Les ressources et les marchés émergents continuent de produire des rendements solides en octobre pour les détenteurs de fonds, selon les données de Morningstar



    TORONTO, le 2 nov. /CNW/ - Le secteur en plein boum des ressources
naturelles a continué à alimenter des rendements solides en octobre pour les
détenteurs de fonds de placements qui sont axés sur ces segments du marché. Le
mois a aussi connu une croissance continue dans les marchés émergents du
monde, ce qui s'est traduit par des gains solides pour de nombreuses
catégories de fonds d'actions étrangères, selon les données préliminaires sur
le rendement publiées aujourd'hui par Morningstar Canada.
    Trente des 42 Indices de fonds Morningstar Canada ont affiché des
rendements positifs pour le mois, avec à leur tête l'Indice Actions Métaux
précieux Morningstar et son gain de 8,6 %. "Nous ne sommes pas
particulièrement surpris par le rendement spectaculaire des fonds de métaux
précieux compte tenu de la montée du prix de l'or, qui en est à son niveau le
plus élevé depuis 1980", a indiqué Bhavna Hinduja, analyste de fonds chez
Morningstar Canada. "Cela a été le résultat des coupures récentes des taux
d'intérêts aux Etats-Unis, qui ont affaibli le dollar américain encore
davantage. Un autre facteur ayant stimulé le prix de l'or a été la montée du
prix du pétrole brut au-delà de 90 $US le baril, ce qui a provoqué sur les
marchés des inquiétudes quant à des possibilités d'inflation et de récession
aux Etats-Unis."
    Le deuxième indice de fonds du point de vue du rendement a été l'Indice
Asie-Pacifique excluant le Japon Morningstar, qui a gagné 5,7 % pour le mois
malgré des dépréciations dépassant les 4 % pour les monnaies de la Chine, de
Hong Kong et de la Corée du Sud par rapport au dollar canadien. L'indice Hang
Seng de Hong Kong en particulier a connu une hausse de 15,5 % et l'indice
composé de Shanghai 7,2 %. "Les investissements de cette région ont bénéficié
de la baisse des taux d'intérêts décidée par la Réserve fédérale américaine,
précise Mme Hinduja. Les actions d'exportateurs asiatiques ont été stimulées
par ces coupures, et des données de croissance robustes ont atténué les
inquiétudes relatives à l'impact éventuel d'une crise du logement sur
l'économie américaine, qui est le premier marché d'exportation pour l'Asie."
    "De plus, la Chine en particulier a été portée par des premiers appels
publics à l'épargne de sociétés chinoises de haut calibre sur les Bourses
américaines ce dernier mois, comme par exemple Noah Educational Holdings,
Longtop Financial technologies et China Digital TV, qui ont connu des hausses
respectives de 37 %, 85 % et 145 % depuis leurs débuts. Ces premiers appels
publics à l'épargne ont continué à stimuler un sentiment positif sur les
marchés boursiers chinois", a indiqué Mme Hinduja.
    La solidité de l'Asie a aussi bénéficié aux fonds de la catégorie Actions
des marchés émergents, qui affectent en moyenne près de la moitié de leurs
actifs aux marchés asiatiques. Mais ces fonds ont aussi reçu un coup de pouce
des marchés d'Amérique latine comme ceux du Mexique et du Brésil, dont les
principaux indices boursiers ont grimpé respectivement de 3,8 % et 7,2 %. Et
bien que le peso mexicain ait chuté de 2,7 % par rapport au huard, le réal
brésilien a gagné 0,7 % en raison de la solidité des exportations de ce pays.
L'Indice Actions des marchés émergents Morningstar a connu le troisième
meilleur rendement en octobre, avec un gain de 5,3 %.
    Les cours des marchandises qui ont monté en flèche ont été une aubaine
pour les fonds de ressources naturelles; l'Indice Actions de ressources
naturelles Morningstar a terminé le mois d'octobre avec le quatrième meilleur
rendement, soit un gain de 5,1 %. Les fonds d'actions canadiennes riches en
ressources naturelles ont aussi bien tiré leur épingle du jeu,
