Les Raeliens demandent à ce que le prix Judith-Jasmin octroyé en 2004 soit retiré à la journaliste Brigitte McCann



    MONTREAL, le 14 mai /CNW Telbec/ - Le 31 mars dernier, le Tribunal de la
Cour du Québec, à la suite d'une plainte portée par deux Raeliens, en vient à
la conclusion que le reportage de McCann dans le Journal de Montréal, en
octobre 2003, a été documenté et publié à partir de gestes clandestins non
justifiés; constituant une faute de la part de Corporation Sun Media. Jamais
Mme Judith Jasmin n'aurait approuvé les commentaires de Mme McCann et ses
tactiques clandestines, elle qui prônait l'honnêteté intellectuelle et le
dépassement de ses propres croyances.
    Rappelons que Brigitte McCann et Chantal Poirier ont infiltré le
Mouvement Raelien en utilisant de fausses identités et elles y ont pris des
centaines de photos clandestines. Par la suite, elles ont écrit, avec une
intention malhonnête, une série d'articles sur la Religion Raelienne dans le
Journal de Montréal et le Journal de Québec, en octobre 2003. Elles ont aussi
publié plusieurs photographies des membres, sans avoir préalablement obtenu
leur consentement, leur causant ainsi d'importants préjudices, tant moraux que
matériels (pertes d'emploi et de contrats, atteintes à leur dignité, leur
honneur et leur réputation, etc.).
    M. Daniel Chabot, Evêque et porte-parole Raelien déclare : "Il est
inacceptable que la Fédération professionnelle des journalistes du Québec
laisse un prix de ce prestige à une journaliste qui utilise des moyens jugés
par le tribunal du Québec comme abusifs et illégaux. C'est à se demander
quelle direction prend le journalisme au Québec ?"
    L'Honorable Juge Charles G. Grenier, de la Cour du Québec, a condamné le
manque de sérieux des dirigeants de Sun Media et le non-respect des règles du
journalisme d'enquête :

    
    (150) (...) "tout cela confère à la démarche de Corporation Sun Media un
    caractère de désinvolture et un manque de sérieux qui sont peu
    compatibles avec les principes du journalisme d'enquête énoncés par les
    guides du Conseil de presse du Québec et de la Fédération des
    journalistes professionnels du Québec.

    (156) (...) le Tribunal en vient à la conclusion que le reportage du
    12 octobre 2003 qui est celui qui concerne les demandeurs a été documenté
    et publié à partir de gestes clandestins non justifiés qui constituaient
    une faute de la part de Corporation Sun Media, faute qui engage sa
    responsabilité civile à l'endroit des demandeurs. (cf 2009 qccq 3263 sur
    www.jugement.qc.ca) ou (www.mediashit.org)
    

    Les Raeliens n'exigent pas seulement le retrait du Prix Judith-Jasmin à
McCann, mais aussi le retrait de la référence à cette série d'articles sur le
site de la FPJQ (section "histoire du prix Judith-Jasmin") et de publier le
jugement de l'Honorable Juge Grenier sur le site de la FPJQ afin que tous les
journalistes et autres lecteurs soient mis au courant de ce jugement et que
cette erreur journalistique ne soit plus reproduite au détriment du vrai bon
journalisme, honnête et conscient de la réalité.
    "La population et les médias ont tous été leurrés par les journalistes de
Sun Media qui n'ont pas hésité à se vanter d'avoir été primées par leur
fédération professionnelle. Mais elles étaient et elles sont toujours dans
l'erreur : les journalistes et leurs dirigeants sont aujourd'hui condamnés
sévèrement par la justice" ajoute M. Chabot
    D'ailleurs, la Cour du Québec a reconnu Sun Média et le Journal de
Montréal coupables d'avoir violé la vie privée de deux raeliens, dont un
prêtre. Sun Media a été condamné à verser aux victimes plus de 10 000$ en
dommages compensatoires et punitifs, ainsi que les frais judiciaires et les
frais d'expertise.
    Les membres de la Religion Raelienne iront prochainement manifester leur
joie devant les bureaux du Journal de Montréal.




Renseignements :

Renseignements: ou demande d'entrevue: Stella, (514) 793-3126

Profil de l'entreprise

Église raëlienne canadienne

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.