Les recommandations de la FCEI en prévision du budget fédéral de 2011, l'Année de l'entrepreneur

OTTAWA, le 3 févr. /CNW/ - Dans le cadre d'une réunion tenue plus tôt dans la journée, la FCEI a demandé au ministre des Finances Jim Flaherty d'adopter, dans le prochain budget fédéral, des mesures qui favoriseront la création d'emplois et stimuleront la croissance des PME. La FCEI lui a fait part des idées qu'elle a présentées dans son rapport De la reprise à la croissance : Aider les petites entreprises à stimuler la croissance économique, publié aujourd'hui.

« Ayant soutenu l'économie canadienne dans les pires moments de la récession, les propriétaires des petites et moyennes entreprises (PME) sont maintenant prêts à mener la croissance du Canada », déclare Catherine Swift, présidente et chef de la direction de la FCEI. « Il est primordial que le budget fédéral comporte des mesures stratégiques qui encouragent leurs projets plutôt que de les entraver. Ceci est d'autant plus pertinent que le gouvernement fédéral s'est joint à la FCEI récemment pour annoncer que 2011 sera l'Année de l'entrepreneur. »

Les principales préoccupations des propriétaires de PME s'articulent autour des charges sur la masse salariale, des lourdeurs administratives et de l'endettement croissant du gouvernement. Ils souhaitent voir des mesures qui leur permettront de garder plus d'argent afin de pouvoir l'investir dans le recrutement de nouveaux employés, l'acquisition de nouveau matériel et l'exploitation de nouvelles possibilités.

Voici les recommandations clés de la FCEI :

  • Établir un crédit pour le recrutement et la formation dispensant les entreprises de payer les cotisations d'AE sur les hausses de la masse salariale pendant un an.
  • Indexer l'exonération cumulative des gains en capital à l'inflation, conformément à ce qui a déjà été promis.
  • Prévoir des réductions futures de l'impôt sur le revenu des petites entreprises afin de freiner l'érosion de l'écart entre le taux des petites entreprises et le taux d'imposition général des sociétés. Relever le seuil d'imposition des petites entreprises à 600 000 $.
  • Exiger de l'ARC qu'elle fournisse une interprétation fiscale par écrit dans le cas de demandes effectuées par téléphone ou par courriel. Si une entreprise suit les conseils de l'ARC et que ceux-ci se révèlent incorrects, l'entreprise ne devrait pas être tenue responsable.
  • Réduire l'écart grandissant entre la rémunération, les avantages sociaux et les pensions des secteurs public et privé. Pour le secteur public, les propriétaires de PME sont en faveur du recul de l'âge de la retraite et du passage d'un régime de retraite à prestations déterminées à un régime de retraite à cotisations déterminées.

La liste des onze principales recommandations de la FCEI pour le budget 2011 et le document intégral comportant plusieurs autres idées pour stimuler la croissance économique du Canada se trouve à www.cfib-fcei.ca

En qualité du plus grand groupement de petites et moyennes entreprises du Canada, la FCEI représente Le pouvoir des entrepreneursMC. Créée en 1971, la FCEI définit ses positions selon le point de vue de plus de 108 000 membres au pays provenant de tous les secteurs. Elle procure aux dirigeants de PME une voix forte et convaincante à tous les ordres de gouvernement et contribue à l'essor économique.


SOURCE FEDERATION CANADIENNE DE L'ENTREPRISE INDEPENDANTE

Renseignements :

Pour organiser une entrevue avec Catherine Swift, veuillez contacter Linnet Forand au 613 235-2373.

Profil de l'entreprise

FEDERATION CANADIENNE DE L'ENTREPRISE INDEPENDANTE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.