Les Québécois réduisent leurs frais d'assurance ou font moins de réclamations quand les temps sont durs

-- Selon le deuxième rapport de la TD sur l'état de l'assurance, les Québécois sont plus susceptibles de renoncer à une réclamation pour ne pas faire grimper leurs primes --

MONTRÉAL, le 27 juin 2012 /CNW/ - La plupart des Québécois considèrent l'assurance comme une partie intégrante de leur santé financière. Cependant, lorsque l'incertitude économique plane sur leur avenir, de nombreux consommateurs économes décident de réduire leurs frais d'assurance. Selon le rapport de la TD sur l'état de l'assurance, rapport annuel commandé par TD Assurance et portant sur les habitudes, le comportement et les connaissances des Canadiens en matière d'assurance, 46 % des résidents du Québec sont moins susceptibles de souscrire une nouvelle police ou de contracter suffisamment d'assurances en raison du contexte économique.

Ce deuxième rapport annuel révèle que les Québécois sont les plus nombreux au pays à avoir décidé de ne pas soumettre une demande d'indemnisation pour ne pas faire grimper leurs primes (42 % comparativement à 33 % à l'échelle canadienne), et que 24 % d'entre eux ont choisi de ne pas faire de réclamation pour éviter de payer une franchise élevée. Mais il est encore plus alarmant de constater que 19 % des Québécois ont annulé une police ou renoncé à une couverture afin d'épargner de l'argent.

« Il ne faut surtout pas réduire votre couverture dans le but d'épargner et de préserver la santé de vos finances personnelles, affirme Sylvie Demers, présidente, marché de l'affinité chez TD Assurance.  L'assurance fait partie intégrante de la planification financière, particulièrement durant les périodes d'incertitude économique. Pour les familles dont les parents travaillent, il s'agit de l'un des meilleurs moyens de veiller à ce que leurs actifs et leur revenu demeurent intacts lorsque surviennent des événements imprévus. Si vous voulez réduire vos dépenses, la première étape consiste à parler à un représentant de votre assureur. Il peut vous aider à trouver des moyens d'épargner davantage et adapter votre couverture pour vous assurer que vous en avez pour votre argent. »

D'après le rapport, la plupart des Québécois (81 %) considèrent l'assurance comme une partie intégrante de leur planification financière. Pourtant, 32 % d'entre eux n'ont pas d'assurance vie, produit qui, selon Mme Demers, devrait constituer un élément clé de la planification de la retraite.

« Notre rapport révèle un important écart entre ce que les Québécois pensent et ce qu'ils font en matière d'assurance, ajoute Mme Demers. Les résidents du Québec disent comprendre l'importance de l'assurance, mais ils sont nombreux à admettre que leur couverture ne suffit pas à protéger leurs actifs et les êtres qui leur sont chers au cas où un événement fâcheux surviendrait maintenant ou plus tard. »

Les Québécois ne croient pas tous que l'honnêteté est la meilleure garantie

Les Québécois sont les plus susceptibles au pays d'admettre qu'ils n'ont pas été tout à fait honnêtes ou qu'ils ont omis de divulguer des renseignements lorsqu'ils ont rempli une demande d'assurance (23 % comparativement à 20 % à l'échelle canadienne).

« Les pieux mensonges et l'omission de renseignements importants peuvent vous coûter votre couverture et même être considérés comme de la fraude. Il est très important d'être franc et honnête avec votre assureur, afin de pouvoir protéger en toute quiétude vos actifs et votre revenu en cas d'imprévu », souligne Mme Demers.

Selon le Bureau d'assurance du Canada, le crime d'assurance organisé - qui comprend la fraude relative aux assurances, les vols de voitures et les demandes d'indemnisation frauduleuses - coûte aux assureurs et aux titulaires de police environ 542 millions de dollars par année.

Les résidents du Québec sont préoccupés par les répercussions que peuvent avoir les intempéries sur leur couverture 

Lorsque les dépenses du ménage sont scrutées à la loupe, de nombreux Québécois disent craindre les répercussions que peuvent avoir sur leur couverture des facteurs externes comme les intempéries. Les dommages causés par l'eau, qui entraînent des réclamations se chiffrant à environ 1,7 milliard de dollars par année, constituent maintenant la principale cause de dommages matériels au Canada.

