Les Québécois, lourdement imposés, ont la deuxième journée d'affranchissement de l'impôt la plus tardive de tous les Canadiens



    MONTREAL, le 19 juin /CNW/ - La journée d'affranchissement de l'impôt
tombe le 26 juin au Québec cette année, c'est-à-dire plus tard que celle de
toute autre province à l'exception de Terre-Neuve-et-Labrador, selon les
calculs annuels de l'Institut Fraser.
    La journée d'affranchissement de l'impôt du Québec est aussi tardive
malgré le fait que la province reçoit, sous la forme de transferts fédéraux,
une importante part des recettes provenant des contribuables d'autres
provinces. Comparativement aux autres grandes provinces canadiennes, le Québec
fait piètre figure. Cette année, la date d'affranchissement de l'impôt a été
le 1er juin pour l'Alberta, le 16 juin pour la Colombie-Britannique et le
19 juin pour l'Ontario.
    "Si l'on se penche sur la facture d'impôts totale des Québécois, chaque
dollar gagné par ces derniers avant le 26 juin leur sert à payer tous leurs
impôts. Les Québécois doivent attendre au 26 juin avant de commencer à
travailler pour eux-mêmes", a affirmé Tasha Kheiriddin, directrice, l'Institut
Fraser, Québec et la Francophonie.
    L'Institut Fraser, organisme de recherche indépendant, calcule la date de
la journée d'affranchissement de l'impôt afin de fournir un indicateur
exhaustif des impôts totaux payés par la famille québécoise moyenne aux trois
ordres du gouvernement (fédéral, provincial et local).
    Les impôts sur lesquels se fondent le calcul de la date de la journée
d'affranchissement de l'impôt incluent l'impôt sur le revenu, l'impôt foncier,
la taxe de vente, l'impôt sur les bénéfices, les impôts prélevés au titre de
l'assurance-maladie, de la sécurité sociale et de l'assurance-emploi, les
droits à l'importation, les droits d'immatriculation, les taxes sur l'alcool
et le tabac, les droits liés aux ressources naturelles, la taxe sur les
carburants, les taxes destinées aux hôpitaux et une foule d'autres retenues.
    "Les Québécois sont assujettis à l'un des fardeaux fiscaux les plus
lourds au Canada", a souligné Mme Kheiriddin. "Songez à notre province
voisine, l'Ontario, où les contribuables célèbrent la journée
d'affranchissement de l'impôt une semaine complète avant les Québécois."
    Seule Terre-Neuve-et-Labrador, où la journée d'affranchissement de
l'impôt tombe le 1er juillet, a une date plus tardive que le Québec.
Cependant, si l'on ne tient pas compte des impôts sur les ressources
naturelles pour établir le total des impôts payés, la journée
d'affranchissement de l'impôt de Terre-Neuve-et-Labrador est 13 juin, ce qui
fait du Québec la province ayant la journée d'affranchissement de l'impôt la
plus tardive au Canada.
    En 2007, la famille québécoise moyenne (composée de deux personnes ou
plus) gagnera 72 214 $ et payera 34 688 $ en impôts, soit 48 % de son revenu
total.
    Le gouvernement du Québec ayant rompu sa promesse de 2003 de réduire les
impôts de 1 G$ par année, la famille québécoise moyenne paye désormais
considérablement plus d'impôts. Plus précisément, l'impôt sur le revenu des
particuliers payé par la famille moyenne au Québec a augmenté de 1 395 $ entre
2003 et 2007, tandis que les impôts totaux payés par la famille moyenne ont
bondi de 3 869 $.
    "Même la réduction d'impôt controversée de 950 M$ annoncée dans le budget
du Québec pour 2007 ne représente que 2 % des recettes autonomes de la
province", a poursuivi Mme Kheiriddin. "Un allégement fiscal plus important
pour les particuliers et les entreprises est nécessaire afin de rendre le
Québec concurrentiel par rapport aux autres provinces."
    Sur une base nationale, d'après la moyenne des niveaux d'imposition et
des revenus pour tous les Canadiens, la journée d'affranchissement de l'impôt
tombe le 20 juin, soit quatre jours plus tôt qu'en 2006, où elle a été le
24 juin.
    La journée d'affranchissement de l'impôt la plus tardive de toute
l'histoire du Canada a été enregistrée en 2000, où elle est tombée le 25 juin.
La journée d'affranchissement de l'impôt a reculé au 17 juin en 2001, avant de
progresser de façon stable jusqu'au 24 juin en 2005 et en 2006.
    "Il est presque impossible pour le Québécois moyen de savoir le total
d'impôts qu'il paie réellement. Le but de la journée d'affranchissement de
l'impôt est de donner aux gens une indication réelle des sommes d'argent
qu'ils paient en impôts chaque année", a conclu Mme Kheiriddin.
    Les Québécois peuvent calculer leur propre journée d'affranchissement de
l'impôt à l'aide de l'outil de calcul offert par l'Institut Fraser à l'adresse
www.fraserinstitute.ca. Le rapport intitulé Canadians Celebrate Tax Freedom
Day on June 20 est aussi affiché sur le site Web www.fraserinstitute.ca.

    
    Journée d'affranchissement de l'impôt - Par province
    ----------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Province               AB       N.-B.  I.-P.-E.   C.-B.     MB      ON
    -------------------------------------------------------------------------
    Journée             1er juin  14 juin  14 juin  16 juin  16 juin  19 juin
     d'affranchissement
     de l'impôt 2007
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Province               N.-E.     SK       QC    T.-N.-L.  Canada
    -------------------------------------------------------------------------
    Journée              19 juin  22 juin  26 juin    1er    Juin 20
     d'affranchissement                             juillet
     de l'impôt 2007
    -------------------------------------------------------------------------
    

    L'Institut Fraser est un organisme indépendant spécialisé dans la
recherche et l'éducation qui est établi au Canada. Sa mission consiste à
mesurer, à étudier et à communiquer l'incidence des marchés concurrentiels et
des interventions du gouvernement sur le bien-être des citoyens. Pour protéger
son indépendance, l'Institut Fraser n'accepte aucune subvention
gouvernementale ou aucun contrat de recherche. Veuillez consulter le site
www.fraserinstitute.ca.




Renseignements :

Renseignements: Tasha Kheiriddin, directrice, Québec et la Francophonie,
L'Institut Fraser, Tél.: (514) 758-0466, Courriel: tashak@fraserinstitute.ca;
Dean Pelkey, directeur associé, Communications, L'Institut Fraser, Tél.: (604)
714-4582, deanp@fraserinstitute.ca

Profil de l'entreprise

THE FRASER INSTITUTE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.