Les questions relatives à la santé mentale en milieu de travail sont de plus en plus préoccupantes, mais les hauts dirigeants n'y sont pas assez sensibilisés



    TORONTO, le 15 juill. /CNW Telbec/ - Un sondage réalisé par Mercer de
concert avec l'Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale
(ACMMSM) auprès de 450 entreprises au Canada a révélé que les questions de
santé mentale préoccupent de plus en plus les employeurs. Près de 80 % des
répondants ont signalé que les questions de santé mentale ont pris une
importance plus marquée qu'elles n'en avaient il y a trois ou cinq ans. On
estime que la maladie mentale entraîne chaque année au Canada la perte de
35 millions de jours de travail. De plus, la faible productivité découlant de
problèmes liés à la maladie mentale représente des coûts importants pour les
employeurs.
    Les répondants, dont 85 % sont des représentants de services de
ressources humaines, ont indiqué que seulement 13 % des cadres supérieure sont
très sensibles aux répercussions des problèmes de santé mentale sur
l'organisation. "D'une part, les questions liées à la santé mentale occupent
une place importante dans les priorités des ressources humaines; d'autre part,
la haute direction de l'organisation est peu sensibilisée à ces problèmes, ce
qui crée une situation préoccupante, indique Anne Nicoll, de Mercer. Les
connaissances et la détermination des dirigeants à réagir sont essentiels pour
régler ces problèmes. La majorité des répondants qui ont signalé une grande
sensibilisation de la haute direction ont précisé que cette situation est
attribuable à la présence d'une personne parmi les hauts dirigeants qui saisit
l'importance de cette question."
    Quarante-sept pour cent des répondants ayant indiqué aucune ou une
certaine sensibilisation chez les hauts dirigeants n'envisagent aucune mesure
ou ne savent pas ce qu'ils feront pour sensibiliser davantage la direction.
Selon Anne Nicoll, "le fait que l'on ne se soucie pas suffisamment de mesurer
les répercussions des problèmes de santé mentale sur le travail pour effectuer
une analyse de rentabilisation qui justifierait les moyens à prendre pour les
régler constitue le plus grand obstacle à l'appui des dirigeants. Seulement
22 % des répondants ont indiqué qu'ils mesuraient les répercussions des
problèmes de santé mentale. Parmi ceux qui le font, les deux mesures le plus
souvent mentionnées sont les statistiques sur les demandes d'indemnité pour
invalidité et le recours aux services d'aide aux employés. Cela signifie que
les cas des employés qui n'ont pas recours à ces programmes ne sont pas pris
en compte."
    Les deux tiers des répondants semblent sous-estimer la fréquence des
maladies mentales en milieu de travail. Selon une étude menée récemment par
l'Agence de la santé publique du Canada, on estime que 13 % de la population
adulte canadienne est atteinte d'une maladie mentale, diagnostiquée ou non.
Cependant, lorsqu'on les a interrogés à propos de la fréquence de la maladie
mentale en milieu de travail, 46 % des répondants ont signalé que 5 % ou moins
de leurs employés sont aux prises avec la maladie mentale au cours d'une
année, et 22 % des répondants ont situé cette fréquence entre 5 % et 10 %.
    La majorité des répondants a indiqué que les démarches visant à améliorer
la répartition de la charge de travail et le soutien social au travail sont
insuffisantes. Philip Upshall, de l'ACMMSM, souligne l'importance des mesures
de prévention visant à faire contrepoids aux facteurs du milieu de travail
ayant une incidence sur la santé mentale. "Les hauts dirigeants qui se
préoccupent des questions de santé mentale jouent un rôle essentiel pour
provoquer des changements dans le milieu de travail. Or, 54 % des répondants
ont indiqué un manque de sensibilisation des gestionnaires et des supérieurs
de premier niveau et 57 % ont souligné que les problèmes de santé mentale ne
sont pas traités sur un pied d'égalité avec les problèmes de santé physique
par les gestionnaires de premier niveau."
    Un total de 452 personnes, représentants de services de ressources
humaines et dirigeants d'entreprise, ont participé au sondage en ligne entre
le 17 avril et le 9 mai 2008. Les participants représentaient des entreprises
de divers secteurs d'activité et de tailles variées au Canada, allant des
organisations comptant moins de 100 employés à celles comptant plus de
5 000 employés.

    A propos de Mercer

    Mercer est une entreprise de premier plan sur scène mondiale dans les
domaines de la consultation en ressources humaines, de l'impartition et des
investissements. Nous aidons les organisations à maximiser leur rendement en
mettant à profit les compétences de leur personnel, dans un cadre financier
rigoureux. Mercer offre des services de consultation spécialisés visant à
soutenir les employeurs en l'absence des gestionnaires, et à améliorer la
santé et la productivité de leur main-d'oeuvre. Mercer compte plus de
25 000 clients dans 180 villes de par le monde. www.mercer.ca

    A propos de l'ACMMSM

    L'Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale
(ACMMSM) est une alliance d'organisations oeuvrant en santé mentale. Elle
représente les usagers et leurs familles, des organismes nationaux non
gouvernementaux, des associations professionnelles du domaine de la santé
mentale, ainsi que des fournisseurs de soins de santé. Le mandat de l'ACMMSM
est de s'assurer que la maladie mentale et la santé mentale constituent une
priorité d'ordre national. www.camimh.ca

    Mercer appuie la Semaine de sensibilisation aux maladies mentales, une
campagne d'éducation publique annuelle pancanadienne qui a pour objectif de
faire de la sensibilisation auprès des Canadiens quant aux importantes
répercussions sociales et économiques des maladies mentales sur notre société.
www.miaw-ssmm.ca




Renseignements :

Renseignements: Nancy Altilia, (416) 868-2364, nancy.altilia@mercer.com;
Martin Sampson (ACMMSM), (613) 688-6668, martin.sampson@fleishman.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.