Selon le rapport, 70 % des Québécois sont préoccupés par le fait que leur police d'assurance ne couvre pas les dommages causés par les catastrophes naturelles. Par conséquent, bon nombre d'entre eux prennent des précautions pour protéger leur maison et leurs biens de grande valeur contre les intempéries et les catastrophes naturelles, mais, en moyenne, ils sont moins prévoyants que la plupart des Canadiens :

  • 58 % affirment disposer d'un nombre suffisant de détecteurs de fumée et d'extincteurs en bon état de fonctionnement (comparativement à 62 % à l'échelle canadienne);
  • 36 % vérifient si des obstacles empêchent l'eau de s'écouler à l'extérieur de leur propriété (comparativement à 46 % au Canada);
  • 29 % coupent les branches mortes et abattent les arbres malades qui pourraient tomber sur leur maison ou sur les fils électriques (comparativement à 36 % à l'échelle canadienne);
  • 16 % optent pour un aménagement paysager qui atténue l'érosion du sol (comparativement à 20 % au Canada).

« Certaines polices d'assurance habitation de base ne couvrent pas tous les dommages graves causés par les intempéries, comme les dégâts matériels qu'entraînent les inondations, les dommages causés aux antennes et aux paraboles par les vents forts et les ravages qui résultent d'un tremblement de terre, affirme Mme Demers. Parlez à un représentant de votre assureur si vous ne savez pas au juste en quoi consiste votre couverture. »

Les Québécois en savent moins sur leur couverture que l'année dernière

« Pour vous protéger et assurer la protection des êtres qui vous sont chers, vous devez savoir exactement en quoi consiste votre couverture », ajoute Mme Demers. Pourtant, selon le rapport sur l'état de l'assurance, 26 % des Québécois ne sont pas certains de ce qui est couvert par leur assurance (comparativement à 18 % en 2011), et 66 % d'entre eux ne se donnent pas la peine de lire attentivement les énoncés imprimés en petits caractères de leur police d'assurance (comparativement à 86 % l'année dernière).

« Il est peu probable que vous connaissiez votre police dans ses moindres détails. Mais vous ne feriez pas l'acquisition d'une voiture sans savoir ce qui est inclus dans le prix d'achat. Il en va de même pour les polices d'assurance. En fin de compte, l'assurance devrait vous procurer la tranquillité d'esprit », conclut Mme Demers.

Au sujet du deuxième rapport de TD Assurance sur l'état de l'assurance

TD Assurance a retenu les services du groupe Environics Research (www.environics.ca) pour qu'il effectue un sondage omnibus en ligne auprès de 1 012 Canadiens âgés de 18 ans ou plus, dont 256 résidents du Québec. Les réponses ont été recueillies du 15 au 21 février 2012.

TD Assurance

TD Assurance fait partie du Groupe Banque TD. TD Assurance offre à ses clients une vaste gamme de produits pour les aider à se prémunir contre les imprévus de la vie, notamment la protection de crédit ainsi que l'assurance vie, maladie, voyage, habitation et auto. Comptant plus de 3 millions de clients, TD Assurance offre ses produits et services par l'intermédiaire d'un réseau de plus de 1 150 succursales TD Canada Trust, ainsi que des services par Internet et par téléphone. Pour de plus amples renseignements, rendez-vous au www.tdassurance.com.

Bas de vignette : "À quel point vous inquiétez-vous des changements climatiques et des effets qu'ils peuvent avoir sur vos primes d'assurance? (Groupe CNW/TD Assurance)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20120627_C4365_PHOTO_FR_15737.jpg

Bas de vignette : "Comment croyez-vous que l'économie actuelle affectera le nombre d'assurances souscrites par les Québécois? (Groupe CNW/TD Assurance)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20120627_C4365_PHOTO_FR_15739.jpg

Bas de vignette : "Pour quelle raison refusez-vous de faire une réclamation ou de souscrire une police (Groupe CNW/TD Assurance)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20120627_C4365_PHOTO_FR_15741.jpg

SOURCE TD Assurance

Renseignements :

Fiona Hirst
Groupe Banque TD
514-289-1670
fiona.hirst@td.com 

Steven Ross
Morin Relations Publiques
514-289-8688, poste 236
Steven@morinrp.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.