.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.