particulièrement ceux visant les PME canadiennes : les indices Actions de PME
en majorité canadiennes et Actions de PME canadiennes ont pris 4,9 % et 4 %,
se plaçant aux cinquième et sixième rangs respectivement. Quant à l'indice qui
piste les fonds à plus grande capitalisation de la catégorie Actions
canadiennes, il est arrivé au septième rang avec un rendement de 3,5 %.
    L'Indice Actions américaines Morningstar était au pied du classement avec
un recul de 2,7 % pour le mois, bien que cela soit une fois de plus imputable
aux effets des devises. Lorsqu'il est mesuré en devise locale, l'Indice S&P
500 a avancé de 1,6 % pour le mois. Toutefois, pour les investisseurs
canadiens, l'appréciation du huard de 4,9 % face au dollar américain a estompé
tous les gains puisque la plupart des fonds de cette catégorie ne couvrent pas
leur participation aux devises étrangères. Pour l'année à ce jour, l'Indice
Actions américaines Morningstar a maintenant enregistré des pertes de 9,5 %.
    Toutefois les misères des fonds américains ne sont que broutilles
comparativement aux malheurs qui affligent les fonds d'actions japonaises. Ces
derniers ont été aux prises avec la combinaison de marchés en baisse et d'une
devise qui périclite. En plus du Nikkei 225 qui a perdu 0,3 % le mois dernier,
le yen a également chuté de 5,2 % par rapport au dollar canadien, provoquant
ainsi une baisse de 5,2 % de l'Indice Actions japonaises Morningstar pour
octobre. Cela a été le pire résultat de tous les indices de fonds pour le
mois, et le rendement de cet indice pour l'année en cours s'en trouve réduit à
-18,6 %, également le pire parmi tous les indices.
    Les marchés européens ont enregistré des résultats assez pimpants pour
octobre, avec les principaux indices boursiers de France, d'Allemagne et du
Royaume-Uni affichant entre 2 % et 4 %. Néanmoins, à l'instar des fonds
d'actions américaines, les gains des investisseurs canadiens furent annulés
par l'essor du huard contre l'euro (3,1 %) et la livre (2,9 %). L'Indice
Actions européennes Morningstar a reculé de 0,5 % pour le mois. La force de la
devise canadienne est également responsable des piètres résultats de l'Indice
Actions internationales Morningstar (qui a glissé de 0,4 %) et de l'Indice
Actions mondiales Morningstar (en baisse de 0,8 %).
    Pour de plus amples renseignements sur les rendements d'octobre,
rendez-vous à www.morningstar.ca.
    Morningstar publie des données préliminaires sur les indices de fonds
canadiens Morningstar quelques jours après la fin de chaque mois, y compris
une analyse des conjonctures boursières qui influent sur les résultats des
divers indices au cours du mois. Les données finales sont disponibles une
semaine plus tard.

    A propos de Morningstar

    Morningstar Canada est la filiale canadienne de Morningstar, Inc.,
société située à Chicago. Morningstar Canada commercialise PALTrak et le
Laboratoire Advisor, deux populaires outils de recherche sur les fonds de
placement, et offre la source d'informations en ligne la plus complète sur les
fonds mutuels canadiens par l'entremise de Morningstar.ca et
MorningstarAdvisor.ca. La société produit également le logiciel Principia, un
outil de recherche portant sur l'univers canadien des fonds institutionnels.
Morningstar Canada est aussi un important fournisseur de solutions s'intégrant
aux sites Web des institutions financières, en plus d'offrir des services de
consultation se basant sur les données qu'elle recueille et les analyses qui
en découlent. Exploitant dans 18 pays, Morningstar fournit des données sur
plus de 250 000 placements à l'échelle mondiale.





Renseignements :

Renseignements: Christian Charest, Editeur adjoint, Morningstar Canada,
(416) 484-7817, christian.charest@morningstar.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.