Les répercussions de la récession seront moins importantes au Québec que dans les autres provinces, selon les Services économiques RBC



    
    Les dépenses en infrastructures contribuent à atténuer les répercussions
    de la crise économique
    

    TORONTO, le 15 juin /CNW/ - Bien que la conjoncture économique au Québec
soit la plus défavorable en 18 ans, un nouveau rapport des Services
économiques RBC prévoit que les répercussions de la récession actuelle seront
moins importantes au Québec que dans les autres grandes provinces canadiennes.
    "La performance de l'économie québécoise s'est grandement affaiblie au
cours des premiers mois de 2009, a affirmé Craig Wright, premier
vice-président et économiste en chef, RBC. Elle risque toutefois moins de
souffrir de l'effondrement d'un secteur important, comme ce fut le cas pour le
secteur de l'automobile en Ontario. En outre, les dépenses en infrastructures
au Québec ont contribué à atténuer les répercussions de la crise."
    Selon le rapport, les constructeurs de la province ont mis un frein à
leurs projets de construction de logements neufs. Par conséquent, le nombre
des mises en chantier a baissé à son deuxième niveau le plus bas depuis 2001.
De plus, d'importants secteurs manufacturiers, tels ceux de l'aluminium et de
l'aéronautique, ont été éprouvés par la dégradation des conditions du marché.
Les producteurs de produits du bois, de pâte et papier et de meubles ont subi
le même sort.
    Puisque les forces négatives s'intensifient et qu'elles perdureront
probablement plus longtemps que prévu, les Services économiques RBC ont revu à
la baisse leurs prévisions relatives à la croissance du PIB réel du Québec, de
-0,5 % à -1,6 %, tel que mentionné dans leurs Perspectives provinciales de
mars. Cela représenterait la première contraction annuelle de l'économie de la
province depuis 1991, année où l'activité économique a enregistré un repli
considérable de 2,7 %. Le rapport prévoit également que le taux de chômage
moyen s'établira à 8,8 % en 2009.
    Le rapport fait état de perspectives optimistes pour la province en 2010,
notamment en raison des mesures de relance budgétaires mises en oeuvre. Le
gouvernement du Québec a récemment augmenté son plan de renouvellement des
infrastructures à 42 millions de dollars et prolongera sa durée jusqu'en 2013.
Au cours du présent exercice financier, les dépenses pour diverses
infrastructures publiques au Québec augmenteront de plus de 8 %. Pour sa part,
Hydro-Québec prévoit une augmentation de 11 % de ses dépenses d'investissement
en immobilisations.
    Compte tenu des investissements en infrastructures, de l'atténuation de
la crise du crédit et du rétablissement des principaux partenaires commerciaux
du Québec plus tard cette année, le rapport prévoit que la confiance des
consommateurs et des entreprises se rétablira peu à peu, stimulant ainsi une
reprise modérée manifestée par une croissance de 2,3 % du PIB réel en 2010.
    Dans les Perspectives provinciales de RBC, il est principalement question
des révisions généralisées des prévisions relatives au PIB réel en 2009
motivées par la faiblesse incroyable des conditions économiques tard l'année
dernière et au début de cette année. Le cours récent des événements appuie les
prévisions de RBC selon lesquelles une reprise générale s'amorcera d'ici le
deuxième semestre de 2009 et se poursuivra en 2010. En 2009, les économies de
seulement trois provinces, soit la Saskatchewan, le Manitoba et la
Nouvelle-Ecosse, croîtront alors que celles des autres provinces se
contracteront. L'Ontario (profondément ébranlée par le secteur automobile),
Terre-Neuve-et-Labrador (aux prises avec une forte diminution de la production
de pétrole et de minerai) et l'Alberta (réduction des investissements des
entreprises et de la consommation) sont les trois provinces les plus touchées
par la crise. Cependant, RBC continue de prévoir que la croissance économique
de toutes les provinces reviendra positive l'an prochain.

    Les perspectives provinciales des Services économiques RBC évaluent les
provinces en termes de croissance économique, de croissance de l'emploi, de
taux de chômage, de ventes au détail et de mises en chantier.

    Selon le rapport (disponible en ligne à compter d'aujourd'hui à 8 h HAE à
l'adresse www.rbc.com/economie/marche/pdf/provf.pdf), les détails des
prévisions provinciales sont les suivants :

    
                    PIB réel         Mises en chantier      Ventes au détail

              % de var. annuelle          Milliers        % de var. annuelle

                08     09     10      08     09     10      08     09     10
                --     --     --      --     --     --      --     --     --

    T.-N.& L. -0,1   -3,5    3,0     3,2    3,2    3,0     7,6    0,1    4,8

    I.-P.-E.   0,9   -1,8    2,0     0,7    0,5    0,7     5,6   -1,3    4,1

    N.-E.      2,0    0,2    2,5     4,3    3,2    3,5     4,2   -2,8    4,5

    N.-B.      0,0   -0,5    2,7     4,2    3,5    3,5     5,9   -2,2    4,1

    QUE        1,0   -1,6    2,3    47,9   38,9   37,0     5,1   -1,5    4,5

    ONT       -0,4   -3,4    2,2    75,6   52,7   65,0     3,5   -3,0    4,2

    MAN        2,4    0,5    2,8     5,6    3,9    5,3     7,2   -2,6    5,4

    SASK       4,4    0,7    2,8     6,8    3,3    3,7    10,6   -1,9    5,8

    ALB       -0,2   -2,5    2,9    29,0   16,7    28,0   -0,1   -7,8    5,7

    C.-B.     -0,3   -1,9    2,9    34,3   14,7    23,0    0,3   -6,5    5,9

    CANADA     0,4   -2,4    2,5     211    141    173     3,4   -3,7    4,8



                     Emploi           Taux de chômage

              % de var. annuelle              %

                08     09     10      08     09     10
                --     --     --      --     --     --

    T.-N.& L.  1,5   -2,6    1,1    13,2   14,7   14,8

    I.-P.-E.   1,3   -2,3    1,0    10,7   12,5   12,6

    N.-E.      1,2   -0,4    1,0     7,7    9,3    9,6

    N.-B.      0,9   -0,5    0,6     8,6    9,5   10,3

    QUE        0,8   -1,0    1,1     7,2    8,8    9,4

    ONT        1,4   -2,6    1,0     6,5    9,3    9,9

    MAN        1,7   -0,1    1,3     4,1    5,1    5,6

    SASK       2,2    1,5    1,2     4,1    5,2    5,7

    ALB        2,7   -1,0    1,4     3,6    6,4    6,7

    C.-B.      2,1   -2,5    2,1     4,6    7,8    7,8

    CANADA     1,5   -1,7    1,3     6,1    8,5    9,0
    




Renseignements :

Renseignements: Craig Wright, Services économiques RBC, (416) 974-7457;
Robert Hogue, Services économiques RBC, (416) 974-6192; Raymond Chouinard,
Relations avec les médias RBC, (514) 874-6556

Profil de l'entreprise

RBC (French)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.